> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Français et Langues) > B* Etudier la Révolution française avec un jeu créé par le professeur (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Etudier la Révolution française avec un jeu créé par le professeur d’histoire au collège REP Anatole France de Sarcelles

18 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Joris Parent : Un jeu pour faire comprendre les enjeux de la Révolution française

"A la fin du cours ils se rendent compte qu’ils ont joué et travaillé en même temps". La Révolution française est sans doute une des périodes jugées les plus importantes par les professeurs d’histoire-géographie et aussi une des plus difficiles tant il y a une multiplicité d’événements, de personnages et de mouvements profonds dans la société. Joris Parent, professeur d’histoire-géographie au collège Rep Anatole France de Sarcelles (95) l’aborde à travers un jeu qui fait revivre les moments forts et les enjeux de la Révolution. Un scénario très élaboré qui permet de gagner du temps et qui forme les élèves à l’histoire politique.

Une période complexe à enseigner

"La période est complexe. Il y a beaucoup d’acteurs et les élèves ont beaucoup de représentations fausses", explique Joris Parent. C’est autant de raisons qui l’ont poussé à imaginer une autre façon d’aborder la Révolution française en classe. "L’écueil ce serait de leur donner plein de dates sans qu’elles soient bien remises dans leur contexte et que les élèves l’aient compris. Il faut faire quelque chose d’utile".

L’utile pour Joris Parent, qui se revendique lui-même joueur, c’est le jeu qu’il a imaginé en s’appuyant sur le modèle des jeux loup-garou.

Faire incarner les personnages

"Je suis persuadé que le jeu est un levier motivationnel fort et aussi une façon de faire comprendre des faits complexes comme le rôle des acteurs de la Révolution. Enfin le jeu évite d’entrer dans l’histoire événementiel et fait gagner du temps". Parti pour écrire un "livre dont vous êtes le héros", J Parent recycle le matériel pédagogique préparé pour le livre dans un jeu de type loup-garou. "C’est un jeu où chaque joueur incarne un personnage qui a un pouvoir particulier. Par exemple dans mon jeu les nobles ont le pouvoir de fuir une fois. Dans le jeu il y a des royalistes, des républicains, des soldats. Le but du jeu est de faire gagner son opinion et de ne pas mourir".

Pendant le jeu les élèves sont en cercle et le professeur pose le contexte. Chaque événement entraine un débat sur ce qu’il faut faire où chaque élève défend son personnage en amenant les autres vers son opinion. "Du coup ils apprennent les opinions, ils savent ce qu’est un royaliste ou un républicain. Ils comprennent leur rôle et font attention", dit J Parent. "Les élèves font l’expérience de la démocratie en mobilisant des idées qui ne sont pas forcément les leurs". Une situation qui correspond à la pédagogie vécue par les élèves car dans la classe J Parent a installé un fonctionnement démocratique.

Passer à la trace écrite

La grande question c’est le passage du jeu au cours d’histoire. J Parent a imaginé un carnet de bord où les élèves notent les phases du jeu , qui sont celles de la Révolution, et les opinions. En fin du carnet ils doivent rédiger un récit.
[...]

François Jarraud

Découvrez le jeu sur le site du Réseau Ludus

Extrait de cafepedagogique.net du 05.03.21

Répondre à cet article