> MATERNELLE, LYCEE, ENSEIGN. PROFESS. , APPRENTISSAGE > Lycée (Généralités) > Lycée et éducation prioritaire > Contre la sortie des lycées de l’éducation prioritaire, l’appel d’un collectif. (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Contre la sortie des lycées de l’éducation prioritaire, l’appel d’un collectif. L’Unsa insiste sur le cas des lycées professionnels

11 octobre 2016

La vingtaine de lycées sortis de l’éducation prioritaire ne désarment pas. Avec le soutien du Snes, de la Cgt et de Sud, le collectif "Touche pas à ma zep" annonce des actions dans les lycées le 10 octobre et une manifestation le 11 octobre à Paris. L’annonce par la ministre de la prolongation des avantages liés aux zep ne répond pas aux attentes du collectif qui y voit "l’arrêt de mort de l’éducation prioritaire en lycée".

Le site du collectif
(source Café Pédagogique

 

Marseille
Appel de l’intersyndicale académique (6 octobre 2016) SNES-FSU, CGT Educ’action, Sud Education, SNETAA FO, SN FO LC, SGEN CFDT, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SE-UNSA, CNT-SO, SIAES-FAEN

[...] C’est pourquoi le Ministère doit ouvrir immédiatement le chantier de la politique d’Education prioritaire en direction des lycéens et garantir sans plus de délai le classement des lycées professionnels, généraux et technologiques, qui le requièrent, en Education prioritaire sur la base de critères nationaux transparents, tenant compte des spécificités des LGT et LP, notamment les critères sociaux mais aussi la proportion des élèves entrant en seconde en provenance de collèges REP/REP +.

Aucune sortie de lycée ou LP relevant de l’Education prioritaire ne saurait être acceptée. L’intersyndicale invite l’ensemble des personnels des lycées et lycées professionnels de l’Education prioritaire à prendre part à la mobilisation sur la base des revendications suivantes :  Elaboration, dans la concertation, de cartes des lycées, des LP, de l’Education prioritaire.
 Attribution d’un label de classement en « Education prioritaire » donnant lieu à une dotation spécifique garantissant à la fois une réduction significative des effectifs par classe, tenant compte des besoins spécifiques des publics accueillis et de leurs filières de formation en LGT ou en LP, et les moyens nécessaires à la mise en place de dédoublements en volume conséquent.
 Attribution de l’indemnité REP et maintien des droits aux bonifications de carrière (hors-classe, classe exceptionnelle) et aux bonifications pour mutations.
 Extension de l’indemnité REP à tous les personnels en exercice, notamment de vie scolaire (AED, AESH…).

 

http://www.aix.snes.edu/Appel-intersyndical-Lycees-ZEP.html

 

Éducation prioritaire : pas sans les lycées !

Lors du lancement du plan pour l’éducation prioritaire en 2014, le SE-Unsa avait écrit au ministre pour s’étonner de l’absence des lycées et plus particulièrement des lycées professionnels dans le dispositif qui accueille majoritairement des jeunes socialement défavorisés. Les équipes sont pourtant en première ligne dans la lutte contre le décrochage scolaire et les sorties sans diplômes.

Le ministre nous avait répondu que les lycées professionnels pourraient être classés en REP (réseau d’éducation prioritaire) dans le cadre de la future cartographie établie pour la rentrée 2015 et ce en fonction d’indicateurs sociaux et économiques mis en place (voir réponse du cabinet du ministre). Mais force est de constater qu’aucun lycée n’a été labellisé REP. Pour le SE-Unsa, la sortie des lycées de l’éducation prioritaire n’est pas envisageable. Cela aboutirait à une dislocation des équipes pédagogiques et à une dégradation des conditions d’encadrement des jeunes.

La clause de sauvegarde indemnitaire de 2 ans va cependant être prorogée de 2 ans (jusqu’à 2018-2019). Le SE-Unsa a voté pour lors du Comité technique ministériel du 5 octobre 2016. Le ministère doit maintenant prendre ses responsabilités et lancer le chantier des lycées dans la nouvelle cartographie de l’éducation prioritaire. Les bonifications pour les mutations doivent elles aussi être prorogées.

Le SE-Unsa poursuit son action pour que les lycées répondant aux critères puissent bénéficier de moyens ambitieux, à la fois pour la reconnaissance des personnels qui s’y investissent et la réussite des élèves qui y sont scolarisés.

Extraits de se-unsa.org du : Éducation prioritaire : pas sans les lycées !

Répondre à cet article