> ARCHIVES : Ozp, Bnf, An... > 558 articles d’actions locales non indexés 2005-2008 > année 2005 > novembre > 21/11/05 - Dans la ZEP de Limoges, des ordinateurs plutôt que des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

21/11/05 - Dans la ZEP de Limoges, des ordinateurs plutôt que des consoles

21 novembre 2005

Extrait du « Café pédagogique » du 20.11.05 : Quand une ville moyenne crée son Espace numérique

Entretien avec Alexandre Garcia sur le projet de Limoges, par François Jarraud.

Qu’est ce qui peut pousser une ville moyenne à lancer un espace numérique de travail ? Le cas est assez rare pour que le Café soit allé interroger un responsable du projet et un directeur d’école.

François Jarraud : Où en est le déploiement du projet actuellement ?

Alexandre Garcia - La Ville de Limoges compte 74 écoles (9 500 élèves environ). A cette rentrée de septembre 2005, 46 écoles (maternelles ou élémentaires) comptant près de 6 000 élèves étaient opérationnelles. C’est-à-dire qu’elles sont équipées du matériel (classes mobiles et périphériques), couvertes en WIFI (réseau local sans fil via signaux radio) pour l’ensemble de leurs bâtiments, connectées à la boucle fibre optique haut débit du réseau des écoles avec un accès Internet haut débit sécurisé, et que leurs enseignants sont formés à l’utilisation des matériels et du portail.

Il reste donc moins de 30 écoles à relier. C’est planifié pour la période de septembre 2005 à avril 2006. A la fin de cette année scolaire, l’ensemble des écoles de la Ville seront opérationnelles (équipement, raccordement et formations aux enseignants). Enfin, le conseil municipal a décidé d’ouvrir l’accès du Portail des écoles de Limoges à l’ensemble des 16 autres communes de l’agglomération de Limoges Métropole. A ce jour, 5 de ces communes sont candidates.

(...)

Le point de vue de P. Robert, directeur d’école [en ZEP]

P. Robert : Tout d’abord, sur le plan administratif, tout le travail de saisie lors des inscriptions sera réalisé à la mairie ce qui devrait à terme nous décharger un peu. En ce qui concerne les demandes (fournitures, réparations, demandes de transport...) elles se feront automatiquement à l’aide de procédures enregistrées ce qui devrait encore faciliter notre travail par rapport au papier.

Sur le plan pédagogique, le sujet est vaste, même si nous n’en sommes qu’au début de l’exploitation, car les possibilités offertes sont importantes. La correspondance et la collaboration avec les autres camarades de la ville est extrêmement riche : mise en place de défi mathématique, de défi lecture, la mise en place de collaborations sur des sujets scolaires, la mise en place de personnes relais pouvant aider lorsqu’un élève rencontre des difficultés...

C’est aussi tout le travail concernant le BII qui se trouve facilité : utiliser une messagerie, enregistrer son travail dans un dossier... par exemple.

Nous sommes en ZEP mais beaucoup de parents nous demandent des renseignements et l’achat des consoles semble avoir laissé place à l’achat d’ordinateurs. Ce qui me semble aller dans le bon sens.

Le portail des écoles de Limoges

Le projet

Répondre à cet article