> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Santé > Santé (Etudes univers.) > Une enquête dans le Val-de-Marne. Surpoids et dépression : surtout pour les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une enquête dans le Val-de-Marne. Surpoids et dépression : surtout pour les enfants défavorisés

9 février 2007

Extraits de « L’Expresso » du 07.02.07 : Surpoids et dépression sont le lot des enfants des familles défavorisées

Les inégalités sociales pèsent sur les enfants des familles immigrées ou modestes. C’est ce qu’établit une enquête réalisée pour le Conseil général du Val de Marne publié par l’Institut national de veille sanitaire.

En 2005, un échantillon représentatif des collégiens et lycéens du Val-de-Marne a été sélectionné. Des examens anthropométrique et bucco-dentaire, et la passation d’un auto-questionnaire ont été réalisés.

Résultats : 17,0 % des adolescents avaient un excès pondéral (dont 3,1 % obèses), 43,6 % souffraient de carie et 18,3 % de risques dépressifs. Le risque d’excès pondéral augmentait si la mère n’avait pas le bac, si les parents étaient originaires du Maghreb, d’un pays « autre » (hors Europe et continent africain) ou s’ils vivaient dans un quartier d’habitat collectif.

Le risque de carie augmentait avec l’âge et si les parents n’avaient pas d’activité professionnelle ou étaient originaires du Maghreb. Le risque de dépression était élevé chez les adolescents estimant que « dans la famille, pour acheter à manger, il y a des problèmes » et ceux qui se sentaient en insécurité dans leur quartier.

Lire l’étude

Répondre à cet article