> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > DISCIPLINES (doc. généraux) > Disciplines : CITOYENNETE (doc. généraux) : Edd, Emc, Emi, Histoire-Géo, (...) > Seine-Saint-Denis : l’hommage à Samuel Paty en REP et la création par le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Seine-Saint-Denis : l’hommage à Samuel Paty en REP et la création par le département d’un outil d’éducation aux médias, Agora

20 octobre 2021

Hommages à Monsieur Samuel Paty

[...] En Seine-Saint-Denis, c’est en compagnie du préfet, M. Witkowski que M. Chaleix, Inspecteur d’académie-Directeur académique de l’éducation nationale (IA-DASEN) s’est rendu avec son adjoint, M. Cutillas, au collège [REP] Césaria Evora de Montreuil afin de découvrir un travail pédagogique mené avec Placide, un dessinateur de presse.
Le collège compte deux classes média : une classe de 5e à projet éducation aux média et une classe de 3e qui travaille sur l’année avec Placide, artiste en résidence dans l’établissement.

Le matin, les professeurs d’histoire et de géographie ont amorcé en amont la réflexion des élèves autour des questions de caricature et de liberté d’expression.
L’après-midi, les élèves de 3e ont été guidés par Placide dans leurs productions de caricatures, mais aussi dans leur réflexion sur le genre, tandis que les élèves de 5e procédaient à des captations sonores qui seront réinvesties ultérieurement.

Après quelques exemples de caricatures de gens célèbres que les élèves se sont appliqués à reproduire pour mieux en comprendre le geste, Placide s’est lancé dans l’histoire de ce type particulier de dessin.
Les élèves ont alors pu apprendre que ce genre n’était pas récent puisque déjà au XIIIe siècle les caricaturistes s’en prenaient au pouvoir : Philippe IV, dit « le Bel » et « le Roi de fer » s’était ainsi retrouvé affublé d’une tête d’âne. Depuis, la source ne s’est pas tarie, la caricature a continué à dénoncer et les caricaturistes à prendre des risques ; le dessin caricatural étant par définition une exagération des traits qui en appellent aux symboles, aux stéréotypes, aux métaphores, les réactions des spectateurs sont également parfois exagérées car les caricatures suscitent des émotions. Et cela, Placide a bien pris le temps de l’exposer aux élèves, en prenant pour exemple les caricatures de Charlie Hebdo, en leur expliquant pourquoi ces caricatures, touchant un large public ne disposant pas des codes de ce genre d’expression, ont suscité tant de réactions violentes. Les élèves ont ainsi pu comprendre le rôle engagé d’un dessinateur de presse, les menaces qu’il provoquait mais aussi toute son humanité quand Placide leur a parlé des attentats et de son ressenti quand il les a dessinés.
Tout au long du discours les élèves se sont montrés attentifs et vivement intéressés par ce que le dessinateur leur expliquait avec ses mots simples et posés.

Placide leur a dit combien il était fondamental de travailler son esprit critique pour ne pas tomber dans ces réactions exagérées, que comprendre le monde qui nous entoure était nécessaire pour défendre la liberté et qu’il fallait savoir pour pouvoir faire valoir ses opinions.

Un dispositif d’éducation aux médias, Agora, a été imaginé par le Département après le choc qu’a représenté l’assassinat de Samuel Paty. Depuis un an de nombreuses actions de lutte contre les fake news et la désinformation ont été entreprises dans ce cadre.

Conçu sur la base d’un partenariat fort entre les services de l’éducation nationale (DSDEN et rectorat), le CLEMI (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information) de l’académie de Créteil et le Département, le programme Agora mobilise les journalistes et autres professionnels du monde de la presse qui ont manifesté la volonté de s’engager aux côtés des enseignants de la Seine-Saint-Denis pour permettre aux collégiens de développer leur esprit critique dans la société de l’information et de la communication, de devenir demain des citoyens actifs, éclairés et responsables.

Informations sur la charte Agora

M. Vautier, IA-DASEN adjoint était présent à l’école élémentaire [REP+] Charlotte Delbo d’Aubervilliers et Mme Farina-Berlioz, IA-DASEN adjointe s’est rendue dans la circonscripiton de Noisy-Le-Grand et au collège Henry IV de Vaujours.

Pour donner corps à l’hommage à Monsieur Samuel Paty, de nombreuses écoles et établissements scolaires ont d’ores et déjà programmées des actions à venir, qui se tiendront plus particulièrement à l’occasion de la semaine de la laïcité qui débutera cette année le lundi 6 décembre 2021.

Retour sur la mobilisation des écoles et des établissements scolaires de la Seine-Saint-Denis en faveur de la laïcité - 2020-2021

Plus de dessins de Placide

Extrait de dsden93.ac-creteil.fr du 18 octobre 2021

Répondre à cet article