> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > DISCIPLINES (doc. généraux) > Disciplines : LANGUE(S) et LETTRES, (doc. généraux) > Langue(s) et Lettres (Etudes, Dossiers et Guides) > L’improvisation théâtrale fait son entrée à la Comédie Française. Témoignage de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’improvisation théâtrale fait son entrée à la Comédie Française. Témoignage de Jamel Debbouze sur les profs de ZEP (Le Monde)

7 juin 2022

L’improvisation théâtrale fait son entrée à la Comédie-Française
Le 24 juin, la salle Richelieu accueillera, pour la première fois, la finale nationale de la douzième édition du Trophée d’impro Culture & Diversité.

Alain Degois est aux anges. Le 24 juin, l’improvisation théâtrale, à laquelle ce metteur en scène a consacré une très large partie de sa vie professionnelle, aura les honneurs de la Comédie-Française. Ce jour-là, la salle Richelieu accueillera, pour la première fois, la finale nationale de la douzième édition du Trophée d’impro Culture & Diversité. Soit, sur scène, soixante-six collégiens représentant onze équipes régionales venues de toute la France, qui improviseront avec l’aide de leur coach des saynètes à la manière de Molière (célébration des 400 ans de sa naissance oblige), sous le regard d’un arbitre. Et, dans la salle, beaucoup de jeunes ayant participé aux sélections se retrouveront pour soutenir les finalistes. La journée se clôturera par un match de gala qui verra se rencontrer des collégiens, quelques comédiens de la Comédie-Française qui se prêteront au jeu et des invités, parmi lesquels Jamel Debbouze.

L’humoriste doit tout à l’improvisation théâtrale. C’est à Trappes, dans cette commune des Yvelines où il a grandi, que Jamel Debbouze a fait ses premiers pas sur scène, grâce aux ateliers d’impro organisés dans les collèges par la compagnie Déclic Théâtre, d’Alain Degois. Celui que tout le monde surnomme « Papy » Degois, en référence à son don d’imitation pour le Papy Mougeot de Coluche, a, pendant vingt ans, initié des milliers de collégiens à cette pratique et déniché le talent de Jamel Debbouze, mais aussi de Sophia Aram, Arnaud Tsamere ou encore Issa Doumbia. Il a transmis les clés de Déclic Théâtre en 2014, et multiplie depuis les mises en scène d’humoristes (Blanche Gardin, Bun Hay Mean, Marc Fraize, etc.), mais n’a pas renoncé à défendre l’impro.

Extrait de lemonde.fr du 31.05.22

 

"Il suffit d’un prof qui vous prend par la main"

[...] "Dans la ZEP, on était face à deux catégories de profs : ceux qui voyaient le travail presque comme une mission, et ceux qui n’avaient pas compris où ils étaient, qui étaient malheureux et rendaient malheureux les élèves. Heureusement qu’il y avait des gens comme Mme Lafaou, ma prof de français. Elle avait pris contact avec "Papy" Degois pour des ateliers d’impro..."

Extrait de lemonde.fr du 07.06.22

Répondre à cet article