> POLITIQUE DE LA VILLE > PLAN ESPOIR BANLIEUES (2008-2012) > Plan Banlieues (Textes officiels) (archives) > La fermeture des collèges les plus dégradés : présentation de la mesure (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La fermeture des collèges les plus dégradés : présentation de la mesure (circulaire)

mai 2009

LA RECONSTRUCTION DES COLLEGES LES PLUS DEGRADES

 La circulaire Education nationale du 28.04.09 (BOEN n° 19 du 07.05.09) sur "la deuxième phase du volet éducation de la dynamique "Espoir banlieues" présente cette mesure comme l’une des deux qui doivent être lancées en 2009-2010 :

L’extrait  :
Annoncée dès février 2008, la mesure de fermeture des collèges les plus dégradés sera engagée cette année dans les quartiers qui relèvent du programme national de rénovation urbaine, notamment dans les 215 quartiers prioritaires.
Ces projets, qui doivent s’appuyer sur une coopération renforcée des parties prenantes (collectivités locales et services de l’État), pourront aboutir à la destruction de ces établissements ou à leur reconstruction à moyen terme avec le soutien de l’Agence nationale de rénovation urbaine.

Dix projets devront être lancés d’ici 2010 sous condition d’éligibilité au cahier des charges défini par la direction générale de l’enseignement scolaire et la délégation interministérielle à la ville, prochainement publié.

Lire le texte intégral de la circulaire

 Circulaire conjointe MEN/Ville du 28.05.09. BOEN n° 4 du 11.06.09
Rénovation des collèges. Fermeture des collèges dégradés
Voir la circulaire intégrale

 

 

PRESENTATION SUR LE SITE ESPOIR BANLIEUES

Fermeture des collèges les plus dégradés

LE CONSTAT
Il existe de véritables ghettos scolaires qui sont si dégradés, dont la réputation est si mauvaise, dans lesquels l’espoir est à ce point enfui qu’ils n’offrent à leur élèves aucune perspective réelle de réussir leur scolarité. Le président de la République a proposé de fermer ces collèges.

L’OBJECTIF
Démolition-reconstructuration de 30 collèges les plus dégradés.

LA METHODE
Un travail sera entrepris avec les élus pour identifier ces collèges et s’assurer qu’il existe un accord entre les acteurs locaux et les équipes éducatives pour redéployer les élèves vers d’autres établissements scolaires où leurs perspectives seront meilleures.
A la fin de l’année 2008, 2009, la destruction et la reconstruction des collèges identifiés seront intégrés dans le programme national de rénovation urbaine.

Lire l’ensemble des mesures éducatives du plan Espoir banlieues, février 2008

 

(A noter que cette mesure de reconstruction des collèges les plus dégradés n’avait pas été évoquée dans la conférence de presse de Xavier Darcos du 14.01.09 sur le plan Banlieues ni dans celle plus générale "Programme pour 2009" de 22.04.09)

Répondre à cet article