> 6 - Pédagogie / Formation > Actions locales AU COLLEGE > Education artistique (Collège) > "Se former pour utiliser le théâtre dans sa classe : l’action d’une jeune (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Se former pour utiliser le théâtre dans sa classe : l’action d’une jeune professeure au collège REP Montaigne, Angers

27 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Se former pour utiliser le théâtre dans sa classe

Claire Thévenin est une jeune enseignante de français et de latin au collège [REP] Montaigne d’Angers. Durant l’année scolaire 2014-2015, elle souhaite utiliser le théâtre avec ses élèves de sixième. N’ayant pas d’expérience personnelle, elle s’inscrit à un stage. Comment s’est-elle approprié ce parcours de formation pour utiliser la pratique théâtrale et le jeu dramatique à des fins pédagogiques et didactiques dans sa classe ?

Cet établissement accueille un peu plus de trois cents collégiens répartis en une douzaine de classes. Le projet d’établissement et le contrat d’objectifs attestent de l’engagement de l’ensemble des équipes afin de favoriser l’égalité des chances pour permettre la réussite de tous les élèves.
Cette démarche est initiée dans un contexte difficile. En effet, C. Thévenin est professeure principale d’une classe de sixième où la mauvaise ambiance est signalée par de nombreux enseignants. Au cours du premier trimestre, elle indique que "les élèves sont difficiles à gérer par l’équipe pédagogique ; des incidents réguliers se déroulent entre élèves, la classe est divisée en petits groupes, les relations avec les adultes sont conflictuelles". De l’aveu de tous (enfants, parents, professeurs), le climat général s’est dégradé. Les apprentissages ne sont donc pas favorisés alors que la majorité des élèves rencontre des difficultés comportementales et scolaires.
Face à cette situation, plusieurs réponses sont apportées en équipe comme, par exemple, des emplois du temps adaptés, des heures de tutorat, des heures spécifiques de vie de classe autour du respect, de la vie avec les autres, et des rencontres plus fréquentes avec des familles.

Claire Thévenin veut alors expérimenter la pratique théâtrale et le jeu dramatique dans cette classe. Elle n’a ni pratique ni expérience théâtrale personnelle. Elle décide donc d’entreprendre un parcours de formation en s’inscrivant à un stage au Quai, à Angers : "Aider l’élève par la pratique théâtrale", animé par Céline Veron et Caroline Séjourné (coordinatrices Daac). Elle insiste sur le fait que sa démarche est un réinvestissement immédiat de ce dernier, tout en précisant : "Peu de mes collègues de lettres osent se lancer. C’est regrettable car je crois que l’audace paie !".

D’abord, Claire Thévenin propose de mettre en place un projet de classe. Il s’agit de travailler sur le "mieux vivre ensemble" avec les professeurs volontaires. Le thème de la nature est retenu, car il permet un travail disciplinaire et pluridisciplinaire. La priorité est d’abord de restaurer une ambiance de classe dans laquelle chaque enfant puisse respecter les règles de la vie en communauté.
En sa qualité de professeure principale, elle a fait le choix d’utiliser une grande partie des heures de vie de classe en coanimation avec sa collègue d’anglais. Il s’agit, par la pratique théâtrale, de créer du lien, d’entraîner un autre rapport à l’autre. Au fur et à mesure des séances, les jeux ont apporté de la confiance et de la bienveillance entre les élèves et avec les enseignantes. La représentation qui s’est déroulée en fin d’année au collège atteste de la réussite de ce projet.

De plus, elle désire utiliser le jeu dramatique en français, dans une séquence sur les mythes intitulée "Les Métamorphoses d’Ovide, des récits spectaculaires" pour favoriser la réussite des élèves, améliorer leur compréhension des textes étudiés par une approche plus sensible. Les objectifs principaux de la séance observée sont d’utiliser le "théâtre-image" pour mettre en scène une métamorphose "Pygmalion et Galatée" de travailler en groupes, de rendre vivant le vocabulaire du corps, des sensations, du mouvement, et d’aborder un texte par un regard artistique.
Durant cette heure d’observation, les propositions faites par les élèves ont été justes sous l’œil bienveillant de la professeure. Il y a eu une écoute attentive des consignes et un investissement de chacun dans le respect de l’autre. Tous les élèves ont trouvé leur place pour qu’il y ait un équilibre et une cohésion de groupe.

Cette jeune enseignante a ainsi cherché à donner plus d’initiatives à ses élèves dans la construction des savoirs, savoir-faire et savoir-être. Les activités réalisées ont entraîné des attitudes plus responsables vis-à-vis de soi et des autres. Elles ont également permis une ouverture culturelle. Ainsi, en introduisant la pratique théâtrale et le jeu dramatique dans sa classe, elle a contribué à une évolution personnelle de chaque élève, favorisant ainsi ses apprentissages et donc sa réussite.

Expérimentons le théâtre en classe
Se former à la pratique théâtrale
"Aider l’élève par la pratique théâtrale", Daac (9 pages)

Jeu théâtral, un outil pédagogique
Le théâtre image

12.04.17 : Se former pour utiliser le théâtre dans sa classe

 

Site du collège

Répondre à cet article