> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Actions inter ou multidisciplinaires) > B* - La boxe au service des apprentissages - Du champ à l’assiette (santé et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* - La boxe au service des apprentissages - Du champ à l’assiette (santé et développement durable), 2 actions du collège REP+ Paul Langevin de Sallaumines

2 février

Dernière modification le 30.03.22

PUNCH OUT

QUOI ?

Quand la boxe se met au service de l’apprentissage de la gestion émotionnelle pour favoriser l’amélioration des performances scolaires.

Ici, l’initiation à la boxe a pour but de stimuler les capacités cognitives des élèves (attention, perception, raisonnement, prise de décision, adaptation), de développer des aptitudes motrices (coordination, réactivité) et d’améliorer les comportements (contrôle des émotions) et les relations entre les élèves au collège ou en dehors, tout en respectant l’individualité de chacun.

Le professeur d’EPS associé à l’enseignant spécialisé de SEGPA et à un professionnel de ce sport cherchent à transmettre des valeurs éducatives (tolérance, respect d’autrui et des règles, contrôle de soi).

La démarche contribue au développement physique et social de l’élève, à l’évolution de son rapport à la règle, et s’attache à améliorer le vivre ensemble, à favoriser l’épanouissement au bénéfice du processus d’apprentissage.

QUI ?

6 membre(s) dans l’équipe - 3 partenaire(s)

Un professeur d’EPS et l’enseignant spécialisé de la SEGPA encadrent les séances de découverte de la boxe auxquelles participent plusieurs groupes de six élèves (filles et garçons) au maximum.

Un partenariat est établi avec un boxeur professionnel pour initier les élèves à la pratique de la boxe, ses règles, ses valeurs, ses fondements et sa contribution au respect des principes de citoyenneté dans le cadre de la vie quotidienne.

Implication d’enseignants d’autres disciplines dans le cadre d’une semaine spéciale autour de la boxe et de la gestion des émotions (poèmes en français, création d’une fresque géante en arts plastiques, étude de biographies de boxeurs en anglais) et du chef cuisinier et son équipe pour un menu spécial "sportifs".

- Les partenaires

Structure Participation
BOXEUR PROFESSIONNEL Transmission des règles et valeurs de la boxe et du respect
PERSEVAL Prévenir plus efficacement le décrochage scolaire, favoriser la persévérance scolaire
Fondation de France Fondation de France : promouvoir la création, favoriser la recherche et l’éducation

- Les participants

• 10 élève(s)
• 7 enseignant(s)
• 3 autre(s) participant(s)

OÙ ?

PAUL LANGEVIN, Lille (009)

Collège - 4ème, 3ème, 4ème SEGPA renovée, 3ème SEGPA renovée

Le collège Paul Langevin de Sallaumines, commune urbaine située au cœur de l’ancien bassin minier du Nord / Pas-de-Calais, relève de l’éducation prioritaire renforcée.

La commune a été de la fin du XIXe siècle jusqu’à la fin des années 1980 un grand centre minier.

Depuis la rentrée 2021 le collège a également ouvert une section sportive futsal.

Le collège accueille au CDI du 10 au 21 janvier 2022 une exposition intitulée : « histoire, sport & citoyenneté (1896-2024) : des Jeux Olympiques d’Athènes 1896 aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 ».

POURQUOI ?

- Problème identifié

Au moment où leur personnalité s’organise, de nombreux adolescents développent une certaine agressivité qu’ils n’arrivent pas toujours à maitriser. La dépressivité, transversale au mouvement adolescent dans le travail de deuil de l’enfance, les plonge parfois dans des problématiques affectives dont ils peinent à se défaire autrement que dans la violence.

Dans un contexte scolaire, dans la mesure où elles vont à l’encontre des règles de vie nécessaires à la mise en place d’un climat favorable aux apprentissages, ces manifestations de violence sont d’autant plus délétères qu’elles accentuent le sentiment d’incompréhension et de frustration de l’adolescent et qu’elles affectent non seulement l’enfant en détresse mais également tout son entourage.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
Taux de validation du domaine 3 du socle Annuelle Données établissement 01/09/2021 0.1
Nombre d’incidents-bagarres Annuelle Données vie scolaire 01/09/2021 0.1
Nombre de punition / sanction comportement violent Annuelle Données vie scolaire 20/12/2021 0.1

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Implication des élèves
• Modification du comportement de l’élève (diminution des manifestations de violence verbales et physiques, respect de l’adulte et de ses camarades, respect des règles)
• Impact sur le climat dans la classe et au sein du collège
• Progression des résultats scolaires

QUAND ?

Du 01/09/2021 Au 01/07/2022

COMMENT ?

• Prendre appui sur un atelier de découverte de la boxe pour transmettre aux élèves les valeurs éducatives et citoyennes véhiculées par ce sport (respect, tolérance, discipline, contrôle de soi) en vue d’améliorer les comportements et les relations entre les jeunes et leur environnement.
• Favoriser l’épanouissement des élèves par le sport, leur permettre de canaliser le trop-plein d’énergie, de se libérer de leurs frustrations au quotidien, pour les amener à un sentiment de bien-être, à une maîtrise de soi à l’école et en dehors de l’école
• Améliorer l’acquisition des compétences scolaires grâce à une activité ludique et sportive qui permet de stimuler les capacités cognitives et d’améliorer les capacités motrices.
• Favoriser le vivre ensemble, apprendre à travailler en groupe dans le respect de l’individualité de chacun.
• Favoriser le bien-être de l’élève, en faire un adolescent épanoui, le citoyen de demain, tolérant et respectueux.

- Moyens mobilisés

• Paires de Gants / Casques de protection / Paires de protège-tibias / Paires de pattes d’ours / Boucliers / Sac de frappe avec socle lesté / Poire de vitesse + rotule + équerre de fixation / Medicine Ball Matériel

- Modalités de mise en œuvre

• Un créneau hebdomadaire est fixé chaque vendredi de 12h30 à 13h20.

• Chaque élève impliqué signe un « contrat punch out » dans lequel figurent toutes les règles inhérentes à sa participation à l’atelier boxe.

• Les séances proposées sont adaptées aux besoins et aux capacités des élèves afin de leur permettre de libérer et gérer leurs frustrations, d’apprendre à gérer leurs émotions dans la vie de tous les jours. Les élèves choisissent les émotions, représentées par des emoji, qui leur correspondent en début de séance puis quand ils en sortent.

• Les exercices proposés visent à faire se dépenser les élèves en assurant leur sécurité sans pour autant travailler leurs compétences techniques et leur efficacité au combat.

• Différentes thématiques santé et citoyenneté sont abordées :
◦ Promouvoir les activités physiques.
◦ Repérer les signes d’alerte témoignant du mal-être et organiser le cas échéant la prise en charge des élèves repérés
◦ Participer à la prévention et à la lutte contre le harcèlement entre élèves

• En lien avec les compétences du socle :
◦ L’élève s’exprime par des activités, physiques, sportives ou artistiques, impliquant le corps. Il apprend ainsi le contrôle et la maîtrise de soi.
◦ Il met en œuvre les capacités essentielles que sont l’attention, la mémorisation, la mobilisation de ressources, la concentration, l’aptitude à l’échange et au questionnement, le respect des consignes, la gestion de l’effort.
◦ Il exploite ses facultés intellectuelles et physiques en ayant confiance en sa capacité à réussir et à progresser.
◦ Il apprend à résoudre les conflits sans agressivité, à éviter le recours à la violence grâce à sa maîtrise de moyens d’expression, de communication et d’argumentation. Il respecte les opinions et la liberté d’autrui, identifie et rejette toute forme d’intimidation ou d’emprise.
◦ Il est attentif à la portée de ses paroles et à la responsabilité de ses actes.

• Valorisation des efforts de l’élève sur le bulletin trimestriel, le pass-citoyen.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

◦ Une fiche de suivi par élève est transmise aux conseillers principaux d’éducation ainsi qu’aux enseignants des élèves participant au projet afin d’évaluer les bienfaits du dispositif sur leur attitude lors de chaque moment de la journée (cours, récréation, restaurant scolaire...).
◦ Points d’étape faits lors des échanges avec les élèves et les parents concernant l’évolution de la maîtrise des émotions et la capacité à s’exprimer, à l’école et en dehors de l’école.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale
Taux de validation du domaine 3 du socle 01/09/2021 0.1
Nombre d’incidents-bagarres 01/09/2021 0.1
Nombre de punition / sanction comportement violent 20/12/2021 0.1

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Action en cours.

ET APRÈS ?

Mens sana in corpore sano.

• Favoriser autrement l’entrée dans les apprentissages ou raccrocher certains élèves au collège et aux apprentissages
• Apprendre à se découvrir et gérer de façon autonome ses émotions dans le cadre de l’école et de la vie de tous les jours
• Apprendre à se dépasser physiquement et à verbaliser des ressentis psychiques et corporels
• Favoriser la communication entre les élèves
• Encourager le respect d’autrui, la tolérance en vue de réduire les incivilités, les comportements inappropriés
• Améliorer le climat scolaire en classe et au sein du collège
• Apprendre à vivre ensemble
• Coconstruire des outils, des moyens pour gérer la frustration quotidienne
• Offrir aux élèves un nouveau lieu de réussite et de valorisation autre que la classe

br>- Diffusion

• ENT du collège, Texte

- Développement et suite de l’action

Un élargissement est possible, en prenant appui sur la semaine spéciale consacrée à la boxe, permettant :

• de valoriser les élèves participant au dispositif qui pourront, à travers différents jeux de rôles (boxeur, arbitre, homme de coin, juge, régulateur du ring…), faire découvrir à d’autres élèves l’activité dans son ensemble ;
• d’ouvrir des pistes de travail dans certaines disciplines : le vocabulaire de la boxe, le thème de la boxe dans littérature et/ou la musique, les joutes de poésie, l’histoire et les grandes figure

Extrait de Innovathèque du 27.01.22

 

Du champ à l’assiette

QUOI ?

L’équipe du restaurant scolaire, l’équipe pédagogique de la SEGPA et les infirmières travaillent en partenariat avec un maraîcher pour assurer aux élèves une véritable éducation à l’alimentation et au développement durable.

Le projet rassemble des élèves de 3e SEGPA, de 6e et de 4e, et permet d’aborder, par des situations concrètes, l’alimentation et les enjeux sur la santé et l’environnement. Connaître les conditions et les étapes de développement des plantes et des légumes, les différents groupes alimentaires. Agir en écocitoyen (choix du circuit court, recyclage des biodéchets...), avoir conscience de l’impact de l’homme sur la nature.

Découvrir des métiers, entrer dans les apprentissages autrement : les programmes sont abordés de façon concrète et signifiante pour les élèves, qui consolident leurs connaissances et les mettent au service de la communauté.

Acquérir et partager des valeurs. Devenir un citoyen soucieux de son alimentation, de sa santé et respectueux de l’environnement.

Carte mentale Du Champ à l’Assiette

QUI ?

4 membre(s) dans l’équipe - 1 partenaire(s)

Le projet a été initié par le chef cuisinier et son équipe, qui ont commencé à travailler avec les professeurs spécialisés et les élèves de la SEGPA. Ils ont développé un partenariat fort avec le maraîcher local, qui approvisionne le collège des produits qu’il cultive. Ensemble, ils co-animent des séances. Les élèves de 3° SEGPA coopèrent avec les classes de 6° et de 4°. Des professeurs de français et d’espagnol ainsi que les infirmières interviennent aussi dans le projet.

Grâce à la valorisation des travaux, l’ensemble des élèves et des professeurs du collège ainsi que les élèves du LP voisin qui prennent le repas au collège, sont sensibilisés à une saine alimentation et aux démarches d’écocitoyenneté.

Les enseignants de la SEGPA animent en outre un atelier bois et maraîchage afin de produire des légumes qui sont transformés par la restauration scolaire.

Le chef cuisinier et le maraîcher prennent par ailleurs en charge des élèves en décrochage pour les raccrocher à la vie du collège.

- Les partenaires

• Ferme L’Espérance : Fourniture de plants, création de jardins pédagogiques, visites sur site et sensibilisation au développement durable par les exploitants de la ferme

- Les participants

• 200 élève(s)
• 10 enseignant(s)
• 5 autre(s) participant(s)

OÙ ?

PAUL LANGEVIN, Lille (009)

Collège - 6ème, 4ème, 4ème SEGPA renovée, 3ème SEGPA renovée

Le collège Paul Langevin, situé sur la commune de Sallaumines, au cœur de l’ancien bassin minier, relève de l’éducation prioritaire renforcée.
La commune a été, de la fin du XIXe siècle jusqu’à la fin des années 1980, un grand centre minier.
Le collège a fait de l’éducation à la santé et à la citoyenneté une priorité de son contrat d’objectifs.
Le CESC du collège apporte un appui aux acteurs du projet qui est suivi à une autre échelle, par le CESC du bassin d’éducation de Lens.

La SEGPA propose différents champs professionnels :

• Habitat, qui permet la découverte des métiers du bâtiment et offre aux élèves la possibilité de construire des structures utiles à la production de légumes.
• Espace Rural et Environnement, qui initie les élèves aux métiers de maraîcher, producteur horticole, pépiniériste, arboriculteur, espace vert…

Des séances sont animées dans la cuisine du collège, dans le jardin des SEGPA ou dans la ferme du maraîcher partenaire.

POURQUOI ?

- Problème identifié

L’équipe pédagogique intervenant en SEGPA a remarqué que les élèves prenaient des goûters inappropriés lors des pauses (biscuits apéritifs, gâteaux industriels très sucrés) et qu’ils ne savaient pas comment poussaient les légumes les plus utilisés dans la cuisine traditionnelle française.

L’équipe de restauration scolaire a observé que les élèves ne goûtaient pas aux légumes en raison de cette méconnaissance et que certains adultes et élèves avaient des préjugés sur la restauration : ils pensaient que les légumes servis venaient de produits congelés ou en boite, alors qu’ils proviennent principalement du maraicher.

Le dérèglement climatique ainsi que la relation entre une bonne alimentation et une bonne santé ont été des déclencheurs pour un retour à la terre, à l’approvisionnement de proximité, pour se questionner sur l’alimentation et son impact sur l’environnement (réduction de CO2 et de pesticide…) et sur la santé (obésité, carences alimentaires…). Comment devenir un écocitoyen ?

- Indicateur(s) quantitatif(s)

• Nbre d’élèves dans la commission des menus, Périodicité Annuelle, Date initiale : 01/09/2020, Valeur initiale : 23

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Investissement des élèves dans le projet
• Acquisition de connaissances
• Changement de comportement, devenir écocitoyen
• Évolution de la consommation de produits alimentaires
• Intérêt des autres membres de la communauté éducative

QUAND ?

Du 01/09/2021 Au 31/08/2023

COMMENT ?

• Associer autour d’un projet d’éducation à l’alimentation et son impact sur l’environnement et sur la santé, le chef cuisinier, son équipe, l’équipe pédagogique de SEGPA et le maraîcher local.
• Promouvoir des comportements, en matière d’alimentation, favorables à la santé et au bien-être : diversification alimentaire (produits de saison), équilibre alimentaire.
• Permettre aux élèves de devenir des écocitoyens soucieux de leur environnement en les guidant vers des gestes éco-responsables : choix des produits, circuits courts, agriculture bio, gaspillage alimentaire, recyclage des biodéchets ; en leur faisant découvrir l’impact de l’homme sur la nature.
• Consolider les apprentissages par des activités concrètes : réalisation d’un livre de recettes en espagnol, d’interviews des professionnels en français.
• Découvrir des métiers et des méthodes de travail pour favoriser l’insertion professionnelle.
• Sensibiliser élèves, familles, professeurs à une alimentation éco-responsable.

- Modalités de mise en œuvre

Deux axes de travail sont identifiés :

1- L’alimentation

• Travail partenarial avec le maraîcher local qui fournit des plants, apporte une aide et de nombreux conseils et coanime des temps de travail chez lui ou au collège.
• Des animations sont proposées régulièrement aux élèves (dégustation de jus de fruits frais, atelier cuisine en vue de réaliser des recettes avec les légumes du potager pédagogique).
• Visite de la cuisine du collège afin de découvrir comment sont fabriqués les repas. A cette occasion, les élèves de 4e réalisent, dans le cadre de leurs cours, des interviews du personnel qui donnent lieu à un affichage présentant les métiers et visible de tous.
• Conception d’un livre de recettes en français et en espagnol.
• Des petits déjeuners sont organisés avec l’appui des deux infirmières du collège pour toutes les classes sur différents thèmes.
• Dans le cadre des réunions avec les parents, pour les faire patienter, il est proposé un jeu de reconnaissance des légumes, une manière de les sensibiliser.
• Une commission des menus a été instituée avec une trentaine d’élèves dont les éco-délégués.

2- Le respect de l’environnement

• Les élèves travaillent avec les éco-délégués à la lutte contre le gaspillage : construction d’un gachi-mètre à pain, installé dans le réfectoire ; création de flyers réalisés en cours.
• Installation de composteurs pour permettre aux élèves de recycler les biodéchets de la restauration et ensuite alimenter en compost le potager pédagogique.
• Les élèves abordent les enjeux de l’alimentation sur l’environnement (production, transformation, transport).
• Grâce à l’atelier bois et espaces verts les élèves fabriquent eux-mêmes les structures en bois dont ils ont besoin et pour lesquels ils doivent faire appel à leurs compétences en mathématiques (unités de mesures, conversion...).
• Ils découvrent les métiers et les méthodes de travail du maraîchage, de la restauration collective, de l’entretien des locaux.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

L’équipe s’attache, entre autres, à observer le comportement des élèves, leur façon de consommer, l’évolution des goûts alimentaires.

une partie des récoltes de l’année scolaire 2020-2021

- Indicateur(s) quantitatif(s)

• Nbre d’élèves dans la commission des menu, Date initiale : 01/09/2020, Valeur initiale : 23, Date finale : 05/09/2021, Valeur finale : 35

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Un premier bilan, sur le comportement des élèves a permis de constater une baisse du gaspillage alimentaire grâce à de nouvelles habitudes prises, petit à petit, sur la manière de consommer.
• Les élèves goûtent aussi plus facilement les légumes proposés au restaurant scolaire, même les légumes sortant de l’ordinaire.
• Une dynamique d’établissement s’est créée autour du projet.

ET APRÈS ?

• Consolider les apprentissages
• Favoriser de bonnes habitudes alimentaires
• Construire une éducation au goût
• Découvrir des métiers, leurs principes, leurs méthodes, leurs outils, leurs règles
• Sensibiliser les familles
• Agir en écocitoyen
• Favoriser une dynamique d’établissement et fédérer la communauté éducative
.
- Diffusion

• Essaimage dans d’autres collèges, Texte

Le conseil départemental du Pas-de-Calais est intéressé par l’action et souhaiterait essaimer l’idée à l’ensemble des collèges du département et ainsi promouvoir le circuit court dans tous les restaurants scolaires.

- Développement et suite de l’action

• En cours de réflexion, le chef cuisinier souhaite proposer des petits-déjeuners lors de la journée du sport scolaire pour faire le lien, avec les professeurs d’EPS, entre bonne alimentation, respect de l’environnement et valeurs de l’olympisme.
• Prendre appui sur la liaison existante avec le LP de Sallaumines pour développer une liaison avec le CAP commerce.
• D’autres ponts sont possibles avec d’autres LP, notamment avec les sections de techniciens de maintenance des engins et matériels agricoles.

Extrait de Innovathèque du 30.03.22

Répondre à cet article