> ENSEIGN. SUPERIEUR > Ouverture sociale et Cordées : Aide à des étudiants et élèves (Académies (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Ouverture sociale et Cordées : Aide à des étudiants et élèves (Académies d’Aix-Marseille, Caen, Poitiers, Toulouse)

29 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

ACADEMIE D’AIX-MARSEILLE

L’association étudiante Phoenix Egalité Des Chances de Kedge Business School soutient les jeunes en difficulté

Phoenix Égalité Des Chances, association d’intérêt général de KEDGE basée à Marseille continue ses missions de tutorat scolaire et de soutien aux jeunes en se rendant directement dans les lycées en pleine crise sanitaire.

L’association "Phoenix Égalité Des Chances" de Kedge Business School Marseille, centrée sur le contact vise au soutien permanent de ses jeunes. La crise sanitaire et ses contraintes auraient pu être un frein à la réalisation de cet objectif mais Phoenix EDC a su mobiliser ses membres pour préserver, par leur rôle de « grands frères », la motivation et l’assiduité de ses tuteurés.

Ainsi :
- Des visites régulières sont instaurées dans 4 collèges et 2 lycées localisés dans les quartiers Nord à la suite de la fermeture des établissements supérieurs, sites initiaux des séances. Cela est possible grâce à l’organisation de plus de 70 tuteurs étudiants qui se rendent disponibles pour accompagner ces jeunes nécessiteux de leur accompagnement notamment pendant cette période.

- Les séances quotidiennes d’aide aux devoirs et de tutorat individuel se déroulant dans la maison de quartier « Massabielle » et le centre social « Saint Gabriel » ont été maintenues et assurées grâce à des rotations hebdomadaires de plusieurs tuteurs.

- Le format des cours a été adapté à la situation par des séances réduites basées sur des thèmes d’actualités et d’ouverture culturelle, des séances en ligne organisées par petit groupe, des interventions de professionnels ou d’associations, des séances individualisées et des ateliers ludiques.

- Des questionnaires hebdomadaires de suivi des tuteurés sont institués afin de s’assurer du bien-être de ceux-ci et de prévenir d’éventuels problèmes.

La relation symbiotique avec les tuteurés a ainsi été préservée jusqu’à la réouverture des différents locaux permettant un retour à la normale. Phoenix EDC continuera à assumer ses missions en permettant à ses jeunes de tirer le meilleur d’eux-mêmes.

Extrait de studyrama ;com du 27.04.21

 

ACADEMIE DE CAEN
Orne. Avec les Cordées de la Réussite, cette lycéenne d’Alençon se fait épauler pour intégrer Sciences Po

[...]
Pour Catherine, ce soutien se nomme Lisa Montagnole. Elle étudie à Sciences Po Rennes et est devenue la tutrice de l’Alençonnaise.
Tous les 15 jours, la lycéenne et l’étudiante en deuxième année échangent au téléphone pendant une heure. « Elle me conseille sur la méthode à suivre pour le concours, m’explique comment bien le préparer, m’informe sur le contenu pédagogique », liste Catherine.
Mais surtout, la néo-Rennaise originaire de Franche-Comté, soutient l’Alençonnaise psychologiquement. « Travailler seule, se retrouver face à soi-même pour son orientation, n’est pas évident », sait Lisa.
[...]

Extrait de actu.fr/normandie/ du 16.04.21

 

ACADEMIE DE POITIERS

Charente-Maritime : des étudiants proposent de l’aide aux lycéens pour leurs oraux de Parcoursup

L’association "de la Charente-Maritime aux grandes écoles" propose d’aider des lycéens dans la préparation de leurs oraux d’admission sur Parcoursup. [...]

Pour aider ceux qui en ont le plus besoin, l’association propose des séances de 30 minutes, deux à trois fois. 20 minutes de grand oral et 10 minutes pour revenir sur l’exposé, sur les faiblesses, les points positifs, les éléments à améliorer. [...]

Extrait de france3-regions.francetvinfo.fr du 19.04.21

 

ACADEMIE DE TOULOUSE

De la Haute-Garonne aux Grandes Écoles, une aide précieuse dans la lutte contre les inégalités
21 avril 2021

Témoin de la sous-représentation des lycées ruraux dans les grandes écoles, l’association De la Haute-Garonne aux Grandes Écoles, membre de la fédération Des Territoires aux Grandes Écoles est devenue un véritable instrument de lutte contre les inégalités et l’auto-censure.
[...]

Aujourd’hui, l’association a pour objectif d’aller encore plus loin dans la lutte contre les inégalités en intervenant dans les universités auprès des premières années pour leur présenter les cursus sélectifs ainsi que les concours de la fonction publique. De plus, De la Haute-Garonne aux Grandes Écoles a pour projet de mettre en place une bourse, en partie financée par le Crédit Agricole, permettant ainsi aux lycéens de ne plus se soucier du coût des études. [...]

Extrait de blog.culture31.com du 21.04.21

Répondre à cet article