> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > Orientation scolaire et Découverte professionnelle, Stages 3e > Orientation scolaire > Après la crise sanitaire, les jeunes les plus enclins à repenser leur projet (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Après la crise sanitaire, les jeunes les plus enclins à repenser leur projet professionnel sont ceux qui sont les moins optimistes quant à leur avenir professionnel et ceux en situation de recherche d’emploi (Céreq bref)

29 juin

La crise sanitaire suffit-elle à expliquer les souhaits de réorientation des jeunes ?,
Céreq Bref, n° 424, 2022, 4 p.

Conclusion
Le fait que les jeunes les plus enclins à repenser leur projet professionnel soient les moins optimistes quant à leur avenir professionnel et ceux en situation de recherche d’emploi laisse à penser qu’il s’agit là d’une stratégie défensive. Ces résultats peuvent questionner la capacité de ces jeunes à concrétiser leur désir affiché de réorientation professionnelle, alors que les travaux de la psychologie sociale montrent que réussite et optimisme sont généralement liés [3]. D’autres travaux montrent aussi qu’il existe des déterminants sociaux dans l’accès aux dispositifs publics mobilisables pour accompagner des souhaits de reconversion, et que les contextes dans lesquels ces souhaits émergent ne sont pas neutres sur les chances de succès [4]. Les jeunes de la Génération 2017 qui déclarent souhaiter se réorienter en raison de la crise sanitaire vont-ils parvenir à trouver ces ressources nécessaires pour changer de voie ? Réponses en 2023, lorsque cette Génération sera à nouveau interrogée.

[1] « Enquête 2020 auprès de la Génération 2017. Des Parcours contrastés, une Génération mieux insérée, jusqu’à… », T. Couppié, E. Gaubert, E. Personnaz, Céreq Bref, no422, mai 2022, 8 p.
[2] « Les embauches et les fins de contrat continuent de progresser au 2e trimestre 2021 », V. Barry, DARES Indicateurs, no61, nov. 2021, 7 p.
[3] « L’optimisme : une analyse synthétique », C. Martin-Krumm, Les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale, Presses universitaires de Liège, 2012/1, no93, pp. 103-133.
[4] « Se reconvertir, c’est du boulot ! Enquête sur les travailleurs non qualifiés », C. Stéphanus, J. Véro, Céreq Bref, no418, février 2022, 4 p.
[5] « Quels travailleurs-clés lors de la première vague de Covid-19 ? », M. Telle-Lamberton, N. Bouscaren, Focus Santé en Ile-de-France, Observatoire de la santé en Ile-de-France, décembre 2020, 24 p.

Jugnot Stéphane, Vignale Mélanie, Enquête 2020 auprès de la Génération 2017. La crise sanitaire suffit-elle à expliquer les souhaits de réorientation des jeunes ?, Céreq Bref, n° 424, 2022, 4 p.
https://www.cereq.fr/enquete-2020-aupres-de-la-generation-2017-la-crise-sanitaire-suffit-elle-expliquer-les-souhaits-de

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2022/06/28062022Article637919956531668416.aspx

Répondre à cet article