> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. (Rapports officiels) > Educ. prior. Rapports de Ministère ou de Commission > Comment éviter la nomination de jeunes enseignants en ZEP ? Marcel Pochard, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Comment éviter la nomination de jeunes enseignants en ZEP ? Marcel Pochard, président de la commission sur la condition enseignante, répond

4 février 2008 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du Journal du Dimanche (JDD) du 03.02.08

Dans une interview au JDD, Marcel Pochard, président de la commission sur la condition enseignante, déclare notamment :

Comment éviter que les débutants se retrouvent dans les zones les plus difficiles ?

J’ai toujours trouvé cela inacceptable. Deux hypothèses sont avancées : être plus regardant sur les demandes de mutation, si l’on estime avoir encore besoin d’une personne à tel poste pour un an ou deux : l’autre idée est de renforcer l’attractivité de ces postes, mais pas par la seule incitation financière, qui n’est pas forcément un gage de motivation à l’égard des élèves.
Nous préconisons la création dans les académies, de petites équipes très réactives, spécialement chargées de cette mission. A elles de repérer les enseignants motivés, de leur dire individuellement : « Vous irez tant de temps ; avant, vous recevrez telle formation, vous y exercerez telles responsabilités, toucherez telles indemnités, pourrez faire telles choses ensuite ... ».
Il conviendrait aussi que les recteurs déterminent précisément les postes sur lesquels ils estiment raisonnable d’affecter un débutant.

Marcel Pochard précise par ailleurs à propos du recrutement des enseignants :

"Des concours nationaux repensés, avec une affectation académique - je suis affecté dans un collège ou un lycée où j’ai été formé - me semblent constituer une piste très intéressante."

Le site du JDD

Répondre à cet article