> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > Innovation (Journées nationales et académiques) > Trophée de l’innovation 2016 dans l’académie d’Amiens : 5 prix sur 19 remis à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Trophée de l’innovation 2016 dans l’académie d’Amiens : 5 prix sur 19 remis à des établissements prioritaires

13 mai 2016

Lundi 2 mai 2016 : Trophée de l’innovation 2016, deuxième édition : Remise des prix dans la Somme, l’Oise et l’Aisne

Valérie Cabuil, recteur de l’académie d’Amiens, chancelier des Université, en présence des Inspecteurs d’académie, a félicité les équipes pédagogiques et les élèves avant de leur remettre les diplômes du prix du Trophée de l’innovation 2016 dans chacun des trois départements. Ce prix illustre la volonté politique de l’Education nationale de promouvoir l’innovation, ainsi que son dynamisme dans l’académie. 50 établissements ont été sélectionnés pour concourir aux Trophées de l’innovation. Certains projets sont portés par un enseignant et expérimentés dans une classe, d’autres représentent le travail d’une équipe de deux à dix enseignants sur plusieurs classes et niveaux, d’autres encore sont le fruit d’un travail en réseau de plusieurs établissements. Les projets innovants réalisés en lycée ont bénéficié du soutien de la Région Hauts-de-France qui les a dotés en outils et matériel numériques.

L’innovation dans l’académie d’Amiens

Le CARDIE, Cellule académique à la recherche, au développement, à l’innovation, à l’expérimentation, Rectorat de l’académie d’Amiens a organisé le Trophée de l’innovation pour la deuxième année, afin de valoriser et rendre visible les expériences pédagogiques innovantes des enseignants dans les établissements scolaires. Le CARDIE est là, ainsi que les corps d’inspection pour soutenir et appuyer les équipes dans la recherche pour l’amélioration des résultats des élèves.

Cet investissement de tous, montre que l’École n’est pas immobile. Elle est au contraire en évolution permanente pour s’adapter aux besoins des élèves et aux attentes de la société. La démarche d’innovation et d’expérimentation doit être au cœur des évolutions de notre système éducatif.

Elle correspond à une démarche individuelle de l’enseignant, car il s’agit bien de leur démarche dans leur classe, qui vise à modifier leur pratique professionnelle ; mais elle correspond aussi à une démarche collective, à l’échelle d’une école, d’un établissement ou d’un réseau d’établissements. Son objectif est de promouvoir l’excellence, de lutter contre les inégalités et d’améliorer la réussite de chacun des élèves de notre académie.

Ainsi, l’innovation n’est pas le monopole de quelques-uns ou la caractéristique de quelques situations. Elle concerne tous les élèves, tous les enseignants, tous les établissements, quel que soit le contexte social ou économique. Elle ne se situe pas aux marges du système éducatif mais doit au contraire en constituer véritablement le cœur, pour l’acquisition des connaissances et compétences du socle commun. Elle se manifeste dans la personnalisation des parcours, dans les relations avec les parents, dans l’ambition des élèves ou encore dans le climat scolaire. L’innovation et l’expérimentation sont des processus qui mettent parfois en question les pratiques de classe, ainsi que l’organisation non pas seulement individuelle mais aussi collective du travail dans les établissements scolaires.

S’engager dans une telle démarche implique donc pour les équipes éducatives une certaine prise de risque qu’il convient d’anticiper et de gérer tout au long du processus. Une équipe éducative est une alchimie complexe : Enseignants, CPE, chefs d’établissement, tous connaissent leurs élèves et leurs besoins, savent ce qui doit, peut être amélioré. Les chefs d’établissement jouent un rôle évidemment tout à fait particulier dans le processus car ils doivent favoriser le développement des innovations et la conduite du changement. Car bien sûr il faut garder à l’esprit qu’une innovation pédagogique, comme dans le domaine industriel, ne doit pas être un rêve, mais doit être un objet réalisable et utile.

Les lauréats dans la Somme : le jeudi 25 février 2016 au lycée Boucher de Perthes à Abbeville

[2 des 4 prix attribués à des collèges REP+]

[...]

Dans la catégorie « Les démarches pédagogiques innovantes » le prix est attribué au Collège[REP+] César Franck à Amiens pour son projet « Les capsules vidéos : leur exploitation pédagogique ». Au sein d’un établissement réputé difficile une enseignante se donne les moyens d’assurer la réussite éducative des élèves, de développer les ambitions et d’apaiser le climat scolaire. Redonner du sens aux apprentissages et donner le goût d’apprendre aux élèves restent des objectifs forts et atteints pour ce projet.

Dans la catégorie « Le vivre ensemble et les relations avec les partenaires » le prix est attribué au Collège [REP+] Etouvie à Amiens pour son projet : La Tablette des parents. Développer les relations avec les partenaires et les membres de la communauté éducative, construire une école bienveillante et accueillante sont les objectifs de ce projet impliquant bon nombre de parents. Le climat scolaire est serein et porté par tous. Il contribue à lutter contre le décrochage scolaire et porte les élèves vers l’excellence.

 

Les lauréats dans l’Oise : le jeudi 24 mars au lycée Paul Langevin à Beauvais

[2 des 7 prix attribués à des collèges prioritaires]

[...]

Dans la catégorie « Le vivre ensemble et les relations avec les partenaires » le prix est attribué au collège [REP+] Henri Baumont à Beauvais pour son projet « la journée de l’élégance ».
« Le luxe est une question d’argent, l’élégance une question d’éducation » S. Guitry.
Plus qu’une journée ce projet tente et réussit à mobiliser l’ensemble de la communauté scolaire sur l’élégance vestimentaire et comportementale.
Favoriser l’estime de soi est la priorité de ce projet dans un établissement très défavorisé. La mobilisation de l’ensemble de la communauté éducative pour la journée est totale.

[...]

Le prix « coup de cœur du jury » est attribué aux collèges Jean-Jacques Rousseau [REP] et Gabriel Havez [REP+] à Creil ainsi que 4 écoles, pour le projet « MO6 ou modélisation des systèmes organiques ».
Ce projet interdisciplinaire réussit à mettre les élèves dans des situations d’apprentissage où ils peuvent développer toutes les compétences scientifiques indispensables : rechercher, expérimenter, observer, exposer. Le travail en réseau favorise les interactions des élèves mais aussi des enseignants.

 

Les lauréats dans l’Aisne : le jeudi 28 avril au lycée Pierre Méchain à Laon

[1 des 8 prix attribué à un collège REP]

[...]

Dans la catégorie « Les élèves au cœur du projet » le prix a été attribué au collège [REP] Camille Desmoulins à Guise pour le projet « Sérénité dans les classes pour de meilleurs apprentissages : restons zen ». Ce projet permet d’instaurer des rituels de prise en charge et d’installation des élèves avant d’entrer dans les apprentissages en se concentrant notamment sur la respiration. Ces techniques sont appliquées avant, pendant et après les cours et les élèves peuvent y recourir dès qu’ils en ont besoin. Le climat scolaire est apaisé, l’estime de soi forcement renforcé grâce également aux séances de relaxation collective.

REPORTAGE France 3 PICARDIE JT 19.20 le 29 avril 2016

[...]

Extrait du site de l’académie d’Amiens du 02.05.16 : Lundi 2 mai 2016 : Trophée de l’innovation 2016, deuxième édition : Remise des prix dans la Somme, l’Oise et l’Aisne

Répondre à cet article