> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Internats > Internats (Positions) > Tous les internats devraient être d’excellence (Unsa Education)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Tous les internats devraient être d’excellence (Unsa Education)

12 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Tous les internats devraient être « d’excellence » !

Les internats d’excellence existent depuis dix ans. Ils sont un des dispositifs qui vise l’égalité des chances. Le gouvernement les relance, en apportant une aide dédiée de 50 millions d’euros. Pour de nombreux jeunes, l’hébergement conditionne le projet d’orientation, dès les années collège. Viser l’excellence des conditions d’étude est un objectif ambitieux qui devraient concerner tous les jeunes. Pas seulement les plus méritants.

"L’internat s’adresse à tous les collégiens et lycéens motivés qui souhaitent changer de cadre de vie pour réussir leurs études, construire leur projet professionnel, développer leur sens de la vie en communauté et des responsabilités", peut-on lire dans le dossier de presse. Ce type d’internat est qualifié d’"accélérateur de l’égalité des chances pour des élèves de mérite". L’UNSA Éducation revendique une éducation de qualité pour toutes et tous. Les conditions d’accueil, la diversité des filières proposées en sont des composantes non négligeables. Si les internats d’excellence sont une manière de les atteindre, une politique éducative ambitieuse et équitable devrait en faire un objectif général.

Aujourd’hui, 222 812 places d’internat sont disponibles (chiffre 2019), dans 1 529 établissements (sur 7000 EPLE), dont 6000 en internats d’excellence (44 établissements ont ce label depuis 2008). La relance sur le dispositif « internat d’excellence » permettra de labelliser 240 projets pour accueillir 13 000 élèves supplémentaires.

Ils se répartissent en trois catégories :
- 100 résidences thématiques, principalement dans les collèges des zones rurales et de montagne, autour de "thèmes porteurs" (arts, sport, numérique, international, environnement et sciences...),
- 100 internats d’excellence afin de couvrir chaque département,
- 40 internats du pro, dans le cadre du déploiement des campus d’excellence et de la mise en réseaux des lycées professionnels.

Une fois de plus, ce dispositif va compenser des conditions d’études et des offres de formations inégalitaires.

Une fois de plus, il va s’adresser à une infime partie des 12 millions d’élèves français.

Une fois de plus, il sépare la jeunesse en deux : les méritants et les autres.

Comment les qualifier ces autres : les irrécupérables ? les paresseux ? les assignés à résidence ? les modestes ?

Certains territoires cumulent des difficultés économiques, sociales, culturelles et démographiques qui ont des incidences éducatives. L’UNSA Éducation revendique la prise en compte des particularités des environnements dans la construction des politiques éducatives territoriales et dans la répartition des moyens de l’État. C’est pourquoi, une stratégie éducative dédiée à la réussite de chacun.e doit se penser en développant l’ambition scolaire. Pour cela, il faut lever les freins importants sociologiques, psychologiques et financiers à la mobilité. L’internat en est un levier. Tous les internats devraient viser l’excellence pour permettre à chacun des jeunes d’aller vers sa réussite !

Extrait de unsa-education.com du 08.04.21

Répondre à cet article