> POLITIQUE DE LA VILLE > PRE, Réussite éducative > PRE (Dossiers et Guides) > Approches territoriales et partenariales de la réussite éducative (Les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Approches territoriales et partenariales de la réussite éducative (Les Sciences de l’éducation - Pour l’Ère nouvelle 2020/2)

4 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Approches territoriales et partenariales de la réussite éducative
Les Sciences de l’éducation - Pour l’Ère nouvelle 2020/2 (Vol. 53)
Pages : 168
Éditeur : ADRESE/CIRNEF

SOMMAIRE
Page 9 à 20
Introduction – Approches territoriales et partenariales de la réussite éducative
Stanislas Morel, Manon Pesle
Premières lignes
Depuis le début des années 1980, on a assisté, en France et à l’étranger, à l’émergence, dans le domaine éducatif comme dans d’autres domaines, d’une action publique « partenariale » qui s’impose progressivement comme le référentiel (Muller, 2000) de nombreuses politiques de « modernisation ». Ces approches partenariales visent à favoriser la collaboration et la coordination entre les différents secteurs, institutions, professions, acteurs concernés par une même question et rassemblés autour d’un objectif commun. Les mots « partenariat » et « partenaires » sont désormais devenus d’usage très courant chez ceux qui conçoivent ou mettent en œuvre les politiques publiques. Relativement indéterminées, ces notions subsument des situations et des relations extrêmement variées, dont le dénominateur commun est la prétention à participer à un objectif très général : créer des liens entre différents éléments soumis à des forces centrifuges pour le bien des ressortissants des politiques publiques.
L’enjeu de ce dossier est de faire de l’« antienne réformatrice » (Desage & Guéranger, 2011) qu’est devenu le « partenariat », non plus une « évidence » qui semble tomber sous le sens, mais un objet d’enquête interrogé à nouveaux frais par les sciences sociales. Il s’agit autant de décrire ces politiques éducatives partenariales contemporaines que de les questionner. Quelle est leur genèse ? Comment sont-elles mises en œuvre en France comme à l’étranger ? Quels sont leurs effets ? Quels sont les concepts et les méthodes dont les chercheurs disposent pour les étudier, voire pour les accompagner …

Page 21 à 43
Regard sur une démarche évaluative « partenariale » municipale : recompositions et résistances des professionnels dans l’école
Anouk Flamant

Page 45 à 67
Individualiser dans un cadre partenarial : la cohérence interne des politiques socio-éducatives en question
Stanislas Morel
Résumé
L’individualisation et le partenariat constituent deux des orientations les plus caractéristiques des politiques éducatives contemporaines. S’appuyant sur une enquête ethnographique de deux programmes de réussite éducative, principal dispositif du volet « éducation » de la politique de la ville, visant à la prise en charge individuelle et partenariale d’enfants ou d’adolescents en situation de « fragilité », cet article se fixe pour objectif de comprendre les modalités pratiques de l’articulation de ces deux orientations et d’explorer ainsi la cohérence interne des politiques socio-éducatives. Loin de se compléter harmonieusement, les injonctions à l’individualisation et au partenariat ne peuvent en effet manquer d’entrer, lors de la mise en œuvre du dispositif, en tension, tant du fait de questions éthiques, que de considérations organisationnelles ou de logiques concurrentielles. Cette recherche montre que ceux qui mettent en œuvre ce dispositif, confrontés à ces tensions, sont conduits à prendre leur distance par rapport au cadre officiellement défini, et à mettre en œuvre des adaptations qui, si elles les exposent à des critiques, leur permettent néanmoins de faire fonctionner le dispositif.

Page 69 à 87
Analyse d’un partenariat fragmenté : enjeux municipaux et centralité gestionnaire dans la politique éducative métropolitaine
Manon Pesle

Page 89 à 109
Entre le transnational et le local Transversalités et spécificités du partenariat éducatif à Genève
Diane Rufin

Page 111 à 129
Réussite scolaire et communauté éducative au Québec : enjeux du partenariat pour la réussite éducative
Frédérik Gagnon, Denis Bourque, Élodie Marion

Page 131 à 150
Rencontre entre chercheures et professionnels d’un Programme de Réussite Éducative : le partage d’une altérité professionnelle, un engagement dans la confiance
Julie Delalande, Nathalie Dupont
Résumé
Nous sommes deux chercheures du CIRNEF (Centre Interdisciplinaire de Recherches Normand en Éducation et Formation) de l’Université de Caen Normandie qui avons travaillé pendant cinq ans avec des professionnels d’un Programme de Réussite Éducative. À partir d’un ensemble d’actions partagées, initiées par une demande de formation, nous avons tissé des relations qui nous ont amenées à partager notre altérité professionnelle et à rapprocher nos deux mondes professionnels. C’est le récit de cette implication que nous proposons, qui par son analyse vise à contribuer aux réflexions qui animent les chercheurs sur leurs relations avec les personnes qu’ils côtoient, dans le cadre d’une recherche ou d’une formation. Ni recherche, ni formation, ni recherche-action, l’investissement décrit ici défend le statut de chercheurs de proximité qui s’inscrivent dans la tradition anthropologique de la rencontre et aussi dans une forme hybride entre intervention, accompagnement, partenariat et recherche.

Page 151 à 160
Notes de lecture

Extrait de cairn.info

Répondre à cet article