> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Climat scolaire, Harcèlement) > B* « Exprimer, appréhender et apaiser ses émotions avec des animaux à l’école (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* « Exprimer, appréhender et apaiser ses émotions avec des animaux à l’école » à l’école REP Lucie Aubrac de Cusset

2 mars

Dernière mise à jour le 16.05.22

« Exprimer, appréhender et apaiser ses émotions avec des animaux à l’école »

QUOI ?

Les chiens sont présents dans la classe. Ils se déplacent au gré de leur envie. Les enfants peuvent « jouer » avec eux lorsqu’ils ont terminé un travail, les caresser, leur faire un câlin.

A chaque récréation les enfants sortent les animaux en laisse.

La présence de l’animal favorise les interactions entre les élèves, entre les élèves et les enseignants.

Les élèves s’expriment davantage. Ils doivent faire attention à rester calme et attentif aux attitudes des animaux. Le climat de classe est apaisé.

QUI ?

2 membre(s) dans l’équipe - 3 partenaire(s)

Des chiens au sein des classes c’est une démarche inédite. Nous allons également mettre en place un poulailler dans notre école de REP. Les enfants vont être sensibilisés au recyclage des déchets alimentaires.
Des sorties avec les parents dans un centre équestre devraient avoir lieu également.

Les enfants de notre école sont peu habitués à la présence animale.
Ils ont peu de contact avec la nature.
Ils expriment difficilement leurs émotions, ils peinent à les canaliser.

- Les partenaires

• Enseignante
• accompagnateur
• mairie

- Les participants

• 100 élève(s)
• 6 enseignant(s)
• 0 autre(s) participant(s)

OÙ ?

LUCIE AUBRAC, Cusset (03), académie de Clermont-Ferrand (006)

Ecole maternelle, Ecole élémentaire - CP, CE1, CE2, CM1

Les enfants de notre école de REP en quartier sensible sont peu habitués à la présence animale.
Ils ont peu de contact avec la nature.
Ils côtoient donc des chiens, des poules et bientôt des chevaux. Ils sont sensibilisés au recyclage alimentaire avec les poules.
Les Chiens sont la majorité du temps présents dans la classe de leur propriétaire.

Ecole Primaire maternelle et élémentaire de REP en quartier sensible.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 0 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Les enfants de notre école ont souvent peur des animaux car ils n’en côtoient pas pour la majorité d’entre eux.
Ils ont également des difficultés à exprimer leurs émotions. La tension dans les classes et dans l’école est parfois palpable car les élèves manquent de mots et de recul pour gérer des situations.

Les chiens permettent aux enfants de s’exprimer plus facilement.
La présence et la gestion des chiens apprend à être responsable d’un animal. Il faut être doux, attentif, calme pour que le chien vienne auprès d’eux. Cela leur apprend aussi la nécessité de respecter des consignes de sécurité
La présence de l’animal favorise le langage et la confiance en soi chez les élèves les plus inhibés. Elle apprend l’importance des règles de vie et le sens des responsabilités. Elle favorise le langage. Elle permet de canaliser l’hyperactivité, à sensibiliser. La relation de non-jugement est très bénéfique dans nos classes.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Amélioration du climat scolaire, prise en charge de responsabilité vis-à-vis d’un animal.

QUAND ?

Du 08/11/2021 Au 08/07/2022

COMMENT ?

Les chiens sont ceux des 2 enseignantes.
Ce qui est relatif aux poules est pris en charge par la mairie de Cusset.

Il est rarissime que des écoles accueillent des animaux, que des élèves soient chargés du bien-être et de la gestion de ceux-ci. Cela crée un lien entre les élèves, avec les enseignants et les parents.

- Modalités de mise en œuvre

• Les deux morkies viennent dans la classe de CE2 CM1, classe de la propriétaire des chiens. Ils peuvent circuler entre les classes s’ils le souhaitent. Les chiens sont libres dans la classe. Les enfants peuvent aller les jouer avec eux lorsqu’ils ont un moment de libre. Deux enfants par demi-journée sont responsables des chiens. Ils doivent les sortir aux récréations et leur donner à boire.

• Un autre chien est présent dans le dispositif d’Ulis avec les mêmes modalités de fonctionnement.

• Un poulailler va être installé dans l’enceinte de l’école par la mairie. Les enfants seront invités à soigner les poules. Distribution de nourriture, d’eau. Nettoyage du poulailler.
Les restes alimentaires de la cantine pourront être donnés aux poules ce qui permettra de sensibiliser les enfants au recyclage de nourriture. Les parents seront invités à venir « visiter » les poules s’ils le souhaitent.

• L’équitation s’inscrit dans le projet de réseau nous cherchons des partenaires financiers pour nous financer cet axe du projet. La venue à l’école d’un cheval de petite taille est aussi envisagée en amont des séances d’équitations qui pourront se dérouler hors temps scolaire, en incluant les parents. Ce cheval permettra aux élèves de se sensibiliser à l’animal.

BILAN ?

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Les élèves introvertis échangent plus facilement avec l’adulte. On peut également constater un réel plaisir chez les élèves d’aller à l’école, venir en classe et de retrouver les chiens.

• L’école est perçue différemment ce qui est intéressant dans un quartier où les élèves et les parents
n’ont pas un rapport facile avec l’école.

ET APRÈS ?

xx

Extrait d’Innovathèque du 16.05.22

Répondre à cet article