> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Festival ou Salon organisé par un réseau EP (Action locale) > Les "manifestations de l’ECLAIR" à Toulouse (présentation des productions (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les "manifestations de l’ECLAIR" à Toulouse (présentation des productions culturelles des élèves des réseaux de Haute-Garonne place du Capitole le 19 juin 2012).
Le "collectif des établissements contre Eclair" (Sud, CGT, Snes-FSU, CNT) dénonce "une opération de communication"

20 juin 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Demain, mardi 19 juin, Pierre Cohen et Michel-Jean Floc’h, directeur académique des services de l’Education Nationale de la Haute-Garonne, inaugureront les manifestations de l’E.C.L.A.I.R (Ecole, Collège, Lycée, Ambition, Innovation, Réussite) à Toulouse.

Cette manifestation permet aux élèves membres des réseaux ECLAIR, en zone d’éducation prioritaire, de présenter leurs productions culturelles tout au long de la journée de 9h30 à 18h30 sur la place du Capitole.

A découvrir un lieu d’exposition, une scène ouverte et différents stands qui accueilleront des chorales, des démonstrations de cirque, de danse et des expositions. A noter que la zone d’exposition accueillera plus de 44 projets différents en arts visuels, sciences et littérature.

Extrait de toulouseblog.fr du 18.06.12 : ECLAIR dans la ville

 

Sur la place du Capitole, Pierre Cohen et Michel-Jean Floc’h, directeur académique des services de l’Education Nationale de la Haute-Garonne, inaugureront les manifestations de l’E.C.L.A.I.R (Ecole, Collège, Lycée, Ambition, Innovation, Réussite) dans la ville. Les élèves des réseaux É.C.L.A.I.R. en éducation prioritaire présenteront leurs productions culturelles tout au long de la journée.

Après la visite de l’exposition des productions réalisées par les élèves et les discours officiels, la classe Cham du collège Bellefontaine se lancera dans une prestation musicale. En effet, la classe Cham est une classe à horaires aménagés musicales. Son fonctionnement permet à des élèves motivés de suivre une formation spécifique en musique, en supplément de l’enseignement général.

Issues d’un partenariat entre l’Education nationale et la Ville de Toulouse, les manifestations Eclair dans la ville témoignent des nombreux projets culturels réalisés en éducation prioritaire sur ces réseaux de la ville.

Les apprentissages réalisés dans les établissements tout au long de l’année scolaire sont ainsi présentés aux familles mais surtout au public toulousain. Chorale, cirque, musique, danse et expositions (arts visuels, sciences, littérature, vidéos,…) les élèves et leurs enseignants peuvent enfin partager le fruit de leur travail, toute la journée de 9h30 à 18h30.

Extrait de tououseinfos.fr du 18.06.12 : Pierre Cohen inaugure l’Eclair demain à 11h30

 

Les Toulousains ont pu voir des spectacles, écouter des concerts, rencontrer des élèves acteurs de diverses productions et discuter avec eux.

Notre contributeur raconte :
"Je me suis prêté au jeu d’un groupe d’élèves de classe primaire qui a travaillé sur les pollens en cherchant mes réponses à leurs questions. Ce fut très instructif et ils ont fait preuve d’une grande pédagogie.
Aujourd’hui, ce sont les élèves qui ont donné des leçons."

Extrait de citizenside.com du 20.06.12 : Les élèves du réseau Eclair présent leurs travaux place du Capitole

 

En tout cas, la manifestation n’a pas laissé indifférents les syndicats et certains établissements.

« Cette pédagogie du spectacle fait fausse route. Pour nous, la journée Éclair dans la ville est avant tout une vaste opération de communication qui se joue au détriment des élèves qui y participent", [...] vitupère et s’interroge le collectif des établissements contre le dispositif Éclair, soutenu par les syndicats Sud, CGT, Snes-FSU, CNT.

Par ailleurs, bien que citées dans les plaquettes de présentation, certaines écoles bénéficiaires du réseau Éclair ont refusé de participer à la journée. Tout au long de l’année scolaire, des établissements comme les collèges de La Reynerie, ou encore George-Sand, se sont mis en grève pour dénoncer des suppressions de postes.

Extrait de ladepeche.fr du 20.06.12 : Polémique en éducation prioritaire

 

Voir aussi toulouseinfos du 20.06.12

Répondre à cet article