> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > PILOTAGE national, académ., local > Pilotage national > Pilot. national. Nominations > Enquête administrative sur Nathalie Elimas, accusée de harcèlement et de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Enquête administrative sur Nathalie Elimas, accusée de harcèlement et de maltraitance au sein de son cabinet

17 janvier

Enquête administrative sur la secrétaire d’Etat Nathalie Elimas, accusée de harcèlement dans son cabinet
Une demi-douzaine de personnes en seraient victimes, selon deux personnes ayant travaillé depuis juillet 2020 au sein du cabinet de cette spécialiste des ressources humaines.

[...] L’une de ces deux sources évoque « de nombreux arrêts maladie » et « départs de collaborateurs ». Une autre personne ayant travaillé au cabinet évoque un problème de harcèlement « généralisé ». Une troisième personne évoque sa « descente aux enfers », insistant sur les nombreuses « crises de colère », de la part celle qui était députée du Val-d’Oise jusqu’à son arrivée au gouvernement, visant ses collaborateurs, notamment lors de réunions.

Au moins trois sources ont aussi souligné que l’emploi au sein du cabinet d’un très proche de Mme Elimas, décrit par l’une de ces sources comme « intouchable », serait l’un des volets de cette enquête administrative. Le cabinet n’a pas commenté.

Extrait de lemonde.fr du 15.01.22

 

Nathalie Elimas accusée de harcèlement
Selon l’AFP, la secrétaire d’Etat à l’éducation prioritaire est accusée de harcèlement et de maltraitance au sein de son cabinet. Cela concerne au moins 6 personnes du cabinet. N Elimas fait l’objet d’une enquête administrative. Parmi ses attributions, N Elimas a en charge le harcèlement scolaire. Débit novembre elle donnait une interview au Journal du Dimanche où elle se présentait en experte de cette question et vantait "le modèle finlandais" pour lutter contre le harcèlement. Cette affaire n’est pas la première dans l’administration centrale de l’éducation nationale. En février 2020, le Café pédagogique publiait des extraits d’un rapport d’audit et d’une réunion du CHSCT du ministère de l’éducation nationale évoquant des cas de harcèlement au travail. A l’origine de ce rapport, une demande d’expertise des représentants du personnel au CHSCT. Plus récemment, nous rendions public le suicide d’une employée du ministère en octobre 2021 suite au harcèlement de son chef de bureau. Déjà dans le rapport d’audit les exigences des cabinets étaient cités comme source de harcèlement.

Audit et CHSCT

Suicide

Dans le JDD

Extrait de cafepedagogique.net du 17.01.22

 

Voir la sous-rubrique Pilot. national. Nominations

Répondre à cet article