> VII- NIVEAUX D’ENSEIGNEMENT : de la Maternelle au Lycée. Interdegrés et Socle > Maternelle et Petite Enfance > Maternelle (Presse, Audiovisuel, Guides*) > La scolarisation précoce est-elle un facteur de prévention des difficultés (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La scolarisation précoce est-elle un facteur de prévention des difficultés ? (La Gazette des communes)

17 novembre 2022

La scolarisation précoce est-elle un facteur de prévention des difficultés ?
Par Fauve Sodade, psychologue scolaire

En 2013, le Ministère de l’Education Nationale lance un plan pour développer la scolarisation dès deux ans, en donnant priorité aux Zones d’Education Prioritaire dont l’objectif est de favoriser la réussite scolaire des élèves défavorisés. Cependant, les avis semblent encore très partagés pour confirmer les réels bénéfices de cette scolarité précoce.

[...] La part d’élèves de moins de 3 ans préscolarisés n’a augmenté que d’un point entre 2012 et 2016, passant de 11 % à 12 %, avec de fortes disparités entre territoires. Loin d’atteindre les niveaux de la fin des années 1990, où plus d’un enfant sur trois était scolarisé avant ses 3 ans, cette augmentation a principalement concerné les enfants issus de territoires défavorisés (avec un taux de 21 % en 2016). La France est, avec la Belgique francophone, le seul pays de l’OCDE à scolariser les enfants aussi tôt.

On le voit, l’accueil des enfants de deux à trois ans ne va pas de soi. Il implique une réflexion approfondie et nécessite l’élaboration d’un projet pédagogique et éducatif particulier.

Extrait de lagazettedescommunes.com du 15.11.11

Répondre à cet article