> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > DISCIPLINES (doc. généraux) > Disciplines : LANGUE(S) et LETTRES, (doc. généraux) > Langue(s) et Lettres (Textes, Déclarations et Rapports officiels) > "Stratégie langues vivantes" : les REP et REP+, "cible privilégiée" pour une (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Stratégie langues vivantes" : les REP et REP+, "cible privilégiée" pour une offre linguistique diversifiée dans le 1er degré et les "dispositifs bilangues de continuité au collège" (communiqué MEN)

22 janvier 2016

Najat Vallaud-Belkacem a présenté, vendredi 22 janvier 2016, la future carte académique et les nouveaux programmes d’enseignement des langues vivantes, qui entreront en vigueur à la rentrée 2016. La ministre souligne que "dans une époque marquée par la mondialisation, la connaissance des langues vivantes s’impose non seulement en termes d’insertion professionnelle et de compétences nécessaires pour aborder le monde d’aujourd’hui, mais aussi pour s’inscrire dans une vision d’ensemble qui transcende les frontières géographiques et nationales".

[...] Les nouvelles cartes académiques des langues vivantes

Une offre linguistique diversifiée

Plus de 5 500 écoles élémentaires proposeront un enseignement de langue vivante autre que l’anglais à la rentrée 2016, soit 1 200 écoles de plus qu’aujourd’hui.

La circulaire relative à la carte des langues vivantes du 20 octobre 2015 a fixé un double objectif aux nouvelles cartes académiques des langues : proposer une offre linguistique diversifiée et veiller à la cohérence et à la lisibilité des parcours linguistiques des élèves.

La carte des langues a pour objectif de favoriser la pluralité des langues enseignées dans le système éducatif et la continuité des parcours linguistiques de l’école au lycée. Les réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP+) ont constitué une cible prioritaire pour le développement d’une offre linguistique diversifiée dans le premier degré et la mise en place de dispositifs bilangues de continuité au collège. Une carte de géolocalisation de l’offre de langues vivantes des collèges sera mise à disposition sur le site de l’Onisep début mars 2016.

Extrait de education.gouv.fr du 22.01.16 : Stratégie langues vivantes

 

[...] Explication de la ministre : « Comme je le dis depuis le début, il faut distinguer deux choses : les sections bilangues qui sont utilisées en guise de contournement [de la carte scolaire], auxquelles nous voulons mettre fin, et les bilangues de continuité – qui constituent 50 % de ces sections –, qui permettent à des élèves ayant étudié une langue autre que l’anglais au primaire de rattraper leur retard en anglais et de se trouver dans un dispositif avec deux langues vivantes en 6e.
Ces bilangues de continuité, nous les maintenons et même nous les développons », a-t-elle déclaré.

Extrait de lemonde.fr du 22.01.16 : Sections bilangues : Najat Vallaud-Beljhacem se défend de tout rétropédalage

Répondre à cet article