> EDUCATION PRIORITAIRE (politique d’) > EDUC. PRIOR. Types de documents > Educ. prior. (Déclarations officielles) > Selon une étude de deux chercheurs de Louvain, les parents de familles (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Selon une étude de deux chercheurs de Louvain, les parents de familles défavorisées devraient davantage s’impliquer dans le parcours scolaire de leurs enfants

29 août

L’aide parentale aux devoirs, un levier pour l’égalité des chances
Les parents devraient s’impliquer davantage dans le parcours scolaire de leurs enfants, d’après une étude réalisée par des chercheurs de la KU Leuven.
Jean-Paul Bombaerts

Pousser les parents à s’impliquer dans l’apprentissage de leurs enfants bénéficierait particulièrement aux familles défavorisées, selon deux chercheurs louvanistes.

Impliquer davantage les parents dans le parcours scolaire des enfants contribue à relever le niveau général de notre enseignement. C’est la thèse que soutiennent deux chercheurs de la KU Leuven, Kristof De Witte et Joana Elisa Maldonado, dans la revue Leuvense Economische Standpunten.

Le déclin des performances scolaires en Belgique, attesté par les études Pisa de l’OCDE, est souvent attribué au seul système scolaire. À tort, estiment les deux chercheurs de la KU Leuven, pour qui l’école n’est pas à même de tout résoudre.
" "L’implication des parents profitera en premier lieu aux enfants issus de milieux moins favorisés." "
Kristof De Witte
Chercheur à la KU Leuven

"Une fois que les enfants entrent à l’école, certains parents considèrent que tout ce qui relève de l’apprentissage et de la connaissance n’est plus de leur ressort", constatent-ils. La preuve est que plus on augmente les moyens des écoles, moins les parents s’impliquent.

Extrait de lecho.be du 22.08.22

Répondre à cet article