> ACTEURS et PARTENAIRES > Mouvements d’enseignants et de parents > Mouvement de grève et Covid : témoignages d’un directeur et d’une directrice (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Mouvement de grève et Covid : témoignages d’un directeur et d’une directrice d’école à Cergy (hors-REP) et en maternelle REP en Seine-Saint-Denis

13 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

« C’est infernal ce qu’on nous demande » : dans le bureau d’un directeur d’école, en pleine crise du Covid-19

REPORTAGE Le directeur d’une école élémentaire [hors EP] de Cergy, dans le Val-d’Oise, a accepté de nous recevoir dans son bureau, théâtre de sa gestion quotidienne des conséquences de l’épidémie à l’école.

[...] Olivier Flipo, dont l’école avait été relativement épargnée la semaine dernière, se prépare à une longue journée. Egalement délégué du Syndicat des enseignants-UNSA du Val-d’Oise, il a accepté de nous recevoir entre les quatre murs de son bureau, théâtre de sa gestion quotidienne des conséquences du Covid-19 à l’école.

Extrait de lemonde.fr du 11.01.22

 

« Je ne peux plus supporter ça » : pourquoi Marie-Hélène, directrice d’école, fait grève aujourd’hui
La directrice d’école maternelle [en REP] en Seine-Saint-Denis sera en grève ce jeudi, comme la majorité de ses collègues. Au bord de l’épuisement, elle nous décrit des conditions de travail très dégradées, conséquences de la propagation éclair d’Omicron et des changements incessants des règles sanitaires.

Elle n’a pas compté les « protocoles » qu’elle a dû appliquer en deux ans. Elle n’a pas eu le temps. « Mais ça vaudrait le coup. Il y en aurait pas mal ! » commente-t-elle, un sourire dans la voix. À écouter Marie-Hélène Piard, 41 ans, enseignante depuis 18 ans et directrice d’école depuis dix ans en Seine-Saint-Denis qui sera gréviste et défilera jeudi 13 janvier à Paris, on comprend qu’on a affaire à une femme énergique, volubile, avec un certain sens des « responsabilités morales », comme elle dit. « Lundi soir (le 10 janvier), après avoir écouté Jean Castex (qui a annoncé un changement de protocole), je me suis dit que j’en avais ras le

Extrait de leparisien.fr du 12.01.22

Répondre à cet article