> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Décrochage et absentéisme > Dispositifs Relais > B* L’atelier relais du collège RRS Haut de Penoy de Vandoeuvre-les-Nancy

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* L’atelier relais du collège RRS Haut de Penoy de Vandoeuvre-les-Nancy

9 janvier 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

L’atelier relais de Vandœuvre
Expérimentation terminée

Collège [RRS] Haut de Penoy
Rue Clément Marot , 54504 Vandœuvre-Les-Nancy
Site du PASI académique
Auteur : Anthony Fabié
Mél : ce.0541515@ac-nancy-metz.fr

L’atelier relais est une structure de type scolaire qui assure quatre missions : re-scolarisation, socialisation, travail avec les familles, travail de suivi et d’accompagnement avec les collèges.

Plus-value de l’action
Le fonctionnement d’un atelier-relais. Les démarches inhérentes aux activités de l’atelier relais reposent sur la mise en œuvre de stratégies de réconciliation sociale et scolaire. L’objectif majeur est de re-socialiser et de rendre certains repères à ces jeunes en voie de marginalisation. Pour cela, nous nous appuyons, en partie, sur une pédagogie du contrat censée aider les élèves à mettre du sens dans les apprentissages mais aussi censée clarifier les droits et devoirs de chacun. Pour des élèves dits en décrochage scolaire ou en marge du système, le projet apparaît comme une nouvelle motivation en les intégrant dans une démarche collective. L’intervention de différents partenaires au sein des projets les confronte avec des « mondes » différents et avec des nouveaux codes de conduite et de comportement : chose indispensable à nos yeux. Il semble exister une corrélation entre décrochage scolaire et manque d’estime de soi et nous pouvons souligner, que majoritairement, les élèves qui n’ont jamais accroché scolairement sont des élèves qui n’ont pas une image positive d’eux-mêmes.

Nombre d’élèves et niveaux concernés
Elèves signalés des niveaux 6ème, 5ème, 4ème, 3ème.

A l’origine
Le décrochage et la déscolarisation de certains élèves.

Objectifs poursuivis
4 objectifs :
• une mission de re-scolarisation,
• un travail de socialisation,
• un travail avec les familles,,
• un travail de suivi et d’accompagnement avec les collèges.

Description
L’atelier relais reste une structure de type scolaire, même si elle collabore avec des services non scolaires (FOL, associations culturelles et sportives, mairie…).

Modalité de mise en œuvre
Conformément aux exigences de l’inspection académique et au regard des sessions précédentes, l’atelier fonctionne avec quatre sessions de cinq semaines. Nous avons opté, en équipe, pour ce calendrier pour deux raisons essentielles : - un démarrage plus précoce afin d’attirer l’attention sur le besoin de récupérer des élèves avant d’atteindre (si possible) une situation explosive où notre intervention serait compromise d’avance… - le souhait d’éviter une session tardive qui pénalise le retour de l’élève dans sa structure d’origine : il est difficile de mettre en oeuvre un suivi s’il reste deux semaines de cours avec une session se terminant le 15 Juin par exemple.

Trois ressources ou points d’appui
Les nombreux partenaires.

Difficultés rencontrées
Nous avons conscience qu’en cinq semaines nous n’allons pas faire de miracle en ce qui concerne la remédiation des apprentissages fondamentaux.
Le suivi des élèves : C’est un des points, sans doute, les plus délicats à mettre en œuvre. Le retour « abrupt » après une session complète nous semble inadapté. C’est pourquoi nous souhaitons un retour du jeune dès la 5ème semaine. Le professeur référent doit, en quelque sorte, prendre notre relais en regardant de près l’évolution du gamin notamment lors d’entretiens. Nous devons penser aussi à la manière de maintenir du lien avec nous, équipe de l’atelier-relais : soit en nous déplaçant soit en demandant au jeune de venir nous voir. Dans tous les cas, ces mesures doivent être clairement énoncées lors de l’arrivée de l’élève et elles doivent s’inscrire dans les termes du contrat d’accueil.

Moyens mobilisés
L’équipe éducative se compose d’un professeur des écoles spécialisé option F, d’une éducatrice, coordinatrice associatif et d’un assistant d’éducation. Même si les tâches et fonctions de chacune des trois personnes sont clairement définies, l’équipe travaille en partageant les expériences et les idées.

Partenariat et contenu du partenariat
- Liaison avec les lycées professionnels de secteur,
- Partenariat avec les ateliers techniques de la ville de Vandœuvre,
- Partenariat avec les différents services d’orientation des collèges,
- Deux orthophonistes,
- Le directeur du CMPP de Nancy,
- Une conseillère de l’Aide Sociale à l’Enfance, les éducateurs référents, le Conseil Général.
La responsable de « Réussite Educative »,
- Un docteur de la médecine préventive,
- La référente des ateliers relais à la MAIRIE.

Evaluation
- Diminution du nombre de décrochages,
- Nombre d’élèves re-scolarisés,
- Communication avec les familles.
- 
Documents
L’atelier relais : bilan

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Evaluation interne : mise en activité de l’élève, acceptation des règles, apprentissages, retour au collège.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves :
• La réalisation d’objets permet une meilleure transversalité des apprentissages fondamentaux : constructions géométriques, tracés, travail sur les différentes unités de mesure, lecture de plan et de consignes écrite.
• Les élèves gagnent en autonomie, concentration, soin.
• Ils sont évalués sur le respect des règles, des autres, de soi et du matériel.
• Le nombre d’absences est également pris en compte.
• Réconciliation sociale et scolaire.
• Re-scolarisation.

- Sur les pratiques des enseignants :
• Fonctionnement en équipe coordonnée.
• Démarche de remédiation, notamment en nous appuyant sur des parcours individualisés. Cette différenciation s’appuie sur les bilans réalisés (orthophonie…) et sur les demandes des différents professeurs. Les élèves de 5ème et 4ème sont scindés avec une alternance entre les temps de travail collectifs et plutôt transmissifs et les temps de travail en autonomie. Afin de motiver les élèves, mais aussi de leur faire percevoir la liaison atelier relais/ collège d’origine, nous transmettrons les résultats d’évaluation aux différentes équipes qui les font apparaître dans le bulletin trimestriel. A cela, et toujours dans le même esprit, s’ajoute une note d’évaluation du comportement.

- Sur le leadership et les relations professionnelles : Effets non indiqués.

- Sur l’école / l’établissement : L’équipe de l’atelier relais souhaite impliquer les familles le plus possible dans le projet d’accueil et de suivi de leur enfant. Tout d’abord, nous souhaitons rencontrer les familles individuellement avant le début de la session : nous leur présenterons la structure et le contenu de la session. C’est à ce moment également que nous signons le contrat d’accueil. Nous réfléchissons également à la réalisation d’un outil de liaison qui permettrait de faire le bilan hebdomadaire du jeune : travail, implication dans les activités et comportement…

- Plus généralement, sur l’environnement : Notre action d’ouverture sur le monde du travail concerne les élèves les plus âgés, le plus souvent scolarisés en classe de 4ème.

Extrait du site Expérithèque : L’atelier relais de Vandœuvre

Répondre à cet article