> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales INTERDEGRES > B* Une classe, deux niveaux : les élèves du cycle III travaillent ensemble (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Une classe, deux niveaux : les élèves du cycle III travaillent ensemble sur les fondamentaux au collège REP La Durolle de La Monnerie-Le-Montel (Puy-de-Dôme)

22 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Une classe, deux niveaux : les élèves du cycle III travaillent ensemble sur les fondamentaux

QUOI ?

Le dispositif consiste à regrouper une classe de CM2 et une classe de 6ème pour travailler sur les fondamentaux. Sur la base d’évaluations communes les élèves sont répartis en groupes de besoins puis pris en charge par des enseignants du 1er et du 2cd degré. Cette prise en charge permet de développer au mieux les compétences grâce à une différentiation ciblée. Les enseignants sont amenés à bâtir ensemble leur progression et leurs outils.

Depuis mars 2020, le projet a été adapté.

Pour cette nouvelle année scolaire 2020-2021, convaincues des bienfaits de ces temps de rencontre pour la réussite de leurs élèves, les enseignantes ont décidé d’impulser une nouvelle dynamique au projet.

Par des échanges virtuels entre les élèves de 6ème et ceux de CM1 et CM2, elles ont mis en place une forme de correspondance du vingt et unième siècle, osant aller à la rencontre de l’autre par le biais de présentations, de récitations, de lecture, tout en œuvrant pour une différenciation pédagogique.

Expérimentation

Cette action est inscrite aux "Ateliers de la Fabrique du Conseil Scientifique". Deux chercheurs suivent l’évolution du dispositif.

En raison de la situation sanitaire, les rendez-vous pris n’ont pu être honorés.

QUI ?

4 membre(s) dans l’équipe

Les intervenants 1er et 2cd degré sont été amenés à construire ensemble le projet et les actions qui s’y rattachent :

• Pour le 1er degré : enseignante de CM2, maîtresse à dominante pédagogique, coordonnatrice REP
• Pour le 2cd degré : deux enseignants de français, deux enseignants de mathématiques, le professeur documentaliste

Ce dispositif permet aujourd’hui à des élèves des trois niveaux du cycle 3 de travailler ensemble des compétences de maîtrise de la langue. Par ailleurs, il amène des enseignants du 1er et du Second degré à élaborer conjointement une programmation des actions ainsi que des objectifs d’apprentissage.

Sont ainsi mobilisés autour de ce projet en 2020-2021 : l’enseignante de la classe de CM1/CM2, l’enseignante spécialisée du Réseau d’Aide Spécialisée pour les Elèves en Difficulté, le professeur documentaliste du collège et le professeur de lettres.

- Les participants

• 44 élève(s)
• 4 enseignant(s)
• 0 autre(s) participant(s)

OÙ ?

Clermont-Ferrand DE LA DUROLLE (063) [REP]

Ecole élémentaire, Collège - CM1, CM, 26ème

Les séquences sont organisées à l’Ecole de La Monnerie Le Montel et au collège, par visio.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 2 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Sur ce secteur classé en REP, les évaluations spécifiques (CM2/6ème) ont montré des résultats très faibles au niveau de la maîtrise de la langue et notamment en lecture. Suite à ce constat commun il a été décidé de réorienter tous les projets et actions autour de l’objectif d’une meilleure maîtrise de la langue en particulier dans le cadre de la liaison CM2/6ème.

Au vu de la situation sanitaire actuelle, poursuivre le projet selon des modalités identiques semblait inadapté. En revanche, abandonner toute forme d’échange entre ces classes paraissait également peu satisfaisant eu égard aux bienfaits des ces rencontres pour la réussite des élèves.

L’enjeu était donc, pour les enseignants concernés, d’imaginer d’autres formes de rencontres susceptibles d’apporter des bénéfices proches de ceux du projet initial.

C’est la raison pour laquelle ils se sont tournés vers le numérique pour proposer ces rencontres virtuelles.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Les évaluations ciblées en 6ème ont montré que plus de 45 % des élèves avaient des résultats faibles voire très faibles en orthographe et plus de 25 % rencontraient des difficultés en lecture.

Constats identiques sur l’école primaire de la Monnerie Le Montel

Indicateurs qualitatifs retenus :

• Niveau de stress des élèves à l’entrée en 6ème
• Confiance en soi
• Développement de l’autonomie

QUAND ?

Du 20/09/2020 Au 06/07/2021

COMMENT ?

Il s’agit à partir d’évaluations communes de réaliser des groupes de besoins (public mélangé entre 1er et 2cd degré), ces groupes de besoins étant pris en charge indifféremment par des enseignants du collège ou de l’école primaire.

La passation des évaluations a lieu début septembre à la suite de quoi les enseignants construisent leurs séquences et leurs outils.

L’action est innovante car :

• Elle donne une vraie réalité au travail de cycle puisque chaque élève est amené à se présenter, lire ou réciter en fonction de ses compétences au sein du cycle 3
• Elle amène les élèves à s’emparer de l’outil numérique pour communiquer avec autrui et non pas simplement pour recevoir des informations
• Elle consolide la coopération déjà amorcée entre les enseignants du primaire et du secondaire, lesquels mutualisent et affinent ainsi leurs compétences professionnelles.

- Modalités de mise en œuvre

Tous les lundis à partir du 4 novembre, les élève de CM2 se rendent au collège et y restent la matinée.

• à 9 heures accueil au CDI et partage autour des ouvrages empruntés par les élèves
• de 9h30 à 10h30 : séquence en groupes de besoin en mathématiques
• de 10h30 à 11h30 : séquence en groupes de besoins en français

Septembre 2020 : nouvelle rencontre entre les acteurs du projet.

Plusieurs constats :

• Mouvements de professeurs : les deux nouveaux professeurs de mathématiques ne souhaitent pas s’impliquer dans le projet
• La situation sanitaire ne permet pas de faire se rencontrer des classes de deux établissements différents
• Le projet, en français, était intéressant et mériterait d’être reconduit.
• Temps de réflexion des enseignants pour trouver d’autres modalités d’organisation.
• Décembre 2020 : nouvelle rencontre des professeurs, choix de programmer des rencontres virtuelles.
• Mi-décembre 2020 : après concertation des enseignants, définition d’une fiche commune pour les élèves, travaillée en classe et cadrant les modalités de présentation (nom, prénom, matière préférée, pourquoi, appétence ou pas pour la lecture, pourquoi). Réalisation des vidéos et présentation des deux classes
• Fin janvier 2021 : nouvelle concertation des enseignants : réflexion quant à la thématique de la prochaine visio, la périodicité.
• Trois autres visios prévues pour la suite de l’année scolaire : mars, avril et juin.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

Par le biais d’un questionnaire auprès des élèves et la passation des tests en fin d’année

→ Pour les élèves :

◦ Friands de ces visios
◦ Ont envie de lire plus que dans des conditions classiques de classe (situations de communication réelles et non surfaites)
◦ Sont acteurs de leurs apprentissages (liberté plus ou moins grande dans le choix des textes, sont consultés quant aux contenus des capsules vidéos)

→ Pour les enseignants :

◦ Opportunité d’approfondir le travail amorcé entre l’école et le collège
◦ Opportunité de renforcer les liens entre les enseignants, indispensables pour un travail de cycle.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Beaucoup moins d’appréhension des CM2 à l’entrée en 6ème
• Compréhension de la notion de cycle
• Echanges humains plus riches pour tous ces élèves
• Nouveaux entrants en 6ème déjà connus des professeurs

ET APRÈS ?

Ce dispositif a déjà été expérimenté en 2018/2019. Il a été reconduit à la demande des enseignants qui ont trouvé un réel intérêt à travailler en équipe 1er et 2cd degré. Le fait de réaliser ensemble les séquences, réfléchir à la progression les a amenés à mieux connaître les attentes de chacun des niveaux, le fonctionnement des deux structures.

L’intérêt se situe aussi bien évidemment au niveau des élèves dans la prise en compte de leurs compétences, la préparation des élèves de CM2 à l’entrée en 6ème mais va bien au delà. La liaison inter cycles et l’école du socle deviennent un réalité de terrain.

Constats mi-étape :

• Diminution de la fracture entre le primaire et le collège
• Développement du plaisir de lire à voix haute

- Développement et suite de l’action

Périmètre de l’action qui aurait plutôt tendance à se réduire en raison à la fois du contexte sanitaire et des mouvements de personnels. En revanche, réorientation réussie, dans des conditions où l’optimisme des équipes pédagogiques aurait tendance à s’étioler.

Projet présenté à la JNI 2019 :
Voir

Extrait de Innovathèque du 11.02.21

Répondre à cet article