> 7 - DISPOSITIF > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, pauvreté, rythmes, santé) > SANTE en EP et en Quartier Prioritaire > Santé (Action nationale de prévention) > Troisième édition du programme national de prévention bucco-dentaire "M’T (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Troisième édition du programme national de prévention bucco-dentaire "M’T Dents" (aime tes dents) en priorité dans les écoles en REP

5 octobre 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait de mondeactu.com du 03.10.09 :

M’T Dents : c’est reparti !

M’T Dents, un programme national à destination des enfants des classes de CP, coordonné et financé par l’URCAM, a lancé sa troisième édition. Cette mobilisation nationale pour la prévention bucco-dentaire a été lancée par le Ministre de la Santé et des Solidarités en 2007.

(...) Le secteur rural et les zones d’éducation prioritaire sont identifiés comme prioritaires en étant des lieux où se concentrent le plus de problèmes

Lire l’article intégral

 

Extrait de ladepeche.com du 03.10.09 : Carcassonne. Plus aucune raison d’avoir une dent contre son dentiste
L’Assurance maladie de l’Aude réitère cette année l’opération de prévention M’T dents auprès des jeunes âgés de 6 à 18 ans.

(...) Cette opération s’accompagne préalablement d’actions sur le terrain. Notamment dans les quartiers classés REP (réseaux d’éducation prioritaires) de Carcassonne et Narbonne. Selon Elisa Maes, éducatrice santé de l’Assurance maladie, « ces enfants sont justement ciblés car ils ne vont pas chez le dentiste ».

Lire l’article integral

 

Trois articles dans la presse régionale (Aude)

Lire l’article de midilibre.com :

(...) En parallèle, l’Union française pour la santé bucco-dentaire de l’Aude dirige ses actions vers les écoles en Réseau d’éducation prioritaire : « Toutes les classes sociales vont chez le médecin. En revanche, on observe une nette fracture pour les consultations dentaires » , explique Arielle Marschal.

 

Lire l’article de independant.com :

(...) Pour les inciter à pousser la porte des cabinets de dentistes, la CPAM et ses partenaires ont programmé une série d’interventions dans les écoles du département. En premier lieu, dans les établissements du réseau d’éducation prioritaire (Rep). "Nous ciblons ces enfants car ce sont ces populations qui vont le moins chez les dentistes", explique le Dr Arielle Marchal, de l’Union française pour la santé bucco-dentaire de l’Aude (UFSBD 11)

Répondre à cet article