> III- INEGALITES : Mixité sociale, Pauvreté, Ethnicité, Laïcité... > Inégalités territoriales : la Seine-Saint-Denis > Poursuite de la grève en Seine-Saint-Denis le 7 mars 2024

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Poursuite de la grève en Seine-Saint-Denis le 7 mars 2024

7 mars

7 mars : journée de mobilisation pour le 93

À l’appel d’une large intersyndicale, les enseignants et enseignantes de la Seine-Saint-Denis seront en grève demain, jeudi 7 mars. Certain·es le sont depuis le 26 février, jour de rentrée dans l’académie de Créteil.

Aujourd’hui, un rassemblement est organisé afin de présenter une exposition de photos de l’état du Bâti dans le 93 devant l’hôtel de Région situé à Saint-Ouen à 15h00.

« D’ores et déjà la mobilisation du 7 mars s’annonce sans précédent », estime la CGT Éduc’Action. « Les établissements mobilisés le seront davantage. De nombreuses écoles seront fermées. À Dugny, par exemple , 90 % des professeurs des écoles seront en grève ».

Les parents d’élèves entrent aussi dans la danse. La FCPE 93 organise des opérations d’établissements déserts dans tout le 93 le 7 mars et la semaine prochaine.

Plusieurs parlementaires ont aussi apporté leur soutien au mouvement, à l’image de Rachel Garrido, Clémentine Autain, Fatiha Keloua-Hachi ou encore Érice Coquerel… « Le mépris du Gouvernement envers les personnels éducatifs, les élèves et leurs parents en Seine-Saint-Denis doit cesser ! » écrivent-ils dans un communiqué. « Notre école publique n’a pas besoin d’un « choc des savoirs » et de groupes de niveaux pour fonctionner, mais bien de moyens humains et techniques. Nous demandons à la ministre de l’Éducation nationale Nicole Belloubet de recevoir en urgence les représentants de l’intersyndicale éducation du 93. Ils et elles ont prévenu : pas de moyens supplémentaires, pas de rentrée scolaire dans le département ».

Extrait de cafepedagogique.net du 06.03.24

Répondre à cet article