> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Climat scolaire, Harcèlement > Climat, Harcèlement (Etudes univers.) > Baromètre du climat scolaire 2022 de l’Asl (Autonome de Solidarité Laïque) : (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Baromètre du climat scolaire 2022 de l’Asl (Autonome de Solidarité Laïque) : retour aux chiffres d’avant crise

24 mai

Baromètre du climat scolaire 2022
Après une année 2020 marquée par la crise sanitaire, L’Autonome de Solidarité Laïque publie son nouveau baromètre du climat 2021 dans les établissements scolaires basé sur les dossiers d’accompagnement juridique (PJP) et de conseil (RJP) qu’elle ouvre pour ses quelques 485 000 adhérents, tous personnels d’éducation. Une occasion d’analyser si l’impact de cette crise est toujours présent dans les rapports qui régissent l’école ou si les relations ont changé depuis cette période.
Baromètre 2021 : après une baisse en 2020, retour aux chiffres d’avant crise.

En cette année particulière de renouvellement politique, L’ASL a voulu aller plus loin en revenant également sur les chiffres de ces 5 dernières années. Cela a permis de révéler des constantes, notamment sur la nature des dossiers mais également des évolutions, que ce soit sur les tiers impliqués dans les conflits ou sur le traitement judiciaire des dossiers.

Les chiffres clés
4 732 dossiers en protection juridique ouverts en 2021 soit une augmentation de 19 % par rapport à 2020. Ce chiffre marque un retour à ce que l’on connaissait avant crise.
Les personnels d’éducation (enseignants, directeurs d’école, AESH…) du 1er degré sont les plus exposés aux risques (60 % des dossiers traités) ;
La majorité des plaintes concernent des diffamations (33 %) et des insultes et menaces (30 %) ;
Dans 48 % des cas, ce sont les représentants légaux qui sont impliqués dans les litiges (+10 % par rapport à 2020) suivis des élèves (17 %) ;
Alors qu’en 2020, 4,5 % des dossiers étaient traités au tribunal, ils sont en 2021 moins de 1 %, avec au final, seulement 10 condamnations. Cette baisse du traitement judiciaire se confirme sur les 5 dernières années : 177 dossiers en 2017 contre 36 en 2021 ;
Dans 82% des cas, l’adhérent est « victime » et dans 9 % des cas, il a la double attribution de victime et auteur, c’est-à-dire qu’il a pu être confronté à une situation qui l’a amené à avoir une réaction pour laquelle il est mis en cause.

Une « constante préoccupante » sur la nature des dossiers traités
En analysant le nombre, la nature et les catégories socio-professionnelles qui font appel à L’Autonome de Solidarité Laïque pour être accompagnés juridiquement, l’association constate malheureusement plusieurs constantes :

Le nombre de dossiers ne baisse pas. Après la crise de la Covid-19, le nombre de dossiers d’accompagnement juridique et de conseil en 2021 revient à ce que l’on connaissait avant crise. Cela montre clairement qu’il n’y a pas d’amélioration de la situation et que les relations ne s’apaisent pas depuis plus de 5 ans.
Ce sont toujours les diffamations (cette année à hauteur de 33 %) et les insultes / menaces (30 %) que l’on retrouve toujours au tout premier plan. Ces deux catégories restent les plus importantes, ce qui permet de relever un climat scolaire continuellement défavorable et pesant au quotidien.
Les agressions représentent quant à elles 7,5 % des dossiers, une baisse de 0,5 %.
Viennent ensuite les conflits (5,4 %), le harcèlement (8,2 %) et les litiges administratifs (6,2 %). Lorsque l’on regarde le détail de ces dossiers, on peut constater que ces derniers sont souvent liés. En cumulé, ils représentent près de 20 % des dossiers d’accompagnement juridique.

Ces trois catégories sont en augmentation par rapport aux années précédentes, ce qui amène Jean-Louis Linder, vice-président de L’ASL à faire un constat clair :
« L’école n’est pas un lieu où les enseignants sont attaqués violemment tous les jours, mais un lieu où les problèmes journaliers sont extrêmement présents et pesants. Là encore, notre observation sur les 5 dernières années nous le confirme de manière évidente ». [...]

Extrait de autonome-solidarité.fr du 23.055.22

 

Voir aussi :
À l’école, les violences sont reparties à la hausse
L’édition 2022 du baromètre du climat scolaire montre que le niveau des violences est revenu à ce qu’il était avant la pandémie.

Extrait de lejdd.fr du 21.05.22

Répondre à cet article