> INEGALITES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE.. > Ethnicité, Racisme, Immigration > Ethnicité, Racisme, Immigration (Dossiers et Guides) > FR3 Basse Normandie consacre son feuilleton de la semaine à l’accueil des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

FR3 Basse Normandie consacre son feuilleton de la semaine à l’accueil des enfants de migrants par l’Education nationale (reportages vidéo)

11 octobre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Vive le français ! L’intégration des migrants par la scolarisation [feuilleton]

L’intégration des migrants passe souvent par l’école. L’éducation Nationale a en la matière une longue tradition d’accueil scolaire de tous les enfants étrangers. Illustration par l’exemple avec notre feuilleton de cette semaine.


- Six kilomètres de marche par jour pour aller à l’école

Vingt sept familles avec enfants issues de l’immigration vivent actuellement dans l’agglomération caennaise. C’est avec fierté que les parents conduisent leurs enfants à l’école chaque matin, même s’il faut parfois marcher plusieurs kilomètres avant de franchir le seuil de la classe. Ils y sont accueillis comme tous les autres élèves, au nom de l’inclusion scolaire instituée par la loi française. Dans le Calvados, trois professeures des écoles dépendant de l’UPEAA (Unité Pédagogique pour Elèves Allophones* nouvellement Arrivés), un service de l’académie, les accompagnent.


- Des enfants réfugiés qui redoublent... de volonté

Afnan vit a Caen depuis janvier 2016, elle est arrivée de Somalie avec sa mère, sa grand mère et sa tante, fuyant la violence des islamistes contre les femmes. Après un exode très long qui l’a fait traverser l’Afrique, la Méditerrannée et l’Italie, elle arrivée à Caen où elle a rejoint une classe de CM2. En six mois, Afnan a appris à lire et à écrire le français, laissant les enseignants complètement pantois : ils ne savent toujours pas comment elle a mis en oeuvre ses compétences pour maîtriser la lecture et l’écriture aussi vite et bien. Le prochain obstacle à franchir pour Afnan : aider sa famille à remplir le dossier de demande d’asile.de volonté

- Les ressources insoupçonnées des jeunes migrants
La famille Zadran est Pachtoune, originaire d’Afghanistan. Les parents et les sept enfants sont arrivés cet été. Mais avant d’arriver à Caen, ils ont vécu à Moscou, en Norvège et ailleurs en Europe du Nord. De ce parcours, le plus jeune de la famille a retenu des langues et une grande capacité à maîtriser des concepts. Des talents vite repérées par Marie Escoffier, professeure spécialisée dans l’accompagnement des allophones, qui lui fait passer des tests en vue de sa scolarisation. Sahib Noor Zadran, son père, docteur en pédagogie fonde de grands espoirs sur son accueil en France. L’association France Terre d’Asile les accompagne, comme mille cinq cents autres migrants en demande d’intégration.

Extrait de france3-regions.francetvinfo.fr du 03.10.16 : Vive le français. l’intégration des migrants par la scolarisation [feuilleton]

Répondre à cet article