> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales INTERDEGRES > Les élèves de GS, CP et CM2 du groupe scolaire REP Auguste Delaune de Bobigny (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les élèves de GS, CP et CM2 du groupe scolaire REP Auguste Delaune de Bobigny racontent des histoires

4 mai

Les élèves du groupe scolaire [REP] Auguste Delaune de Bobigny racontent des histoires

A Auguste Delaune, on ne raconte pas d’histoires… mais des histoires toutes plus savoureuses les unes que les autres. Et c’est ainsi, par un travail de collaboration entre petits et grands, que naissent mille et unes aventures.
En effet, depuis l’année 2020-2021, les classes du groupe scolaire Delaune travaillent ensemble à la production de récits à partir d’albums sans texte. Pour les élèves de l’école élémentaire Renée Février comme pour les élèves de l’école maternelle Delaune, les albums sans texte sont des déclencheurs de parole.
Parce que l’image seule véhicule histoires et émotions, elle déclenche l’envie de parler, d’expliquer.

Cette année, élèves de grande section de maternelle, de CP et de CM2 ont uni leur imagination autour de trois albums : L’arbre, le loir et les oiseaux, Loup noir et Devine qui fait quoi.
Le but de l’opération est de permettre aux élèves, quel que soit leur niveau de classe, de construire une histoire cohérente à partir d’indices iconographiques.
Tout en respectant une suite logique d’écriture, chaque partie de l’histoire est ensuite imaginée par les différentes classes.
Pour cette année scolaire, il est prévu l’écriture de 5 récits à partir de 5 albums sans texte.

Si le but est commun aux trois niveaux de classe, les objectifs d’apprentissage ne sont pas forcément identiques.
La classe de grande section est le moment où les élèves acquièrent progressivement les éléments de la langue nécessaires pour se faire comprendre. L’enjeu est donc de taille puisqu’il s’agit, par la verbalisation d’une histoire puis sa mise en écrit via la dictée à l’adulte, de consolider l’apprentissage du langage chez les élèves. Grâce à la répétition d’histoires ou de tous types de contes adaptés à leur âge, ils parviennent à comprendre des récits de plus en plus complexes, de plus en plus longs. Côtoyer des albums régulièrement et les manipuler leur permet aussi de commencer à se repérer dans une page, sur une couverture, dans un livre.

Les CP approfondissent l’apprentissage du langage oral : respect de l’organisation de la phrase, réponse aux questions « pourquoi ? », « quand ? » et « où ? », emploi d’un vocabulaire plus diversifié, prise de parole plus longue et mieux structurée… Ils s’entraînent à écouter et comprendre les textes que lit le maître, à en restituer l’essentiel et à poser des questions.
La lecture de textes du patrimoine, y compris de textes poétiques, leur permet d’accéder à une première culture littéraire.

En CM2, le langage est acquis mais les élèves consolident les acquisitions en lecture et écriture en apprenant notamment à utiliser de manière plus adéquate les mots de liaison temporels, mais également les temps des verbes afin de construire un discours cohérent. Cet exercice permet aussi aux élèves de CM2 d’apprendre à organiser un récit à partir de leurs idées, à élaborer des phrases, puis des paragraphes, et à les enchaîner de façon logique.
Une fois les différentes parties écrites par chaque classe, les enseignantes les compilent dans un livre numérique avec la voix des élèves. Chaque élève participant au projet reçoit un exemplaire du récit final sous la forme d’un livret avec les illustrations.

C’est fort de tous ces efforts conjugués que le projet s’est construit petit à petit au cours de l’année pour donner naissance à des histoires tendres, étranges ou drôles mais toujours pleines de poésie, comme en témoignent les jeux poétiques qui agrémentent certaines pages.
A la fin de chaque session d’écriture, les enseignants lisent l’album terminé aux élèves. Et pour continuer ce temps d’échange en enrichissant le lien entre les classes, les enseignants envisagent de faire lire le prochain album terminé aux enfants de maternelle par les grands de CM2.
 "La maîtresse nous montre le livre et nous dit son titre. Dans le livre, il y a des images mais il n’y a pas de texte. On invente une histoire." Classe de MS/GS
 "J’aime bien quand on invente l’histoire." Classe de MS/GS
 "J’aime beaucoup cette activité car on doit faire preuve d’imagination. " Sabrina, CM2
 "J’aime bien les jeux poétiques." Imad, CM2
 "On peut raconter ce qu’on veut en fonction des illustrations." Maëlys, CM2

Les productions des élèves
L’arbre, le loir et les oiseaux
Loup noir
Devine qui fait quoi

Contacts :
• Mme Bénin, enseignante de CM2 porteuse du projet : celine.benin@ac-creteil.fr
• Mme Makki, enseignante de MS/GS (contact pour la maternelle) : yolene.makki@ac-creteil.fr
19 avril

Extrait de dsden93.ac-creteil.fr du 19.04.22

Répondre à cet article