> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Actions inter ou multidisciplinaires) > B* Réseau Marguerite pour une éducation agro-alimentaire dans le secondaire : (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Réseau Marguerite pour une éducation agro-alimentaire dans le secondaire : implications de 5 collèges prioritaires dans l’académie de Lyon

26 avril

Réseau Marguerite - Un réseau pour accompagner des projets innovants en éducation agri-alimentaire dans le secondaire

QUOI ?

Le Réseau Marguerite est un collectif qui facilite les liens entre villes et campagnes, mangeurs et producteurs, adolescents et monde professionnel, établissements scolaires et territoires. L’alimentation devient un outil pour se questionner sur les enjeux environnementaux et sociaux.

Il sensibilise, accompagne et forme les enseignants et les élèves des collèges et des lycées.
Il crée des espaces de questionnement citoyens, scientifiques et pédagogiques
Les projets Marguerite sont des propositions pédagogiques interdisciplinaires inscrites dans les programmes scolaires à l’interface entre l’école, les sciences, l’art et la société.

Ils permettent :

• d’identifier avec les adolescent.e.s les besoins des territoires dans le cadre des transitions sociales et environnementales.
• d’éveiller l’esprit critique des adolescent.e.s à tous les niveaux des systèmes alimentaires et des écosystèmes.
• d’encourager leur esprit d’initiative pour les rendre acteurs des transformations de leur territoire.

Les établissements sont des terrains fertiles pour les projets de recherche action.
L’objectif est d’ouvrir de nouveaux questionnements avec, sur et pour les adolescent.e.s.
Le Réseau Marguerite facilite la mise en relation entre établissements et équipes de recherche.

https://reseaumarguerite.org/
https://vimeo.com/402356740
https://theconversation.com/comment-lecole-peut-elle-devenir-actrice-de-la-justice-alimentaire-143511
http://www.jssj.org/article/justice-alimentaire-et-agriculture/

QUI ?

6 membre(s) dans l’équipe - 12 partenaire(s)

Une des mission du réseau est de participer à l’ouverture du collège, des enseignant.e.s et adolescent.e.s sur leur territoire, en utilisant l’alimentation et l’agriculture comme support.

En fonction des problématiques identifiées par les enseignant.e.s et les élèves avec la collaboration d’acteurs du territoire et des envies des enseignant.e.s, des liens sont tissés avec des acteurs de :

• la production. Ex : un lycée agricole
• la commercialisation. Ex : un magasin de producteurs
• la nutrition santé. Ex : un chercheur en diabétologie
• la justice et solidarité : un ESAT
• la gouvernance alimentaire : un.e élu.e, un projet alimentaires territorial
• l’environnement : des étudiant.e.s de BTS environnement

Le Réseau Marguerite tisse un réseau d’acteurs pouvant enrichir les projets marguerite portés dans les établissements, participant ainsi à l’éducation alimentaire des jeunes, à leur ouverture d’esprit et à leur ouverture sur des professions et formations non connues.

- Les partenaires

Structure Participation
Santé Goût Terroir Partenaire technique Collaboration avec les enseignant.e.s dans le cadre des projets marguerite Animation du congrès des élèves
Réseau AMAP AuRA Partenaire technique Collaboration avec 2 collèges sur la création d’AMAP par les collégien.ne.s Collaboration avec le Réseau Marguerite pour l’élaboration d’un kit pédagogique "créer une AMAP en collège"
Dfie mie (CARDIE) Accompagnement du réseau Marguerite
DRAAF Auvergne Rhône Alpes Partenaire financier Partenaire technique (ressource, réseau)
Institut Français de l’Education L’IFÉ soutient le Réseau Marguerite depuis ses débuts. Il a notamment été associé aux formations organisées par le Réseau ainsi qu’aux Congrès des élèves.
Métropole de Lyon - plan d’éducation au développement durable Partenaire technique et financier (ressource, réseau)
Académie de Lyon - Coordination académique pour l’éducation au développement durable et à la solidarité la coordination accompagne le Réseau Marguerite dans le développement de contenus pédagogiques et dans l’essaimage du réseau dans l’académie.
Thierry Boutonnier Artiste Partenaire historique du réseau. Collaboration avec des établissements dans le cadre de projets Marguerite
Liste enseignant.e.s Académie Lyon 2 Véronique MARTIN Ella Rieutor Johanne Remion Carmen Rojas Cueva Valentin Martin Gwenaelle Arékonamand Céline Revel Marie BIGORNE Laurine Prevot Melanie André Eugenia Galante Cécile Nicolas Mylene Bordes Fanny Manaudou Mélanie COTTIER Myriam BECUWE
Ecole Urbaine de Lyon L’EUL accompagne le Réseau Marguerite depuis sa création, notamment en contribuant à l’organisation du Congrès des élèves, à la réalisation d’expositions d’auto-portraits alimentaires : les Selfood et aux travaux de recherche associés au Réseau Marguerite
Vers un Réseau d’Achats en commun En 2018 et 2019, l’association VRAC a co-organisé avec les collèges Eluard et Triolet (Vénissieux) et le Réseau Marguerite le Vénichef, concours de cuisine par et pour des adolescents, afin de questionner avec eux l’agriculture et l’alimentation au sein d
Liste enseignant.e.s académie de Lyon Aurélie Roge Léa Postil Flore Charbouillot Cécile Goutorbe USCLAT Estelle Pierre-François Pelisson Thibaut Grenier Grégoire Henry Valerie SCHACHER Myriam Laval Laetitia Vivien Laetitia Olivesi Virginie Leroy Morellon Véronique Leclercq

- Les participants

• 450 élève(s)
• 32 enseignant(s)
• 20 autre(s) participant(s)

OÙ ?

Interétablissements Lyon

Collège Lycée - 5ème, 3ème SEGPA renovée, 2nde technologique, 1ère technologique agricole

Le Réseau Marguerite a pour ambition de se développer sur des territoires variés. La mixité est une valeur primordiale pour le réseau :

• mixité des publics : les adolescent.e.s participant aux projets Marguerite sont issus de classes allant de la 6ème à la terminale, y compris des adolescent.e.s de classes SEGPA et ULIS.
• mixité des territoires : des établissements de territoires ruraux et urbains, de quartier prioritaires ou non, sont présents dans le réseau. Les rencontres entre enseignant.e.s lors des journées de regroupement et entre adolescent.e.s lors du congrès des élèves permettent des échanges enrichissants et la découverte d’autres réalités.
• mixité d’établissements : le Réseau Marguerite est ouvert à des établissements publics, privés sous contrat, à des lycées généraux, techniques, agricoles, hôteliers.

Cette diversité fait la richesse des échanges et des projets menés parfois en collaboration entre plusieurs établissements.

- Établissement(s)

• Lyon CITE SCOLAIRE INTERNATIONALE (069)
• Lyon MARCEL AYME (001)
• Lyon JEAN-JACQUES ROUSSEAU (069)
• Lyon SAINT-EXUPERY (001)
• Lyon ELSA TRIOLET Vénissieux (069) [REP+]
• Lyon FRANCOIS CEVERT (069)
• Lyon CLEMENT MAROT (069)
• Lyon HENRI BARBUSSE Vaulx-en-Velin (069) [REP+]
• Lyon LES IRIS Villeurbanne (069) [REP]
• Lyon LA CLAVELIERE Oullins (069) [REP]
• Lyon PAUL ELUARD Vénissieux (069) [REP+]
• Lyon PAUL CLAUDEL (001)
• Lyon LES BATTIERES (069)

• 1 académie(s)
• 13 établissement(s)
• 17 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Le Réseau répond à plusieurs problématiques : pour les élèves, celui de la méconnaissance de l’environnement et du territoire dans lequel ils vivent. Utiliser l’alimentation et l’agriculture comme prétexte pour se reconnecter au territoire permet également d’ouvrir leur esprit sur d’autres façons de consommer, d’agir et de cultiver. Les projets portés par les établissements permettent d’aborder les problématiques environnementales de manière concrète, en rencontrant les acteurs du territoire et en étudiant ou imaginant des solutions. Les projets étant interdisciplinaires, cela permet aux élèves de faire du lien entre les enseignements et avec leur rôle de citoyen. Pour les enseignants, le Réseau Marguerite répond à un sentiment de solitude que beaucoup ressentent (accentué par des confinements). Le travail en équipe, faire partie d’un réseau d’enseignants, de participer à des journées de regroupement et formation permet de remotiver les équipes et de retrouver du sens dans leur travail

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
Participation à des tables rondes, colloques... Annuelle 30/06/2018 1
Nombre d’établissements dans le réseau Annuelle Données Réseau Marguerite 15/01/2018 3
Nombre de partenaires impliqués dans établissement Annuelle Données établissement 30/06/2018 2
Nombre de participants aux journées de regroupemen Annuelle 31/07/2019 30
Nombre de contenus pédagogique mutualisé Annuelle Site internet reseaumarguerite.org (anciennement graine d’explorateurs 31/07/2019 50
Nombre d’enseignants investis Annuelle 30/06/2018 10

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Évaluation de la satisfaction des enseignant.e.s suite aux journées de regroupement.
• Motivation des enseignant.e.s pour leur projet Marguerite

QUAND ?

Du 14/01/2018 Au 30/06/2024

COMMENT ?

• Nous organisons deux fois par an des journées de regroupements. Ces temps de d’échange et de formation des enseignant.e.s ont pour objectifs :

◦ l’échange d’expérience entre pairs
◦ la mise à jour de connaissances scientifiques grâce à l’intervention d’experts
◦ la montée en compétences (méthodologie, communication)
◦ le questionnement du fonctionnement du réseau

• Nous travaillons à la mutualisation des idées et contenus pédagogiques sur notre site.

• Nous créons des partenariats variés pour mettre en réseau les établissements avec leur territoire. (collèges, lycées professionnels et agricoles, collectivités, associations, professionnels de l’alimentation/agriculture, artistes, chercheurs...)

• Nous organisons chaque fin d’année un congrès des élèves : organisé sur le modèle d’un congrès scientifique, il permet à des élèves représentants de chaque projet Marguerite de venir présenter leur projet, de débattre entre pairs et avec un panel d’expert.e.s autour des thématiques agricoles et alimentaires.

- Moyens mobilisés

Ressource Type Volume
Bénévole Humain 60%
Volontaire service civique Humain 70%
Stagiaire Humain 50%
Salariée Humain 175%

- Modalités de mise en œuvre

Pour illustrer notre propos, voici un exemple de projet Marguerite.

• Au collège [REP+] Elsa Triolet de Vénissieux, les élèves de 5ème et l’enseignante d’HG ont identifié que leur quartier était un désert de circuits courts (cartographie du paysage alimentaire).

• Ils se sont rapprochés du Réseau AMAP et ont décidé de monter une AMAP dans leur collège.

• Ils ont donc étudié les différents types d’agriculture, de circuits de commercialisation, les conséquences sur l’environnement, la rémunération des producteurs, le coût des produits. Pour illustrer cela, ils sont allés rencontrer des producteurs et revendeurs au marché, et visiter une ferme. En EMC, les élèves ont également étudié les notions de "politique", "territoire" et "gouvernance alimentaire", et le rôle de la Métropole de Lyon sur ces notions. En mathématiques, ils ont créé et dépouillé un sondage qui questionnait les enseignant.e.s et parents l’élève sur leur intérêt pour une AMAP. Une formation au logiciel de création des contrats entre les "amapien.ne.s" et la paysanne a été dispensée aux adolescent.e.s, qui ont également organisé une soirée de lancement et communiqué sur leur AMAP afin de recevoir des inscription.

• Ce projet a été mené sur 2 années scolaires, accompagné du Réseau AMAP et du Réseau Marguerite. Notre rôle a notamment été d’organiser des points d’étapes entre les 3 établissements porteurs d’un projet d’AMAP. Nous avons également collaboré avec le Réseau AMAP pour créer un kit pédagogique "créer une AMAP en collège", à destination des enseignant.e.s et regroupant les séances du projet.

• La Métropole de Lyon ainsi que le pole Education au Développement Durable de l’Académie de Lyon ont également soutenu et collaboré sur ce projet.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

◦ Le Réseau Marguerite auto-évalue son accompagnement auprès des enseignant.e.s et partenaires, et accompagne les enseignant.e.s à évaluer leur projet Marguerite.

• Evaluation de l’accompagnement du Réseau

◦ Des bilans sont réalisés en fin d’année scolaire (bilan d’activité pour l’AG) et en fin d’année civile, notamment pour nos partenaires financiers (Métropole de Lyon, DRAAF...).

◦ Les rencontres régulières avec les enseignants (suivi, journées de regroupement) nous permettent d’évaluer et faire évoluer notre accompagnement en fonction des besoins identifiés.

◦ Par ailleurs, le CA a identifié plusieurs enjeux pour les mois et années à venir :

◦ ◦ affiner la stratégie d’essaimage
◦ ◦ définir une stratégie de financement (diversification, autofinancement)
◦ ◦ adapter notre accompagnement des enseignant.e.s à la crise sanitaire

• Evaluation des projets Marguerite

◦ Un travail est en cours pour faciliter l’autoévaluation des projets Marguerite par les enseignant.e.s (cf Evaluation interne Éducation Nationale).

• Évaluation interne à l’Éducation nationale
Evaluation des projets Marguerite

◦ Nous travaillons depuis quatre ans avec le pôle DFIE de l’Académie de Lyon, notamment sur l’évaluation des projets Marguerite.

◦ Cet accompagnement a abouti à la création d’une base de données de critères, destinée aux enseignant.e.s dans laquelle ils pourront choisir les critères qu’ils souhaitent évaluer, autour de 3 axes :

◦ ◦ Améliorer la qualité de vie en milieu scolaire
◦ ◦ Travailler et apprendre autrement dans une démarche de projet
◦ ◦ Développer une dynamique territoriale

◦ Une première évaluation sur les constituants des projets a été réalisé en juin 2021, une première mesure d’impact sur les élève est en cours, et sera finalisée sur 2022/2023 avec un diagnostic pour les élèves.

• Évaluation par des chercheurs

◦ En 2015, dans le cadre d’une recherche action portant sur la question "sensibiliser des adolescents à l’agriculture les incite-il à mieux s’alimenter ?", les chercheurs ont élaboré un questionnaire permettant d’évaluer les changements de perception de l’agriculture et de l’alimentation des élèves suite à un projet Marguerite. Ces résultats ont participé aux conclusions de la recherche action.

http://www.jssj.org/article/justice-alimentaire-et-agriculture/
http://www.cahiers-pedagogiques.com/Agriculture-et-justice-alimentaire-de-beaux-epis

Ce questionnaire est toujours utilisé par les enseignant.e.s du réseau afin d’évaluer l’impact du projet sur la perception des élèves.

Questionnaire initial - Réseau Marguerite

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale Date finale Valeur finale
Participation à des tables rondes, colloques... 30/06/2018 1 04/01/2021 3
Nombre d’établissements dans le réseau 15/01/2018 3 04/01/2021 15
Nombre de partenaires impliqués dans établissement 30/06/2018 2 04/01/2021 5
Nombre de participants aux journées de regroupemen 31/07/2019 30 04/01/2021 30
Nombre de contenus pédagogique mutualisé 31/07/2019 50 04/01/2021 100
Nombre d’enseignants investis 30/06/2018 10 04/01/2021 35

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Évaluation de la satisfaction des enseignant.e.s suite aux journées de regroupement.

Les enseignant.e.s sont satisfaits à la suite des journées de regroupement. Les retours positifs, ainsi que les remarques faites (souhait de plus de temps de travail entre équipe, volonté de faire plus de liens entre les établissements...) nous permettent de faire évoluer notre accompagnement.

• Motivation des enseignant.e.s pour leur projet Marguerite

Certains porteurs de projets Marguerite sont dans le Réseau depuis le début et réitèrent chaque année leur envie de porter un projet marguerite et d’être accompagnés par le réseau.

ET APRÈS ?

Des effets sont visibles à différents niveaux :

• Effets sur les élèves/la classe :

◦ Motivation des élèves pour le projet
◦ Effet positif sur la cohésion de classe
◦ Les rencontres d’acteurs ouvrent les horizons et participent à l’orientation des élèves
◦ Le congrès des élèves ainsi que la communication autour des projets valorise le travail les élèves

• Effets sur les enseignant.e.s

◦ Le fait de favoriser le travail collectif renforce la motivation des enseignant.e.s.
◦ Le congrès des élèves ainsi que la communication autour des projets valorise le travail des enseignant.e.s

• Effets sur les partenaires

◦ Le Réseau marguerite facilite les liens entre les les établissements scolaires et les partenaires de tout type (collectivités, association...). En effet, ces partenaires ont souvent des difficultés à entrer en contact, tisser des liens avec les enseignant.e.s et établissements.

- Diffusion

Diffusion Type Document, lien Date
Colloque "Participation des habitants et transition écologique des quartiers populaires" Réunion https://www.labo-cites.org/rencontre/les-docs-de-la-journee-participation-des-habitants-et-transition-ecologique-des-quartiers|08/10/2020
Dialogues en humanité " Alimentation durable. Quelle gouvernance et coopération territoriale ? Collectivités, associations, habitants" Réunion https://dialoguesenhumanite.org/node/130|xx

Développement et suite de l’action

• Le Réseau Marguerite est dans une dynamique d’essaimage en Auvergne Rhône Alpes et Occitanie. L’objectif est de créer des réseaux locaux, avec quelques établissements proches, des collectivités, lycées agricoles/hôteliers, associations, producteurs...

• Jusqu’à aujourd’hui, le Réseau Marguerite a su s’adapter au contexte sanitaire, en organisant notamment une journée de regroupement à distance et en ré-imaginant son "congrès des élèves" sous un format sans regroupement d’adolescent.e.s.

Extrait d’Innovathèque du 28.03.22

Répondre à cet article