> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES... > PEDAGOGIE. Généralités > La Saveur des savoirs. Disciplines et plaisir d’apprendre, par Jean-Pierre (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La Saveur des savoirs. Disciplines et plaisir d’apprendre, par Jean-Pierre Astolfi, Ed. Retz, sept. 2021

29 novembre 2021

Saveur des savoirs (La)
Disciplines et plaisir d’apprendre

Jean-Pierre Astolfi
Ed. Retz, Septembre 2021, 256 p.
Pédagogies

Résumé
Attentive aux statistiques, absorbée par les problèmes de gestion de flux, notre École oublie parfois ce qui la fonde : la transmission des savoirs. Certes, les polémiques font rage sur la baisse du niveau ou l’effondrement de l’autorité des maîtres, mais, paradoxalement, les questions essentielles restent largement absentes :

« Qu’est-ce qui fait qu’un élève, à un moment donné, peut se mobiliser sur des savoirs ?
Qu’est-ce qui l’aide à se détourner des satisfactions immédiates et des sollicitations marchandes pour se consacrer à des questions savantes et complexes ?
Quelles satisfactions peut-il y trouver ? »

Et ce n’est pas parce que ces interrogations nous conduisent vers des rivages encore mystérieux qu’il faut, pour autant, s’en remettre à la pensée magique ou se rabattre sur le fatalisme du « je n’y peux rien ! ».

L’ouvrage de Jean-Pierre Astolfi apporte, sur ces problèmes cruciaux, des éclairages décisifs. Il montre que, loin de devoir édulcorer les savoirs ou dissoudre les disciplines scolaires, l’École doit ouvrir chaque enfant à une vision experte du monde. Ainsi, en faisant découvrir la jouissance du comprendre, l’enseignant contribue tout autant à la construction des connaissances qu’à celle du sujet et de la socialité.

Illustré de nombreux exemples concrets dans toutes les disciplines, mobilisant les recherches les plus récentes, ce livre constitue tout à la fois un outil précieux pour tous les enseignants et un magnifique éloge du métier d’enseigner.

Extrait de esf-scienceshumaines.fr de septembre 2021

 

Site OZP : Rechercher sur le mot astolfi

Répondre à cet article