> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > PEDAGOGIES (LES) > Pédag. des enfants d’immigrés et Eana > Thèse. Vers un référentiel pour l’UPE2A lycée : cadre théorique (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Thèse. Vers un référentiel pour l’UPE2A lycée : cadre théorique Fle/Flm/Fls/Flsco et contraintes institutionnelles, Rennes2, 2021

13 mai

Vers un référentiel pour l’UPE2A lycée : cadre théorique FLE/FLM/FLS/FLSCO et contraintes institutionnelles
Auteur(s) : GRAVELEAU Elodie

Date de soutenance : 2021
Thèse délivrée par : Université de Rennes 2
Section(s) CNU : section 07 : Sciences du langage
Sous la direction de : Elisabeth RICHARD
Jury de thèse : Maria Causa ; Jean-Pierre Cuq ; Hervé Adami ; Catherine Mendonça Dias

"Le champ de la recherche en didactique du français aux élèves allophones concerne les enfants nouvellement arrivés en France, inscrits en classe dite « ordinaire », et qui bénéficient de cours de français en UPE2A. Spécifiquement centrée sur le lycée, notre étude montre que la prise en charge linguistique est très inégale sur le territoire, malgré une circulaire nationale publiée en 2012. Les contraintes institutionnelles sont très fortes, car les structures d’accueil restent rares, limitées à une année scolaire, et plafonnées au niveau B1. Quant aux questionnements théoriques, ils ont pris au moins deux directions : d’une part, dans la recherche académique, le français langue de scolarisation (FLSCO) est défini comme une fonction de la langue en contexte scolaire, un « continuum » entre le français langue étrangère (FLE) et le « français langue maternelle » (FLM), tendant vers le français sur objectif spécifique (FOS). D’autre part, le « français langue seconde » (FLS) est considéré par le ministère de l’Éducation nationale comme une rupture avec le FLE, et se trouve rattaché au FLM. Notre analyse des textes institutionnels montre en outre que le Ministère ne précise pas quels contenus enseigner aux élèves allophones, ni sur quels programmes s’appuyer, ni comment aborder le français des disciplines dites « non linguistiques » : la didactique du français en UPE2A reste donc à construire. Nous partons du cadre théorique du FLE/FLS/FLSCO/FLM/FOS, nous présentons ensuite le cadre institutionnel de l’UPE2A et ses contraintes, pour travailler sur l’analyse de besoins des lycéens allophones. L’objectif final de ce travail est une proposition de référentiel pour l’UPE2A lycée."

URL : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-03622605/document

Répondre à cet article