> ACTEURS et PARTENAIRES > Enseignants (Identité, Métier) > Enseignants (Etudes, Dossiers et Guides, Actes) > Dans la pratique, que souhaitent les enseignants débutants ? Une typologie (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Dans la pratique, que souhaitent les enseignants débutants ? Une typologie de besoins de soutien au Québec (Ctrecq)

22 février

Dans la pratique, que souhaitent les enseignants débutants ?
Les initiatives de soutien déployées dans les stratégies d’insertion professionnelle des enseignants semblent difficilement trouver écho chez les nouvelles recrues, les menant même à décrocher de leur profession. Ce constat semble bien réel, notamment lorsqu’on considère que plus d’un enseignant québécois sur quatre abandonne le métier après sa première année en poste (Fortier, 2018).

Une étude menée par Carpentier, Mukamurera, Leroux et Lakhal (2019) rend compte de la concordance entre les types de besoins de soutien ressentis par les enseignants débutants et leur perception du soutien reçu.

« Nous entendons le besoin de soutien au sens de jugement personnel porté par la personne quant à la nécessité de recevoir une forme d’aide, de guidage ou d’appui pour s’insérer harmonieusement dans sa profession. […] Nous parlons alors de « besoin de soutien » au singulier pour signifier ce jugement global d’avoir besoin d’aide, et de « besoins de soutien » au pluriel lorsque l’intérêt porte sur la connaissance des aspects précis sur lesquels les personnes souhaiteraient être aidées »[1]

Cette étude propose également une classification de cinq types de besoins de soutien des enseignants débutants en insertion professionnelle. En voici les grandes lignes.

Typologie des besoins de soutien des enseignants débutants [...]

Extrait de rire.ctrecq.qc.ca du 15.02.22

Répondre à cet article