> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Climat scolaire, Harcèlement > Climat, Harcèlement (Etudes univers.) > Comment le harcèlement à l’école peut-il échapper si longtemps à la vigilance (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Comment le harcèlement à l’école peut-il échapper si longtemps à la vigilance des adultes ? (The Conversation)

3 décembre 2021

Comment des situations de harcèlement scolaire peuvent-elles échapper si longtemps à la vigilance des adultes ?

Auteur
Raphaël Hoch

Enseignant Chercheur Associé - Responsable Pédagogique DU Management et Transformation des Organisations de l’IAE de Metz, Université de Lorraine

[...] Appréhender la situation de manière systémique nous amène à tenir compte d’un certain nombre d’éléments du contexte – et pas uniquement le binôme harceleur/harcelé – mais, surtout, les relations qu’entretiennent ses éléments entre eux. Pour analyser le harcèlement et son caractère durable, nous retenons les critères suivants : le groupe de témoins, le type de harcèlement, l’environnement à savoir l’établissement scolaire, le corps enseignant, le harcelé et le harceleur. L’ordre d’énumération ne reflète pas un caractère d’importance.

[...] La situation de harcèlement, souvent bien connue des élèves, franchit difficilement la frontière du monde des adultes, car il y a un risque à la dévoiler. Perdre du pouvoir pour les uns, devenir à son tour une victime pour les autres. « Ce qui se passe à la récré reste à la récré ».

[...] La cour de l’établissement et le corps enseignant
Il est courant d’entendre : « mais que fait l’école ? » lorsque des adultes, souvent des parents, découvrent qu’un (leur) enfant est victime de harcèlement. De nombreux témoignages, en effet, dénoncent l’inaction de certains professeurs ou instituteurs alors qu’ils avaient connaissance d’une de situation de harcèlement. Pourtant dans de nombreux cas, les enseignants n’ont tout simplement pas vu ou compris ce qui se passait. On peut invoquer au moins trois raisons à cela.

Extrait de theconversation.com du 01.12.21

Répondre à cet article