> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 10 types de documents > Educ. prior. (Positions) > Educ. prior. Positions d’observateurs, journalistes, associations... > Circulaire 2022 : l’analyse de la Fcpe

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Circulaire 2022 : l’analyse de la Fcpe

5 août

La circulaire rentrée 2022 : l.analyse de la Fcpe

https://www.fcpe.asso.fr/actualite/circulaire-de-rentree-2022-lanalyse-de-la-fcpe

EXTRAIT
[•••] • La prise en charge de la difficulté scolaire
Ce que dit la circulaire : Les collèges expérimenteront, en lien avec les autorités académiques, de nouvelles organisations pédagogiques en classe de sixième pour mieux accompagner la transition entre l’école et le collège et renforcer le niveau des élèves dans les savoirs fondamentaux. La priorité sera donnée aux collèges dont les résultats aux évaluations nationales révèlent des difficultés spécifiques. L’accompagnement personnalisé et Devoirs faits devront être pleinement utilisés.

Ce que dit la FCPE : La circulaire ne précise pas quelles seront ces nouvelles organisations pédagogiques en classe de sixième, pour les collèges présentant des difficultés. L’accent est mis sur les savoirs fondamentaux (français, mathématiques) : attention à ne pas remettre en cause le principe du collège unique.
Quant à Devoirs faits, même si un rapport de l’Inspection générale de juillet 2019 en dresse un bilan globalement positif, la FCPE estime que l’aide doit se faire avant tout au sein de la classe par des enseignants, et que des moyens en postes supplémentaires permettent de mettre en place plus de groupe à effectifs réduits. Le dispositif devoirs faits se tient majoritairement pendant les heures de déjeuner ou de fin de journée, alourdissant des journées déjà bien longues.

• La lutte contre les assignations sociales et territoriales
Ce que dit la circulaire : Les familles les plus en difficulté financière doivent être pleinement informées de leurs droits à bénéficier de bourses, lesquelles seront revalorisées. Les chefs d’établissement devront également, avec l’appui des assistants de service social, mobiliser pleinement et massivement les fonds sociaux, afin d’apporter des aides d’urgence aux élèves les plus en difficulté.
De nouveaux internats d’excellence seront créés à la rentrée. Des cursus d’excellence seront implantés dans les établissements les moins favorisés et des élèves boursiers accueillis dans les établissements les plus favorisés.
Une attention particulière devra également être portée au maintien d’un service public d’éducation de qualité dans les territoires ruraux isolés. L’expérience des Territoires éducatifs ruraux (TER) sera poursuivie et adaptée en lien avec l’École du futur.

Ce que dit la FCPE : La réduction des inégalités doit être le fruit d’une politique globale. La FCPE s’insurge contre la méthode ministérielle qui consiste à créer des filières d’élite au sein d’établissements défavorisés, recréant ainsi une nouvelle forme de ségrégation au sein même de ces établissements.
Quant aux internats d’excellence (créés à l’origine en 2008, sous la présidence de Nicolas Sarkozy et sous l’impulsion de Jean-Michel Blanquer, à l’époque recteur de l’académie de Créteil), ils contribuent certainement à vider les établissements défavorisés de leurs meilleurs éléments.

Répondre à cet article