> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Français et Langues) > Nuit de la lecture à l’école REP Marcel Pagnol de Migennes (Yonne). Entretien (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Nuit de la lecture à l’école REP Marcel Pagnol de Migennes (Yonne). Entretien du Café avec l’enseignante

19 janvier

Nuit de la lecture à l’école Marcel Pagnol

A l’école primaire Marcel Pagnol de Migennes, petite ville de 7 000 habitants de l’Yonne, le 20 janvier prochain ce sera la Nuit de la lecture. Julie Meunier, enseignante de CE1, présente un projet qui réunit tous les acteurs de la vie de l’enfant et qui en est sa deuxième édition.

Dans cette grande école REP de 17 classes – plus grande que certains collèges – située dans un quartier prioritaire de la politique de la ville, l’équipe pédagogique a rapidement constaté que dès la maternelle les élèves étaient éloignés de la culture du livre et de la lecture. « Le projet de lecteur avait grand mal à s’établir. Nous avons donc décidé de mener plusieurs actions. Certaines au fil des apprentissages et de l’année, d’autres plus ponctuelles » explique Julie Meunier. Parmi les actions ponctuelles, les enseignants et enseignantes décident de célébrer la lecture à l’occasion d’une fête. « Pour que l’événement résonne avec d’autres, locaux ou nationaux, nous avons choisi d’organiser celle-ci dans la période des Nuits de la lecture. Notre idée était d’accueillir élèves et familles en soirée, en leur proposant de circuler parmi une diversité d’ateliers autour du livre ».

Succès de la première édition

Lors de la première édition, en 2022, l’équipe s’est beaucoup interrogée sur sa capacité à réunir parents et enfants en soirée sur une thématique telle que la lecture. Une inquiétude vite balayée le soir de la Nuit de la lecture. 250 personnes se sont présentées aux portes de l’école. « Cette première Nuit de la lecture de l’école Marcel Pagnol a été un grand succès, en termes de fréquentation, mais surtout en termes de satisfaction » confie l’enseignante. « Élèves et parents étaient enchantés de cette nouvelle forme de rencontre, de la qualité des propositions les enseignants et partenaires. Nous étions ravis et fiers de cette réussite ».
 
Une soirée qui réunira tous les acteurs de la vie de l’enfant

Cette année, la Nuit de la lecture aura lieu le 20 janvier, de 17h30 à 20h dans les locaux de l’école. Forts de la première expérience, la coordonnatrice REP a proposé à différents partenaires locaux de rejoindre l’équipe pédagogique. « Cette édition s’adressera aux élèves de l’école, de la TPS au CM2 en passant par l’unité externalisée d’IME, mais aussi aux élèves de 6ème du collège de secteur et aux enfants des crèches de la ville ainsi qu’à leur famille ».

Vendredi 20, l’accueil se fera en chanson par les élèves de CE2 avec un medley sur le thème de la peur : Les fantômes, de Claude Fonfrède, et Grabouilla. Parents et enfants auront ensuite le loisir de déambuler et de participer à divers ateliers et animations proposés par les enseignants et enseignantes de l’école mais aussi par les animateurs et animatrices du centre de loisirs, des professeurs du collège Jacques Prévert, les membres de l’équipe de direction et de la SEGPA… Une enseignante EILE de turc proposera de créer un album bilingue, le centre social et l’espace famille animeront un atelier de lecture d’histoire et le Relais accueil Petite Enfance et crèches proposera un théâtre de marionnettes et un théâtre d’ombres, histoires signées pour les 0-6 ans. Une libraire indépendante offrira une exposition et une vente de livres.

« Deux classes de CE1 présenteront une version théâtralisée de deux albums de Geoffroy de Pennart : Le loup est revenu, et Le loup sentimental » détaille l’enseigne qui animera cet atelier. « Ces albums ont été lus et étudiés en classe. Jouer l’histoire a d’abord été une manière de travailler à sa compréhension, avant que la présentation au public ne devienne un objectif et que l’on travaille pour cela la mise en scène et la mémorisation du texte ».

Le principal du collège ne restera pas en reste. Il initiera parents et enfants à un jeu de rôle dans l’univers de l’heroic fantasy avec une adaptation enfantine de Donjons et Dragons. « Les enfants devront créer un personnage : magicienne, chevalier ou elfe, et ils seront guidés pour lui faire vivre une petite aventure ». La CPE et la directrice de SEGPA du collège installeront une atmosphère et un décor terrifiants pour lire aux élèves l’Assassin habite à côté, un polar de Florence Dutruc-Rosset.

Et comme la Nuit de la lecture, c’est aussi l’occasion de faire la fête, l’école organisera également un tirage au sort de bons d’achat ou « chèques lire », que les gagnants pourront utiliser dès le soir-même sur le stand de la librairie.

 L’école ne bénéficie d’aucune subvention pour mener à bien son projet. Tout sera financé par la coopérative scolaire. « Les seules dépenses sont la rémunération de la conteuse et le financement des chèques lire. La buvette nous permet de rentrer en partie dans nos frais » observe Julie Meunier. « Malgré l’investissement financier et humain qu’il demande, il n’y a eu aucune hésitation à reconduire l’évènement cette année ! »

Extrait de cafepedagogique.net du 18.01.23

Répondre à cet article