> VII- NIVEAUX D’ENSEIGN. de la Maternelle au Lycée. Interdegrés et Socle commun > Maternelle et Petite Enfance (Généralités) > Maternelle (Rapports officiels) > Publication du référentiel des relais de la petite enfance (RPE), qui (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Publication du référentiel des relais de la petite enfance (RPE), qui remplacent les RAM (Localtis)

20 décembre 2021

Publication du référentiel des relais petite enfance, qui remplacent les RAM

La Cnaf diffuse une circulaire et plusieurs documents sur le référentiel des relais petite enfance (RPE), qui remplacent désormais les 3.200 relais assistantes maternelles (RAM). "Cette nouvelle appellation vise à une plus grande cohérence et lisibilité de leur action et de leur offre de service, qui s’adresse à la fois aux parents et aux professionnels", est-il rappelé. Les RPE doivent se mobiliser sur plusieurs objectifs et missions. Leur financement par la CAF suppose la validation d’un "projet de fonctionnement".

Le 5 octobre dernier, le conseil d’administration de la Cnaf (Caisse nationale des allocations familiales) adoptait le référentiel des relais petite enfance (RPE), mais sans encore le diffuser (voir notre article du 11 octobre 2021). Les relais petite enfance remplacent désormais les 3.200 relais assistantes maternelles (RAM), qui remontaient à 1989. Ils ont été créés par l’ordonnance du 19 mai dernier relative aux services aux familles (voir notre article du 20 mai 2021) et leurs missions ont été précisées par un décret du 25 août 2021 (voir notre article du 1er septembre 2021), dans le cadre général de la réforme des modes d’accueil de la petite enfance. Aujourd’hui, la Cnaf diffuse une lettre circulaire et des documents complémentaires sur le référentiel national et les modalités d’accompagnement par les CAF.

Des missions de base et trois "missions renforcées"
La circulaire de la Cnaf sur le référentiel des RPE rappelle que "cette nouvelle appellation vise à une plus grande cohérence et lisibilité de leur action et de leur offre de service, qui s’adresse à la fois aux parents et aux professionnels". Elle rappelle également que la COG 2018-2022 signée entre l’Etat et la Cnaf prévoit un développement des RPE et fixe un objectif d’un ETP d’animateur pour 70 assistantes maternelles en activité. En outre, le basculement des RAM sur les RPE intervient dans un moment difficile pour les modes de garde individuels : déficit d’image, préférence de plus en plus marquée des parents pour les modes de garde collectifs, vieillissement des assistantes maternelles (la moitié d’entre elles pourraient partir en retraite d’ici à 2030)...
Le référentiel invite donc les relais petite enfance à se mobiliser sur ces enjeux "à travers leur offre de service de base et les trois missions renforcées dans lesquelles ils sont invités à s’engager pour accentuer leur action" : la mise en place d’un guichet unique pour améliorer l’accompagnement des familles et mobiliser un travail en réseau entre les différents acteurs locaux du secteur, l’analyse de la pratique pour contribuer à l’amélioration des pratiques professionnelles des assistantes maternelles et, enfin, la promotion renforcée de l’accueil individuel pour promouvoir à la fois l’offre d’accueil et le métier d’assistante maternelle. [...]

Extrait de banquedesterritoires.fr du 13.12.21

 

Voir le mot-clé Référentiel (gr 2)

Répondre à cet article