> POLITIQUE DE LA VILLE > Vacances et Loisirs, VVV, Colos et Centres de loisirs > Colos et Centres de loisirs > Les colos, un enjeu éducatif pour tous !, rapport du Conseil d’Orientation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les colos, un enjeu éducatif pour tous !, rapport du Conseil d’Orientation des Politiques de Jeunesse, avril 2022

6 mai

Les colos, un enjeu éducatif pour tous !
Conseil d’Orientation des Politiques de Jeunesse, avril 2022
Date de remise : 16 juillet 2021

Imprimer
Partager par email
Partager sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Partager sur Twitter (nouvelle fenêtre)
Partager sur Linkedin (nouvelle fenêtre)
Disponible en ligne :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation
La commission de l’éducation populaire a adopté le rapport portant sur les enjeux de relance et de développement des colonies de vacances. Ce rapport, rappelle que les colonies de vacances restent un élément fondamental dans le parcours éducatif des enfants et des adolescents mais que le secteur des organisateurs est fragile, fragilité renforcée depuis la crise sanitaire.

Pour relancer et développer les colonies de vacances, les membres de la commission de l’éducation populaire du COJ préconisent :

la reconnaissance des colonies de vacances par le lancement d’une stratégie nationale, comme outil éducatif pour tous les enfants et les adolescents et de développement pour les Territoires,
l’intégration systématique des colonies de vacances dans les parcours éducatifs des enfants et des adolescents par la contractualisation sur les territoires, la formation des enseignants et la sensibilisation des prescripteurs aux apports éducatifs des séjours,
l’évolution des politiques de soutien à l’accès aux colonies de vacances afin qu’elles puissent être de nouveau accessibles à tous les enfants ;
l’organisation d’une action de communication d’ampleur mobilisant l’ensemble des prescripteurs identifiés,
l’inclusion des colonies de vacances au sein du plan de relance post covid afin de tenir compte des conséquences de la crise tant sur les enfants et les adolescents que sur les territoires accueillant des séjours.

Extrait de vie-publique.fr d’avril 2022

Répondre à cet article