> POLITIQUE DE LA VILLE > Soutien périscolaire > Club Coup de pouce > Le rapport d’activité 2020-2021 des clubs Coup de pouce : 1173 écoles engagées (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le rapport d’activité 2020-2021 des clubs Coup de pouce : 1173 écoles engagées dont 578 en éducation prioritaire (ToutEduc)

18 janvier

Objectif des "Coups de pouce" : augmenter de 50% le nombre des enfants de maternelle, CP, CE1 et CE2 accompagnés pour éviter l’échec scolaire précoce

L’association "Coup de pouce" se donne pour objectif d’augmenter de 50 % le nombre d’enfants accompagnés chaque année d’ici 2024-2025. Ils étaient l’année dernière 9 575, dont près de 2 000 dans les "clubs langage" (grande section de maternelle), près de 6 000 dans les clubs "Coup de pouce CLE" (les clubs lecture et écriture originels, destinés aux élèves de CP identifiés par leurs enseignants comme étant à risque de ne pas apprendre à lire pour des raisons d’ordre socio-culturel), 1 100 dans des CLEM (Clubs de lecture, écriture et mathématiques pour des enfants de CE1). S’y ajoutent quelque 560 enfants dans des clubs dont les formules sont en cours d’expérimentation, les "club imaginer et parler" pour des enfants de moyenne section de maternelle, les "clubs livres" pour des élèves de CP et les "clubs maths" pour des élèves de CE2.

L’association a aussi, depuis un an, une nouvelle directrice générale, Cécile Jehanno, qui prévoit "de mener une réflexion en profondeur sur les freins actuels de (ses) partenaires les villes, et d’innover tant sur le fond – (les) programmes – que sur la forme – (les) modalités d’intervention en partenariat avec les municipalités". Elle entend "avancer étape par étape (...) pour construire des solutions innovantes, les tester sur le terrain et les déployer par la suite".

Le rapport d’activité qui vient d’être publié fait état d’un partenariat noué entre la chaîne de télévision Gulli et le prix Coup de pouce des premières lectures "pour faire découvrir à un plus grand nombre d’enfants les ouvrages de la littérature jeunesse". Par ailleurs, l’association a conçu "un nouvel outil d’animation" pour les clubs lecture-écriture : "une mallette (...) pour fournir aux animateurs un ensemble de jeux et supports pédagogiques imprimés pratique et durable", ainsi qu’une plateforme digitale "conçue pour faciliter le pilotage et le suivi des dispositifs déployés dans les communes partenaires". Elle lance également un cycle de webinaires (trois fois une heure) sur le thème de "la mobilisation des parents dans la réussite scolaire de leurs enfants".

L’association annonce encore une convention de partenariat avec l’AMF (l’Association des maires et des présidents d’intercommunalités de France) et "une collaboration scientifique avec le laboratoire LINP2 (laboratoire interdisciplinaire en neurosciences, physiologie, psychologie, ndlr) de Paris X Nanterre pour construire un protocole d’évaluation de l’impact des clubs sur les compétences psychosociales des enfants".

Le rapport d’activité ici (PDF)

Extrait de touteduc.fr du 16.01.22

Répondre à cet article