> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 10 types de documents > Educ. prior. (Déclarations officielles) > Le lendemain de l’élection, le MEN publie le "bilan de 5 ans d’actions pour (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le lendemain de l’élection, le MEN publie le "bilan de 5 ans d’actions pour l’école de la République" avec en tête le dédoublement et la prime REP+

27 avril

2017-2022 : 5 ans d’actions pour l’École de la République

Rehausser le niveau général et lutter contre les inégalités sociales : tels étaient les deux objectifs que nous affichions très clairement dès 2017, dans la lignée des engagements pris par le président de la République lors de son élection.

Depuis, tous ces engagements ont été tenus et même dépassés : dédoublement des classes de CP et CE1 en réseau d’éducation prioritaire (mais aussi, à partir de 2019, en grande section de maternelle) ; forte revalorisation des primes en REP+ pour renforcer l’attractivité des postes et la stabilité des équipes ; mise en place d’évaluations nationales ; dispositif Devoirs faits au collège ; réforme de la voie professionnelle ; réforme du lycée général ; création du Conseil d’évaluation de l’école ; interdiction du téléphone portable au collège ; lutte contre le harcèlement ; création d’un grand service public de l’école inclusive, etc.

Les politiques publiques menées ont visé l’ensemble des leviers d’évolution du système scolaire : de la formation des professeurs à la construction d’un système d’évaluation, en passant par les réformes structurelles comme celle de l’organisation territoriale.

Extrait de education.gouv.fr du 25.04.22

 

JM Blanquer : « vous êtes sûr de prendre des coups en tant que ministre de l’Education nationale »
Jean-Michel Blanquer a évoqué sur BFMTV le bilan de son passage au ministère de l’Education nationale, et l’éventuelle poursuite de ses fonctions.

[...] « Sur le plan éducatif nous avons fait des choses qui ont été des progrès inédits. On parle souvent du dédoublement des classes de CP et CE1, qui touche 350 000 enfants par an, a souligné le ministre. Quand vous parlez de l’opération Devoirs faits au collège, c’est un tiers des collégiens qui sont concernés. Quand vous parlez de ce que nous avons fait en matière d’orientation, par exemple sur le lycée professionnel nous avons eu de très grands progrès de ce côté-là », a-t-il poursuivi.

[...] Pour les 5 années à venir, « ce qui est important, c’est moins la personne que les politiques menées », a affirmé Jean-Michel Blanquer. « Sur le plan pédagogique, j’ai tenu un cap qui était lire, écrire, compter, respecter autrui. Nous avons progressé sur ce sujet, je tiens à le dire ». Pour lui, la dernière évaluation PISA, qui date de 2018, « ne dit absolument rien du bilan du quinquennat. En revanche, nos évaluations nationales montrent que les enfants ont progressé en français et en mathématiques, a-t-il indiqué. Il y a eu une régression en 2020 à cause du 1er confinement, mais nous avons, de 2017 à 2022, eu un progrès ».

Extrait de vousnousils.fr du 26.04.22

Répondre à cet article