> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > DISCIPLINES (doc. généraux) > Disciplines : LANGUE(S) et LETTRES, (doc. généraux) > Langue(s) et Lettres (Actes) > Quelles voies pour enseigner l’oral ? (Kadekol, Ca manque pas d’R, juin 2021, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Quelles voies pour enseigner l’oral ? (Kadekol, Ca manque pas d’R, juin 2021, avec Elisabeth Bautier et Claudine Garcia-Debanc)

21 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Quelles voies pour enseigner l’oral ?
Ça manque pas d’R : épisode 36 (04/06/2021)

Cette année, le Grand Oral devrait figurer pour la première fois parmi les épreuves du baccalauréat en France. Malgré une importante polémique et les objections de plusieurs enseignants, Jean-Michel Blanquer a récemment annoncé son maintien. Il s’agit probablement de rattraper le "retard français" sur la question de l’oral à l’école.

Mais comment est enseigné l’oral en France aujourd’hui ? Peut-on dire que l’école offre aux élèves les outils nécessaires à sa maîtrise "scolaire" ? Valoriser la culture orale à l’école est-ce renforcer l’égalité des chances ou accroître les inégalités sociales ? La réforme du bac invite à s’intéresser de plus près au sujet.

C’est avec Elisabeth Bautier, sociolinguiste et enseignante chercheuse en sciences de l’éducation à Paris VIII, et Claudine Garcia-Debanc, professeure en didactique du français à l’ESPE Toulouse et chercheuse en sciences du langage, que nous avons tenté de répondre à ces questions.

Extrait de ife.ens-lyon.fr du 04.06.21

Répondre à cet article