> EDUCATION. Généralités (hors EP) > Education. Généralités (Textes et Déclarations officielles) > En application d’une circulaire du Premier ministre, l’Education nationale va (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

En application d’une circulaire du Premier ministre, l’Education nationale va ouvrir plus largement ses données en "open data" (ToutEduc)

3 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

L’Education nationale va ouvrir plus largement ses données en "open data"

"Au cours des dernières années, la France s’est dotée d’un cadre juridique à l’avant-garde en matière d’accès aux documents administratifs et de réutilisation des informations publiques", écrit Jean Castex dans une circulaire aux ministres et secrétaires d’Etat auxquels le Premier ministre demande "la mise en place d’une politique publique de la donnée". Il demande donc à chacun d’entre eux "une feuille de route présentant la stratégie de (leur) ministère" et publie un tableau "des annonces d’ouverture des données".

En ce qui concerne le ministère de l’Education nationale, est prévue dès ce trimestre l’ouverture des données relatives aux "taux d’insertion des jeunes diplômés de l’enseignement technique et professionnel", aux "établissements scolaires (effectifs par niveau, effectifs par langue vivante, formations, principaux enseignements de spécialité, etc.)", des "données statistiques relatives aux résultats des concours" et sur les diplômes professionnels délivrés ainsi que des "données issues de l’enquête sur les bilans d’orientation (fin de 3ème et fin de 2nde)".

Seront également accessibles les données sur les effectifs de boursiers par académie et département, les données du bilan social du MENJS, le nombre et nature des contentieux, la liste des enseignements de spécialité par lycée, les cartes scolaires des collèges décidées par les départements, le code source d’Affelnet, l’annuaire de l’éducation, avec la liste des "établissements publics et privés ouverts situés en France (premier degré, second degré, établissements administratifs)".

Ces intitulés correspondent pour certains à des chapitres du RERS (Repères et références statistiques), un volume d’informations publié chaque année et accessible sur le site du ministère. Interrogé par ToutEduc, le ministère précise que certaines des dispositions prévues "sont déjà en place, comme l’existence d’un administrateur ministériel des données, placé au sein de la DNE ou encore l’accélération de l’ouverture d’un certain nombre de données", mais que cette ouverture des données va bien au-delà des données statistiques (diffusées dans le RERS et sur le site education.gouv.fr). Les jeux de données mis en open data sont disponibles sur le site data.education.gouv.fr, avec déjà une soixantaine de jeux de données et de nombreuses mises en open data prévues dans les prochaines semaines (enseignements de spécialités dans les lycées généraux, données de l’enquête ’inserjeunes’ par exemple) ou les prochains mois (carte scolaire des collèges par exemple). D’autres jeux de données seront mis à disposition dans les formats open data par la suite. Par ailleurs, il est également prévu de mettre à disposition les éléments centraux des codes-sources d’un certain nombre de traitement, à commencer par celui d’Affelnet Lycée d’ici l’été."

La présentation de la circulaire du Premier ministre (ici)

Extrait de touteduc.fr du 30.04.21

Répondre à cet article