> MATERNELLE, LYCEE, ENSEIGN. PROFESS. , APPRENTISSAGE > Lycée (Généralités) > Lycée et éducation prioritaire > Après le palmarès des lycées du MEN, celui du Café pédagogique met en valeur les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Après le palmarès des lycées du MEN, celui du Café pédagogique met en valeur les lycées des banlieues populaires. Dossier

1er avril 2015

Additif du 02.04.15 :
" Assez peu de nos voisins – hormis la Grande-Bretagne et les Pays-Bas – publient des palmarès", déclare Agnès Van Zanten dans Le Monde. "Dans les pays nordiques, c’est volontairement qu’on n’affiche pas de tels résultats. L’idée de palmarès est liée à des systèmes assez hiérarchisés. On peut supposer que leur utilisation accentue la ségrégation, mais cela reste à vérifier par la recherche".

Extrait de cafepedagogique.net du 02.04.15 : Réactions au palmarès des lycées

 

Les indicateurs de résultats des lycées 2014 sont consultables en ligne. Au nombre de trois, les indicateurs de résultats des lycées permettent d’évaluer l’action propre de chaque lycée en prenant en compte la réussite des élèves au baccalauréat et leur parcours scolaire dans l’établissement. Ils concernent l’ensemble des lycées d’enseignement général et technologique et des lycées professionnels, publics et privés sous contrat.

Extrait de education.gouv.fr du 01.04.15 : Les indicateurs de résultats des lycées

 

Connaissez-vous le lycée Romain Rolland de Goussainville (95) ? C’est pourtant le meilleur lycée de France pour la série ES et le second pour la série L.
Eugène Hénaff à Bagnolet (93) ? Il règne sur la série S. S’il est impossible d’enfermer la réalité du travail effectué dans les établissements, il est possible d’utiliser les Indicateurs de résultats des lycées publié par le ministère de l’éducation nationale pour dévoiler des traces de ce travail. Parce qu’il y a plus de mérite à faire réussir les jeunes des quartiers populaire que de sélectionner parmi les bons élèves pour remplir ses terminales, le Café pédagogique exploite les statistiques ministérielles pour mettre en avant les lycées qui font le plus réussir les jeunes.

[...] Le classement du Café pédagogique s’intéresse aux traces du travail effectué dans les établissements pour faire ressortir les lycées qui ont fait le plus progresser les élèves. Concrètement nous éliminons d’abord les lycées qui présentent peu de candidats de façon à assurer plus d’égalité entre eux. Nous éliminons ensuite ceux qui trient les élèves entre la première et la terminale pour les lycées généraux et technologiques et entre la seconde et la terminale pour les lycées professionnels. Combien de lycées réputés ne doivent leur taux de réussite qu’à ce tri ultime qui permet de ne pas prendre de risque ? Enfin nous utilisons la plus value apportée par l’établissement c’est à dire l’écart entre le pourcentage d’élèves qui a eu le bac et le pourcentage "attendu" compte tenu de l’origine sociale des élèves.

Ressortent ainsi ces établissements des banlieues populaires qui font progresser leurs élèves et participent à leur ascension sociale. C’est à eux que nous rendons hommages avec ce palmarès des 100 premiers lycées.

Extrait de cafepedagogique.net du 01.04.15 : Les meilleurs lycées ne sont pas les plus célèbres

 

Sociologue, spécialiste de l’orientation, Sylvain Broccolichi a travaillé en 2009 sur l’importance de l’effet établissement dans la réussite scolaire des élèves. Très critique sur les palmarès d’établissements il en situe quelques failles.
Ils répondent à une demande des médias et c’est dans l’air du temps de faire du benchmarking. Mais c’est difficile d’élaborer des éléments de comparaison fiables et justes du point de vue du mérite des établissements à obtenir des résultats. Mes observations me poussent à dire que les effets pervers sont bien plus importants que les avantages.

L’essentiel des résultats des élèves n’est pas en rapport avec l’établissement ?

D’après les recherches les plus précautionneuses sur les progrès des élèves, les différences entre les établissements sont assez faibles. Quand on amalgame beaucoup de classes et de professeurs on arrive à des variations dans la réussite des élèves faibles. Souvent les différences s’expliquent par autre chose que l’établissement. Par exemple, certains lycées privés qui veulent mettre la barre très haut obligent pratiquement les familles à payer des cours particuliers de maths aux élèves s’ils veulent éviter que ceux-ci décrochent du cours. On a l’impression que l’établissement fait progresser les élèves alors que l’essentiel du progrès est du à une cause externe. [...]

Extrait de cafepedagogique.net du 01.04.15 : S. Broccolichi : " Il vaudrait mieux s’intéresser à ce qui favorise la réussite des élèves"

 

Situé dans une banlieue populaire en zone violence, le lycée Romain Rolland obtient de très bons résultats au bac et se retrouve cette année encore en tête dans deux séries ES et L. Des résultats qui surprennent pour un établissement si populaire. Ils sont le résultat des choix faits par l’établissement et de l’engagement d’une équipe enseignante attachée aux élèves et à l’établissement.

Extrait de cafepedagogique.net du 01.04.15 : Romain Rolland à Goussainville, recettes d’un lycée qui fait réussir les élèves

 

Exigence et bienveillance", résume Lionel Pinard, proviseur de ce lycée scientifique de zone d’éducation prioritaire au nord-ouest de Paris, distingué mercredi par l’Education nationale comme l’un des neuf établissements généraux et technologiques les plus performants de France.

Extrait de actu.orange.fr : Ici y’a la paix. Le lycée de Gennevilliers, de la ZEP à l’excellence

 

[...] L’Education nationale prend en compte des critères plus "qualitatifs" pour évaluer les établissements et notamment l’origine socio-économique des élèves. C’est ce qui permet de définir la "valeur ajoutée" apportée par l’établissement dans chaque catégorie. Plus la valeur ajoutée est élevée, plus l’établissement apporte un accompagnement de qualité à ses élèves.

Parmi ces "champions", cinq établissements de Seine-Saint-Denis - Le Corbusier à Aubervilliers, Paul Éluard à Saint-Denis, Voillaume à Aulnay-sous-Bois, Alfred Nobel à Clichy-sous-Bois, Maurice Utrillo à Stains- mais aussi Galilée à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), Romain Rolland à Goussainville (Val-d’Oise).

Dans la voie professionnelle, on trouve trois lycées dans l’académie de Versailles (Georges Brassens à Courcouronnes, Newton-Enrea à Clichy, Jean Jaurès à Argenteuil), ainsi que Marcel Deprez à Paris et Paul Le Rolland à Drancy (Seine-Saint-Denis).

Extrait de france3-regions.francetvinfo.fr : Classement des lycées : les établissements de Seine-Saint-Denis performants sur la durée

Note du QZ : En gras, les lycées cités dans la liste OZP des lycées prioritaires

Ci-joint en format PDF, la liste commentée des "lycées prioritaires" établie par l’OZP en novembre 2011 et mise à jour en octobre 2013.

Documents joints



  • PDF - 69.2 ko

Répondre à cet article