> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Citoyenneté : Emc, Edd, Coopération, Philo., Lien au collège et (...) > B* Quand le collège devient jardin au collège ECLAIR Amiral Pierre Bouvet de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Quand le collège devient jardin au collège ECLAIR Amiral Pierre Bouvet de Saint-Benoît à La Réunion

8 septembre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Quand le collège devient jardin

Collège [ECLAIR] Amiral Pierre Bouvet
50 rue Auguste De Villèle, 97470 Saint-Benoît
Site du collège
Auteur : Mme Deschamps-Sévelinge Lucie
Mél : Lucie-Maud.Deschamps-Sevelinge@ac-r...

Accompagner les collégiens volontaires de tous les niveaux pour les rendre acteurs de l’embellissement du milieu de vie par la transformation de la cour en un jardin créole coloré et ombragé muni d’un sentier botanique pédagogique.

Plus-value de l’action
Le collège a beaucoup communiqué vers l’extérieur sur son projet « Quand le collège devient jardin » en mobilisant élèves et adultes :
- plusieurs articles dans la presse écrite Le Journal de la Réunion et le Quotidien,
- vidéo de présentation du projet sur TV Kréol,
- articles sur le site du Conseil Général, du rectorat de la Réunion…
- interview par une radio locale,
- exposition de photos des élèves en action dans le jardin avec les agents réalisée par le Conseil Général mis en place sur les grilles du collège,
- présentation à la médiathèque de Sainte-Suzanne,
Mais nous sommes déçus de ne pas avoir réussi à intéresser la télévision, notamment Réunion Première (malgré plusieurs sollicitations).

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
- 2012-2013 :
• 20 élèves de l’atelier jardin (travail hebdomadaire) : 7 filles, 13 garçons de 6ème et 5ème
• Intervention ponctuelle de nombreux élèves lors de leurs heures de liberté : environ 100
- 2013-2014 :
• 7 élèves (4ème) de l’option développement durable : 5 filles, 2 garçons
• 12 élèves (6ème) de l’atelier jardin (travail hebdomadaire) : 9 filles, 3 garçons
• 10 élèves d’une classe de 6ème dans le projet végétalisation de la cour
• toutes les classes de 3ème : création (arts plastiques) et mise en place technique (technologie) d’un microenvironnement aquatique (bassin + fontaine)
• Intervention ponctuelle de nombreux élèves lors de leurs heures de libre : environ 150 - action symbolique : tous les élèves du collège ont posé une dalle dans les nouveaux sentiers créés au centre du collège

A l’origine
- La participation, en mai 2013, au concours « Le plus beau collège fleuri » organisé par le Conseil Général de la Réunion a conduit le collège a remporter un premier prix ; elle a mis en évidence une forte volonté des élèves de s’impliquer dans l’amélioration de leur cadre de vie.
- A la rentrée 2013, dans le cadre de la démarche Eco-école, le diagnostic initial (ensemble de 20 questions posées aux élèves du collège) réalisé par les élèves de l’option DD (développement durable) a montré que la cour du collège manquait d’espaces verts et d’ombre, que les richesses de la nature réunionnaise étaient méconnues par les élèves et surtout que ces derniers avaient honte d’appartenir au collège. L’objectif était donc d’améliorer tous ces indicateurs négatifs en s’appuyant sur l’impulsion donnée par le concours « Le plus beau collège fleuri ».

Objectifs poursuivis
Améliorer le cadre de vie par la végétalisation de la cour et la création d’un sentier botanique et faire naitre un sentiment de fierté d’appartenance au collège. L’ensemble de ce projet est réalisé par les élèves avec l’aide des adultes du collège (agents, professeurs, administration…).

Description
Tout ceci s’est fait dans une démarche éco-école en impliquant au maximum les élèves dans la mise en place et le suivi du projet. Cf : diaporama joint.

Modalité de mise en œuvre
- 2012-2013 (dans le cadre du Concours « Le plus beau collège fleuri »)
• Aménagement de parterres fleuris tout autour du bâtiment administratif,
• Création du sentier botanique et mise en place de la première série de panneaux informatifs (huit espèces endémiques et indigènes),
- 2013-2014 :
- Végétalisation du centre de la cour,
• Poursuite du sentier botanique (panneaux informatifs présentant une trentaine d’espèce regroupés en quatre catégories : endémiques/indigènes, ornementales, médicinales et invasives),
• création et mise en place d’un micro-environnement aquatique.

Trois ressources ou points d’appui
1. : démarche éco-école (site du label éco-école).
2. : participation à l’évènement, les sixièmes rencontres éco-responsables de Bras-Panon.

Difficultés rencontrées
1. : communiquer auprès de tous (les élèves et les parents d’élèves).

Moyens mobilisés
Deux professeurs en charge de l’atelier jardin ( Mme DESCHAMPS-SEVELINGE Lucie professeur de SVT, pour l’aspect scientifique ; Mme GRONDIN Vivienne professeur de français pour la connaissance des plantes médicinales et créoles), Un agent-référent pour l’aménagement du jardin, la mise en place du sentier botanique et de la fontaine, Quatre agents pour l’aide technique dans les travaux et l’entretien du jardin. Financement par le Collège et le Conseil Général de la Réunion. Accompagnement en HSE par CANOPE dans le cadre de la semaine de l’innovation du bassin EST année 2014.

Partenariat et contenu du partenariat
CAUE de St Denis : intervention d’un paysagiste auprès des dix élèves de sixième pour la création de plan afin de végétaliser la cour du collège. Pépiniériste spécialisée en plantes endémiques/indigènes. L’association SOROPTIMIST INTERNATIONAL. CANOPE

Documents
- Présentation diaporama
- Interview
- Vidéo reportage

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Démarche éco-école (labellisation obtenue pour l’année scolaire 2013-2014) :
• trois Comités de suivi constitués de la direction, des partenaires (conseil général et mairie), des professeurs, d’un agent, des élèves éco-ambassadeurs,
• diagnostic initial, plan d’actions, état des lieux en fin d’année mis en place par les élèves de l’option Développement Durable,
• trois réunions d’information à direction des professeurs du collège,
• groupe de travail réuni deux fois pour se questionner sur les projets en cours et comment les améliorer.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Volonté d’améliorer leur cadre de vie, découvrir qu’ils pouvaient en être les acteurs principaux
- Sur les pratiques des enseignants : Les enseignants ne sont plus cantonnés à un enseignement figé en classe mais peuvent faire autre chose : mettre les mains dans la terre avec les agents, Les agents ne sont plus perçus comme de simples « hommes à tout faire » mais comme des personnes ressources capables de transmettre un savoir-faire, des connaissances.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Travail en équipe pluridisciplinaire
- Sur l’école / l’établissement : Apaisement du climat général,meilleur respect de l’environnement au sein du collège
- Plus généralement, sur l’environnement : Consolidation des liens avec les parents et les partenaires.

Extrait du site Expérithèque : lg ECLAIR Amiral Pierre Bouvet : Quand le collège devient jardin

Répondre à cet article