> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Dédoublement, Pdmqdc, Taille des classes > EP. Dédoubl., Pdmqdc, Taille (Textes et Déclarations officielles) > Dans les CP dédoublés, "nous avons d’emblée des enfants qui sont, en décembre, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Dans les CP dédoublés, "nous avons d’emblée des enfants qui sont, en décembre, au niveau de février ou de mars" (J.-M. Blanquer au Monde)

14 décembre 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Jean-Michel Blanquer : « L’éducation nationale crée trop d’inégalités »

Invité mardi du Club de l’économie, le ministre de l’éducation nationale plaide pour plus d’autonomie des établissements. Une liberté qui doit s’accompagner d’« une attention aux plus fragiles ».

[...] Bien sûr, je plaide pour une culture générale approfondie. Mais si les problèmes ne sont pas bien posés, leur résolution ne peut pas venir. Et ceux que l’on pénalise, ce sont les élèves des familles les plus défavorisées. C’est pour cela que la première mesure que nous avons prise est le dédoublement dans les réseaux d’éducation prioritaire des classes de cours préparatoire et, l’année prochaine, de CE1.

Avez-vous déjà de premiers résultats ?
La première évaluation sera faite au mois de juin, mais les échos sont très bons. Nous avons d’emblée des enfants qui sont, en décembre, au niveau de février ou de mars, ce qui est extrêmement important en cours préparatoire, quand vous installez avant les vacances de Noël cette entrée fluide dans la lecture. [...]

Extrait de lemonde.fr du 13.12.17 : Jean-Michel Blanquer : « L’éducation nationale crée trop d’inégalités »

Répondre à cet article