> ACTEURS et PARTENAIRES > Prof. Référents et Assist. pédag. > B* Un recrutement profilé d’assistants pédagogiques avec formation pédagogique (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Un recrutement profilé d’assistants pédagogiques avec formation pédagogique locale (sur le modèle des RAR) au collège REP+ Jacques Prévert à Marseille

9 août 2021

Des assistants d’éducation au service de la pédagogie au collège Jacques Prévert à Marseille

Ce dispositif s’inspire du recrutement des « Assistants Pédagogiques » lors de la création, en 2006, des « Réseaux Ambition Réussite ». Il opère une bascule entre un dispositif s’appuyant sur le modèle du « grand frère » avec un recrutement d’Assistants d’Education essentiellement parmi les jeunes issus du quartier, avec un niveau de diplôme souvent peu élevé, vers une organisation s’appuyant sur un recrutement profilé pour exercer une mission « d’Assistants d’Education Pédagogiques » pouvant apporter une réelle plus-value aux apprentissages dans l’établissement.

Un recrutement ciblé donnant une large place à la dimension pédagogique de la mission

Les AEP recrutés sont essentiellement des étudiants ayant au moins un niveau de diplôme BAC+3, si possible préparant un concours vers les métiers de l’éducation et/ou de l’enseignement ou ayant un projet professionnel en lien avec les axes fixés au projet de vie scolaire de l’établissement.

L’établissement profite notamment de l’accueil des étudiants de l’INSPE dans le cadre des « TD délocalisés » pour présenter le projet et susciter de futures candidatures.

Les entretiens de recrutement sont pilotés par les CPE qui mettent en exergue la dimension pédagogique de la mission, en montrant qu’elle est au cœur du projet de vie scolaire. Ces entretiens aboutissent ainsi à une trame de projet pédagogique dans lequel l’AEP se sent capable d’intervenir efficacement. Projet qui s’affinera, ensuite, progressivement en fonction des compétences et besoins de l’AEP.

20 AEP aux profils très variés ont ainsi été recrutés sur les 12 ETP dont est doté l’établissement : préparation du CAPES (arts plastiques, lettres…), préparation du concours de CPE, préparation du CRPE, préparation du concours d’éducateur spécialisé, préparation du concours d’éducateur sportif, artiste-éducateur, militante associative ayant des compétences en radio, doctorant…

Les néo-recrutés bénéficient d’un dispositif de formation et d’enrôlement dans le projet de vie scolaire par leurs pairs plus expérimentés, organisé lors de la semaine de permanence administrative « S-1 » fin août.

Une organisation du service adaptée à chaque projet

Tous les AEP sont rattachés à la vie scolaire.

Les CPE, en lien avec la direction, articulent, dans leur emploi du temps, des tâches classiques de vie scolaire (surveillance, gestion des heures d’étude, des retenues, du mouvement, relation avec les familles, suivi des absences…) avec des actions pédagogiques déterminées en fonction des champs de compétences de l’AEP.

Une base commune pour donner aux AEP un véritable statut de pédagogue et leur permettre de construire leur relation à l’élève et aux familles

Chaque AEP est référent d’une à trois classes en fonction de sa quotité de service. A ce titre, il participe, avec la ou les classes dont il est référent à :
1h de co-intervention avec le professeur principal ce qui lui permet d’être pleinement identifié comme référent de la classe par les élèves et les familles tout en construisant une véritable relation de travail avec le professeur principal (un sondage réalisé auprès des AEP montre que tous sauf un sont satisfaits de cette collaboration) ;
1h de « suivi de classe » pendant laquelle, de concert avec le CPE de niveau et le professeur principal, il suit l’absentéisme et contacte les familles, ce qui lui permet de tisser des liens privilégiés avec ces dernières, de suivre au plus près les absences des élèves et d’intervenir plus efficacement dans le suivi des élèves pendant le confinement ;
1h d’intervention sur le dispositif « devoirs faits », auquel tous les élèves participent, intervention bonifiée par une bonne connaissance de la classe et de son fonctionnement.

Les AEP référents de classe constituent, avec chaque professeur principal, des classes qu’ils suivent, un binôme qui travaille en bonne intelligence.

Chacun s’y retrouve : le professeur principal possède un partenaire pour l’aider à suivre les élèves de sa classe, l’AEP bénéficie de l’autorité et des compétences du professeur. Chaque classe ayant un projet spécifique, les AEP sont répartis en fonction des projets de chaque classe : un AEP qui prépare le CAPES d’EPS va suivre une classe sport, celui qui veut devenir professeur des écoles va s’occuper d’une classe de SEGPA, etc…

Afin d’institutionnaliser l’action pédagogique des AEP
leur emploi du temps est saisi dans Pronote pour leur permettre de remplir le cahier de texte et les bulletins ;
ils participent, dans la mesure du possible, aux conseils de classe.
mceclip0 - 2021-06-10 10h53m25s


Un service complété par des actions pédagogiques adaptées au profil de l’AEP, à ses champs de compétences et à ses besoins

Intervention pour aider les élèves de 4ème et 3ème à travailler leur projet d’orientation dans le cadre du « Parcours Avenir » (suivi des dossiers du CFG, investissement dans les jurys des oraux de présentation des rapports de stage…) ;
Co-animations disciplinaires avec un enseignant (français, arts plastiques, mathématiques, anglais…) en fonction des compétences de l’AEP, de son projet professionnel mais aussi de ses besoins éventuels de formation complémentaire dans le cadre de la préparation d’un concours. Exemple : une AEP préparant le CRPE et ayant des fragilités en mathématiques co-anime une séance par semaine de mathématiques avec une enseignante chevronnée et pédagogue pour compléter sa formation en didactique ;
Animation d’ateliers spécifiques pour élargir l’offre pédagogique de l’établissement. Exemple : ouverture d’une option japonais 4h par semaine pour une cinquantaine d’élèves prise en charge par un doctorant en histoire dont la thèse porte sur l’histoire du Japon ;
Intervention dans des classes ou dispositifs spécifiques :
classe relais ;
dispositif « Prométhée » : ce dispositif s’adresse à des élèves en risque de décrochage, prioritairement de 4ème et 5ème. Il est animé par quatre AEP ayant des profils spécifiques (artistes, militants associatifs, spécialiste radio…) leur permettant de proposer aux élèves, sortis de classe, un véritable projet de remotivation (projet radio, jardinage, méditation…).

Un accompagnement et un soutien à la réussite du projet professionnel
La direction et la vie-scolaire ont la volonté de placer les AEP dans une logique « gagnant-gagnant » :
Elles les considèrent comme de véritables pédagogues et leur donnent ainsi la possibilité de développer leurs compétences ;
Elles reconnaissent leur investissement spécifique en organisant des dispositifs d’accompagnement internes, adaptés à leur profil et susceptibles de servir de levier pour réussir leur projet professionnel :
Une heure hebdomadaire de tutorat, prise en charge par la direction pour les AEP préparant un concours d’enseignement (CAPES ou CRPE).
Une heure hebdomadaire de tutorat, prise en charge par les CPE, pour les AEP préparant le concours de CPE.
Des oraux blancs ou des cours de renforcement spécifiques (disciplinaires et didactiques).
Une participation active aux formations du PFE.

D’autres exemples d’emplois du temps
mceclip1 - 2021-06-10 10h55m20s

Extrait de pedagogie.ac-aix-marseille.fr du 10.06.21 (pdf)

Extrait de pedagogie.ac-aix-marseille.fr

Répondre à cet article