> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. (Positions) > Educ. prior. Positions politiques > Anne Hidalgo : Doubler en cinq ans le salaire des enseignants. Jean-Michel (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Anne Hidalgo : Doubler en cinq ans le salaire des enseignants. Jean-Michel Blanquer : "On est au sommet de la démagogie". Eric Charbonnier (Ocde) : Cibler les augmentations en début de carrière

14 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Présidentielle : Anne Hidalgo juge possible de « multiplier par deux au moins » les salaires des enseignants
Anne Hidalgo, qui doit officialiser dimanche sa candidature à la présidentielle, explique également dans un livre à paraître vouloir refondre le financement de la protection sociale et « sauver l’hôpital public ».

[...] Appelant à un « grand mouvement de revalorisation des salaires » dans l’éducation, la maire de Paris croit « possible, sur la durée d’un quinquennat, de multiplier par deux au moins le traitement de toutes les personnes au contact avec les élèves. Ou, pour commencer, d’aligner a minima le salaire des nouveaux professeurs sur le salaire médian des titulaires d’un bac + 5 », écrit-elle.

Extrait de leparisien.fr du 10.09.21

 

Revalorisation des professeurs : Blanquer contre Hidalgo
"On est au sommet de la démagogie", déclare JM Blanquer dans Le Parisien du 13 septembre après l’annonce par A Hidalgo de la possibilité de doubler le salaire des enseignants ou de l’aligner sur celui des autres fonctionnaires de catégorie A. "Bien sur nous devons fortement augmenter la rémunération des professeurs et c’est ce que nous avons entamé. Leur salaire aura bien plus augmenté entre 2017 et 2022 qu’entre 202 et 2017... Un professeur qui gagnait 1700 € gagne aujourd’hui 1869€". JM Blanquer continue à mettre à son actif les mesures prises par le gouvernement précédent sur le budget 2017 qui avait vu une revalorisation à hauteur de 800 millions pour les enseignants. Le point d’indice avait été dégelé en 2016 avant d’être regelé par E Macron en 2017.

Luc Avournas, porte parole du PS a répondu à JM Blanquer en disant que "le roi de la démagogie c’est Blanquer. Pour M Blanquer 1860 nets pour un enseignant c’est suffisant".

" Pourquoi alors que les enseignants français sont les plus mal payés d’Europe, il y en a encore pour faire ce métier ?", interroge de son coté le sénateur PC P Ouzoulias. "C’est parce que l’Ecole de la République était un projet républicain collectif d’émancipation et de promotion sociale. » Le vrai problème de l’attractivité du métier d’enseignant serait ainsi les conditions qui permettent aux professeurs de mener à bien cette mission, et pas seulement le salaire. La réponse passe donc par « plus de mixité sociale »". Pour lui, "la campagne présidentielle aura peut-être le mérite de faire émerger ces débats au-delà des formules".

Le Parisien

Extrait de cafepedagogique.net du 14.09.21

 

Comment augmenter le salaire des enseignants ?
Débat La revalorisation salariale des professeurs s’est invitée dans le débat avec la proposition d’Anne Hidalgo, candidate PS à la présidentielle, qui souhaite doubler leur rémunération en cinq ans. La relative faiblesse de leurs émoluments est souvent présentée comme l’un des facteurs expliquant le manque d’attractivité du métier.

« Cibler les augmentations, notamment en début de carrière »
Eric Charbonnier, expert éducation à l’OCDE

« Si l’on veut augmenter les salaires des enseignants, il est judicieux d’adopter une approche différenciée. Car octroyer une hausse significative de leur rémunération à l’ensemble des 900 000 professeurs se traduirait par un surcroît de dépense difficilement supportable. La France consacre aujourd’hui 5,2 % de son produit intérieur brut à l’éducation, enseignement supérieur inclus, contre 4,9 % en moyenne dans l’OCDE. Même si elle réduisait les frais de fonctionnement des établissements, par exemple en

Extrait de la-croix.fr du 14.09.21

 

Voir le mot-clé GRH. Débutants (gr 3)/

Répondre à cet article