> POLITIQUE DE LA VILLE > POLITIQUE DE LA VILLE. Types de documents > Politique Ville (Déclarations officielles) > Jean Castex a présidé un nouveau Civ le 10 janvier à Clichy-sous-Bois (93) : (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Jean Castex a présidé un nouveau Civ le 10 janvier à Clichy-sous-Bois (93) : le bilan des dernières mesures pour les quartiers

13 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

Comité interministériel des villes
Communiqué

Le Premier ministre préside en Seine-Saint-Denis un nouveau comité de suivi du Comité interminisitériel des villes pour s’assurer du bon déploiement des mesures à destination des quartiers

Réuni sous la présidence du Premier ministre le 29 janvier dernier à Grigny, le Comité interministériel des villes (CIV) a décidé de mobiliser 3,3 milliards d’euros supplémentaires en faveur des 5,4 millions de nos concitoyens qui résident dans les quartiers prioritaires et acté plusieurs engagements forts sur les champs de la sécurité, du logement, de l’éducation, de l’insertion et de la cohésion sociale.

Afin de s’assurer de la bonne mise en œuvre de ces mesures, le Premier ministre a décidé de réunir toutes les deux mois les ministres présents au CIV pour faire un état d’avancement des mesures décidées.

C’est pourquoi le Premier ministre, accompagné de plusieurs ministres, dont Nadia HAI, ministre déléguée chargée de la Ville, s’est rendu ce samedi 10 juillet en Seine-Saint-Denis, à Clichy-sous-Bois, pour présider le deuxième de ces comités de suivi.

Un peu plus de cinq mois après le CIV, toutes les mesures sont engagées et plusieurs sont d’ores et déjà effectives et déployées dans les quartiers :

Le déploiement des Bataillons de la prévention : 600 adultes formés à la prévention spécialisée et à la médiation sociale. La période de concertation entre les préfets et les élus est terminée et les premiers effectifs sont déjà sur le terrain, comme c’est le cas à Echirolles en Isère. Dès la fin du mois de juillet, 192 éducateurs et médiateurs seront recrutés. La contractualisation avec les collectivités territoriales a commencé : le Premier ministre a signé la première convention d’Ile-de-France avec les maires de Clichy-sous-Bois et Montfermeil ainsi que le président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis ;

La reconduction des opérations Quartiers d’été à l’été 2021. Le Gouvernement a engagé 40M€ pour que les territoires, collectivités et associations, accompagnés par les services de l’Etat, puissent proposer durant tout l’été des activités sportives, culturelles, de divertissement mais aussi des services permettant l’accès aux droits et à l’insertion professionnelle aux jeunes et aux familles des 1514 quartiers prioritaires. Les activités ont commencé dans de nombreux territoires ;

L’abondement de 2 milliards d’euros du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU). Au 30 juin 2021, les projets du NPNRU sont désormais validés dans 411 quartiers sur les 450 concernés. Les chantiers ont démarré dans 291 quartiers concernés par le programme, conformément à l’objectif fixé par le Premier ministre de voir les chantiers débuter dans au moins 300 quartiers NPNRU d’ici à la fin 2021. A l’occasion de ce Comité de suivi, le Premier ministre a signé l’avenant à la convention tripartite entre l’Etat, l’ANRU et Action logement concrétisant ainsi cette amplification financière du NPNRU. Après avoir remercié les partenaires sociaux pour ce nouvel engagement d’Action Logement en faveur des quartiers, le Premier ministre a salué le partenariat constructif et la qualité des propositions qu’ils ont formulées pour poursuivre la réforme du groupe. Leur mise en œuvre contribuera à loger plus efficacement les salariés et à un renforcement de la mixité sociale.

Le déploiement de 60 nouvelles Cités de l’emploi, qui viennent s’ajouter aux 24 Cités existantes. Le Premier ministre a dévoilé la liste des 60 nouvelles Cités de l’emploi dont la carte est présentée en annexe. Au total, 84 Cités de l’emploi sont labellisées pour réunir autour d’une même table agents du service public de l’emploi, responsables associatifs et chefs d’entreprise pour aller vers les demandeurs d’emploi des QPV, particulièrement ceux qui sont les plus éloignés et leur proposer un accompagnement sur-mesure. A cela s’ajoute le recrutement de 483 conseillers supplémentaires dans 66 agences Pôle Emploi pour renforcer l’offre dans les QPV concentrant le plus de difficultés.

Enfin, le Premier ministre a fait un point précis sur la déclinaison du plan France relance, conformément à son engagement que 1,1 milliard d’euros des crédits relance bénéficient de manière concrète aux quartiers prioritaires de la politique de la ville et aux habitants de ces territoires. En matière d’emploi et d’insertion professionnelle des jeunes, d’amélioration du cadre de vie et d’attractivité des territoires et de renforcement de la cohésion sociale, les résultats sont là : à ce jour, ce sont plus de 871 M€ de crédits relance qui ont été engagés ou programmés dans les QPV. L’engagement du Premier ministre est ainsi tenu à près de 80%, cinq mois seulement après le CIV.

Extrait de gouvernement.fr du 10.07.21

 

Quartiers populaires : les nouvelles mesures mises en musique

Après « une lenteur administrative » les premiers mois, les maires de banlieue se sentent en partie rassurés : les 3,3 milliards d’euros annoncés par le Premier ministre le 29 janvier dernier, en Comité interministériel des villes, sont en train d’arriver sur le terrain. Un satisfecit pour Jean Castex, qu’il a détaillé, le 10 septembre, lors d’un deuxième comité de suivi de la mise en œuvre de ces mesures, organisé à Clichy-sous-Bois.

Extrait de lagazettedescommunes.com du 12.07.21

 

Banlieue
En Seine-Saint-Denis, l’Etat en terrain (re)conquis

Le Premier ministre Jean Castex a présidé samedi à Clichy-sous-Bois une réunion de suivi du Comité interministériel à la ville (CIV). L’occasion de rappeler l’ampleur des moyens déployés par l’Etat pour permettre au département de rattraper son retard dans de nombreux domaines.

Anru, Plan Etat fort, Plan de relance, Quartiers d’été… Qu’on ne s’avise plus de dire que la Seine-Saint-Denis est un territoire délaissé : elle bénéficie au contraire de toutes les attentions et de tous les moyens de l’Etat, et la République y est « partout chez elle ». Tel est le message que le Premier ministre Jean Castex, accompagné des ministres et secrétaires d’Etat Elisabeth Borne (Travail), Emmanuelle Wargon (Logement), Roxana Maracineanu (Sports), Nadia Hai (Ville) et Nathalie Elimas (Education prioritaire), a voulu faire passer samedi, lors d’une visite menée tambour battant pendant sept heures, de Clichy-sous-Bois à Aulnay-sous-Bois, et qui aura passé en revue toutes les thématiques, du logement à la sécurité en passant par la santé, l’éducation et le sport.

Le logement. C’est le point noir d’un département qui compte 38% de logements sociaux, 110 000 dossiers en attente, mais aussi un « parc privé potentiellement indigne » représentant 7,5% des habitats, un record…

Extrait de liberation.fr du 12.07.21

Répondre à cet article