> VI- PÉDAGOGIE(S) (Innovation et CNR, Disciplines, Espaces, ACTIONS LOCALES) > PEDAGOGIES (LES) (Généralités) > Pédagogie coopérative, Icem > Pédag. coopérative, Icem (Positions/Productions militantes) > Pour l’École Moderne : La pédagogie Freinet aujourd’hui, par Nicolas Go, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Pour l’École Moderne : La pédagogie Freinet aujourd’hui, par Nicolas Go, Chronique sociale, octobre 2022 (présentation ToutEduc)

18 octobre 2022

Petit précis de pédagogie Freinet en 2022, pour "une émancipation joyeuse" (ouvrage)

Chercheur et militant, Nicolas Go porte son regard sur l’oeuvre de Célestin Freinet, à la fois philosophique et politique, la traverse et la revisite pour en porter le suc à ceux qui, aujourd’hui, la pensent et la portent. Son dessein, parfois un brin complexifié, consiste redonner de l’intérêt pour l’Ecole Moderne, “entreprise coopérative historique qui s’adresse à la grande masse des éducatrices.eurs et qui leur dit : l’émancipation commence dès l’enfance.“ Pour l’auteur, travailler l’expression, c’est accéder à une certaine puissance, sur soi, sur autrui, sur le monde, c’est comme disait Freinet partir à la conquète de la vie.“

Et dans le “milieu complexe“ au sein duquel nous évoluons, il pose la question du pouvoir, avec l’idée que chez Freinet “l’enjeu éducatif est déplacé : il ne s’agit plus d’apprendre aux élèves l’obéissance à l’autorité d’un maître, investi de la responsabilité d’instruire, mais de créer les conditions favorables au déploiement de la puissance du désir par le travail.“

C’est en effet seulement dans le travail, vu par Célestin Freinet comme l’inverse de la “besogne“ à laquelle un grand nombre d’entre nous se plie, “que l’être tout entier s’exprime et se réalise efficacement“, et notamment l’enfant, de par la nature “souveraine“ de la vie qui monte, qui crée (besoin de s’élever, de grandir, d’être..).

En classe, “là ou d’ordinaire les enseignants ont à exercer soit la contrainte forcée, soit la séduction, et dans tous les cas à imposer l’obéissance, l’éducation du travail (selon le modèle Freinet) vise l’adéquation.“ Et c’est davantage par une certaine forme d’organisation du travail que seront favorisés “l’appropriation créative des processus par les élèves, et le déploiement en coopération des cheminements singuliers".

Nicolas Go estime cependant qu’aujourd’hui, “trop souvent encore, dans les classes Freinet, la frontière entre activité et travail reste floue et indeterminée. L’accroissement des exigences, en termes d’appropriation des connaissances et de culture intellectuelle, nécessite certaines modifications dans l’approche éducative, très souvent sensible et sociale, des pédagogues Freinet.“

L’on apprend alors l’intérêt porté par la pédogogie Freinet pour la “méthode naturelle“, anti-scolastique, empirique, et selon laquelle l’enfant passe d’acteur à auteur, ce qui lui permet “de déployer de façon créative sa puissance de vie, et qui favorise par le travail et les inventions, la rencontre des puissances dans un milieu social coopératif“. On retrouve dans ce principe l’idée de dévolution radicale (l’élève n’est pas “passif devant le savoir“), et “ce n’est pas le professeur qui conçoit d’avance une situation par laquelle les élèves assument la responsabilité d’un apprentissage dont l’objectif est par ailleurs défini ; ce sont les élèves qui inventent leur propre activité sous l’influence complexe du milieu."

Ainsi, le chercheur, qui porte la question de la transformation des rapports de production des savoirs, considère que le quotidien de la classe pourrait être compris comme un art de vivre, que les enfants peuvent progressivement accéder à l’amitié de soi-même (par les idées d’acte réussi et de sagesse), et que l’enfant peut apprendre à rencontrer sa solitude. “La pédagogie Freinet, continue-t-il, est un art de vivre intempestif, c’est une pédagogie d’auteurs-créateurs, une pédagogie d’émancipation dans l’adversité, mais d’émancipation joyeuse."

Pour l’Ecole moderne, Nicolas Go, Editions Chronique Sociale, 120p., 14€

Nicolas Go
EAN : 9782367177236
Chronique Sociale (13/10/2022)
120p., 14€

Extrait de touteduc.fr du 14.10.22

Répondre à cet article