> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Décrochage et absentéisme > Décrochage (Etudes universit.) > Le « raccrochage » ségrégatif des jeunes sans diplôme, un article de la RFP, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le « raccrochage » ségrégatif des jeunes sans diplôme, un article de la RFP, 214/2022

20 juillet

Le « raccrochage » ségrégatif des jeunes sans diplôme
Joël Zaffran,
Revue française de Pédagogie, n° 214/2022

Résumé
Le droit au retour en formation des jeunes sans diplôme est une disposition du plan national de lutte contre la pauvreté. Ce droit garantit un « raccrochage » dans des dispositifs de deux ordres. Le premier est professionnalisant. Il inclut notamment les dispositifs « Deuxième chance » dont font partie l’École de la deuxième chance et l’Établissement pour l’insertion dans l’emploi. Leur objectif est, dans la mesure du possible, l’accès rapide des jeunes au marché du travail. Le second est scolaire. Il vise un retour à l’école dans une structure de retour aux études scolaires de type microlycée. L’objectif est la préparation aux épreuves du baccalauréat. Deux questions sont au départ de l’article : qui sont les « décrocheurs » qui retournent en formation, et comment expliquer la nature scolaire ou professionnalisante de leur « raccrochage » ? Pour y répondre, nous nous appuyons sur les travaux qui mesurent les inégalités scolaires dans le contexte socio-économique de la relation diplôme-emploi et concluent à des mises à l’écart subies ou choisies des élèves en fonction des filières et des établissements. Notre enquête par questionnaires met en lumière une relative homogénéité des profils des jeunes selon le dispositif. Elle montre que la nature scolaire ou professionnalisante du « raccrochage » est en rapport avec les caractéristiques

https://journals.openedition.org/rfp/11322

Répondre à cet article